Un mariage perché dans les arbres

Un mariage perché dans les arbres

mariage-cabane-arbre

Envie d’originalité pour votre mariage ? ou besoin d’un retour à la nature ? Prenez de la hauteur, je vous propose de découvrir un mariage niché dans un écrin de verdure ! Son originalité ? Des préparatifs réalisés dans une cabane perchée dans les arbres, suivis d’une cérémonie laïque au pied des chênes centenaires.

La symbolique de l’arbre

Au-delà du lieu atypique que représente la cabane dans les arbres, organiser sa cérémonie laïque autour d’un arbre est très riche en sens. L’arbre symbolise la force, la longévité et le temps qui passe.

« Ils prennent le temps de s’arrêter pour regarder leur vie passée, leurs racines, et leur avenir, ces branches qui poussent jusqu’au ciel et cette petite cabane qui y est perchée représentant leur foyer, et où ils vont se dire un grand oui », nous raconte l’équipe à l’origine de ce beau shooting d’inspiration.

D’ailleurs, offrir un arbre comme cadeau de mariage est une très belle symbolique !

Le rituel du thé

Les officiants de cérémonie nous expliquent le rituel du thé, choisi par les mariés :

« Pour présenter leur engagement dans le temps à leur famille ils ont choisi le rituel de la fleur de thé. Le plateau à thé représente le socle solide de leurs familles unies. À travers l’éclosion de la fleur de thé, ce rituel poétique symbolise la naissance, le renouveau,  l’épanouissement de leur amour et le commencement du reste de leur vie à deux qui va grandir et produire de magnifiques fleurs ! »

À propos du shooting

Les photos ont été réalisées dans le cadre d’une formation d’officiants laïques auprès de la Wedding Academy.

Le mariage d’Anne-Laure et Pierre en Haute-Savoie

Le mariage d’Anne-Laure et Pierre en Haute-Savoie

first-look-mariage

Anne-Laure et Pierre sont des amoureux comme on les aime… Tendres, passionnés. Grands voyageurs, ils ont décidés de s’engager dans la plus grande des aventures : celle du mariage ! Une cérémonie laïque a leur image, simple et naturelle, dans le décor magnifique des montagnes de Haute-Savoie.

Racontez-nous votre histoire…

Tous les deux originaires des Hauts-de-France, nous nous sommes rencontrés en prépa il y a 9 ans. Nous avons vécus 5 ans à distance, le temps de l’école d’ingénieur (à Toulouse pour lui et à Grenoble pour moi), et du premier job. Nous avons emménagé en Suisse il y a 4 ans, dans la cité horlogère de La Chaux-de-Fonds, entre lac et montagnes…
En mai 2017, Pierre a décidé de m’emmener en weekend surprise aux Cinque Terre pour mon anniversaire. En route, il s’est convaincu que c’était le bon moment pour la demande en mariage. Alors que nous venions de faire deux journées splendides de randonnée et que nous savourions un verre de vin italien en terrasse de notre petite location, il s’est lancé ! Il avait depuis 15 ans un bracelet et nous nous étions dit en rigolant : le jour où il se brise, ce sera le moment de la demande. Alors, ce soir là, il a pris le couteau de randonnée et me l’a tendu en s’agenouillant et en me demandant de rompre le bracelet. J’ai évidemment fondu en larmes de joie et littéralement déchiré le bracelet !

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour votre mariage ?

Nous adorons tous les deux la nature et la randonnée. Le thème du mariage est donc venu naturellement. Les couleurs blanc, vert jade et cuivre ont été choisies pour mettre en valeur le cocon déjà magnifique et naturel du lieu de mariage : la ferme du château à Draillant. Je me suis bien inspirée sur Pinterest des idées de décoration et de compositions florales. Nadine Cousin, la créatrice florale a vraiment réalisé ce que j’imaginais. Ça a été merveilleux de découvrir les lieux le matin du mariage, comme dans mes rêves…

Ma grande sœur a réalisé toute la papeterie (faire-parts, plan des tables, menus etc…). Architecte, elle a directement cerné notre envie et a créé de toute pièce le thème graphique et les dessins.

Avez-vous une anecdote de vos préparatifs à nous partager?

Nous avions réservé un gîte de groupe à Habère Poche pour que les invités qui venaient tous de très loin puissent profiter du weekend complet en commençant par un barbecue le vendredi soir et en terminant par un brunch le dimanche. Les propriétaires du lieu se sont révélés odieux et les défaillances techniques du gîte étaient flagrantes. Malgré cela, nous avons passé un excellent moment car nous étions tous réunis et c’était cela l’important. De plus, les prestataires du lieu de mariage, tant le propriétaire, que la maîtresse d’hôtel et le chef cuisinier, ont été tellement aux petits oignons qu’ils nous ont fait oublier les autres propriétaires !

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le moment le plus riche en émotion de cette journée ?

Pierre a décidé d’interpréter en surprise au piano « Nuvole Bianche » de Ludovico Einaudi, en l’honneur de sa maman décédée. Le moment a été d’une intensité émotionnelle dingue. Ça a été clairement le moment le plus émouvant de la journée. Nous avions choisi une cérémonie laïque. C’était une première pour nous et pour la majorité des invités. Deux amis ont mené cela pour nous en toute sincérité et sobriété. Les invités ont été touchés. Un vrai moment de bonheur intense partagé.

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ? 

L’organisation de mariage a été un moment de partage et d’échange avec Pierre. Le choix du lieu, des invités, la création de la décoration et l’organisation du weekend complet ont vraiment participé au mariage en lui-même. Nous n’avons pas fait de préparation de mariage comme cela se fait lors de mariage dans un lieu de culte mais nous nous sommes posés pour réfléchir à la signification du mariage et cela a été très enrichissant.

Qu’avez-vous le moins aimé ?

Nous avons choisi de faire une chorégraphie de mariage et avons démarré les entraînements tôt. C’était un vrai challenge car la chorégraphie n’était pas simple. Nous avons passé de très bonnes soirées à s’entraîner !

Et si c’était à refaire, que changeriez-vous ?

Si je pouvais revenir en arrière, je changerai juste le lieu de logement.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ?

  • Bien porter les chaussures quelques soirées un mois avant la date clé (valable pour ces messieurs et ces dames). Ça nous a permis avec Pierre de les porter jusqu’au bout de la nuit !
  • Pour le choix de la robe, c’est important de se sentir à l’aise et confortable. J’ai choisi une robe fluide pour pouvoir être proche de mes invités et danser sans m’en soucier.
  • Pour le maquillage, soyez vous-même !
  • Pour la cérémonie, ne succombez pas à la pression familiale, choisissez le type de cérémonie qui vous ressemble. Vos proches vous reconnaîtront dans ce que vous aurez choisi.
arche-ronde-ceremonie-laique

Quels ont été vos prestataires ?

Le lieu de réception : Nous avons eu un coup de cœur pour la Ferme du Château à Draillant dès le moment où nous sommes entrés dans la cour de pierre. C’est un véritable cocon parfaitement dimensionné pour un mariage jusqu’à 110 personnes. L’équipe est d’un professionnalisme incroyable et très rassurante depuis la première rencontre jusqu’au lendemain du mariage.

Le traiteur : Nous avons choisi L’agape qui est le traiteur de la salle. Le chef nous a reçus pour travailler le menu à partir d’une proposition qu’il nous avait faite en fonction de la saison et des produits locaux disponibles. Il a été très à l’écoute de nos besoins et en particulier des allergies et intolérances alimentaires. Le cocktail, le repas et le dessert ont été excellents et les convives ont été ravis.

Le photographe: Nous avons d’abord cherché un photographe local car nous nous disions qu’il fallait qu’il connaisse le coin. Puis un jour, ma petite sœur nous a indiqué le site de Stéphane Joly. Son travail nous a touchés et nous avons organisé un repas à Lille pour le rencontrer ainsi que Sylvain B., son collègue et ami vidéaste. Nous avons accroché directement. Stéphane a été extraordinaire à tout point de vue. Tellement discret qu’il s’est fait oublier. La qualité de la préparation nous met en confiance pour le jour J. Et c’est indispensable car alors, en sachant que ses photos seront là pour nous rappeler l’émotion et le bonheur ressenti, on peut pleinement profiter du moment présent. La qualité du travail se perçoit jusqu’au coffret en bois qui contient le souvenir de cette journée qu’il rend inoubliable.

Le vidéaste : Sylvain B. a été tout aussi stupéfiant. À la découverte de la vidéo courte, nous avons été submergés par l’émotion. Stéphane et Sylvain forment un duo de talents incontestable !

La robe de mariée : La robe, je l’ai choisie à Lille chez Promesse, près de ma famille et de mon amie d’enfance car c’était important qu’ils soient présents. Lorsque j’ai enfilé ma robe Rembo Styling (Modèle Bjorg), on a tous été convaincu que c’était la bonne. Pour ne pas avoir de regrets, j’en ai enfilé une bonne quinzaine de tous styles dans cette boutique  mais rien à faire, c’est celle-là que j’avais en tête. Constance, la vendeuse qui s’est occupée de moi était douce, discrète et de bons conseils. J’ai adoré ce moment chez eux.

Les alliances, nous les avons choisies chez un joaillier indépendant à Besançon : Rémy Joaillier. Nous avons opté pour une alliance en or gris, demi-sertis, qui se marie parfaitement avec la bague de fiançailles.

Pour les boucles et le bracelet, j’ai par hasard découvert chez Etabli 65 à Annecy la créatrice Endé Création, des bijoux finement montagnards fabriqués à la main à Thonon-Les-Bains. J’ai choisi les Boucles d’oreilles Pointe de follys et le Bracelet semi-rigide Silhouette de cime. J’adore cette créatrice et son univers, j’ai aussi acheté un collier que j’ai emporté avec moi pour le voyage de noces.

Pour les chaussures, j’ai choisi des escarpins La Promise en champagne de chez Bobbies. Je les ai portés 3 ou 4 soirées un mois avant le mariage. Résultat : je les ai gardés au pied jusqu’à la fin de la soirée !

Le costume : c’est dans une petite boutique de Thonon-les-Bains que nous l’avons trouvé.  La vendeuse et son assistante couture ont été aux petits soins et de bon conseil. C’est sur un modèle 2 pièces Hugo Boss en laine vierge naturellement strech (hyper confortable selon Pierre) que nous avons flashé.

Les accessoires : nœuds papillons, bracelets, pochons surprise des témoins et mouchoirs ont été cousus main avec le tissu de mon choix par Le Petit Marché de Mache. C’est tellement mieux quand c’est personnalisé et réalisé à la main !

Maquilleuse-coiffeuse : J’ai fait l’essai chez Dessange à Thonon-Les-Bains. Je cherchais un chignon qui change du chignon flou sur le côté qu’on a beaucoup vu lors des derniers mariages. Avec le dos-nu de la robe et le côté « géométrique », il fallait quelque chose d’assez dynamique tout en restant champêtre. J’ai été ravie du résultat. La mise en beauté s’est faite sur place par l’esthéticienne. Je voulais que ce soit discret car mon mari n’aime pas trop le maquillage. Il m’a dit « parfait » en me découvrant. Ouf, pari réussi ! Le salon Dessange a été aux petits oignons avec mes proches et témoins. C’était très rassurant en ce début de journée exceptionnelle.

Fleuriste : Pour la décoration florale, on a choisi Nadine Cousin. Elle a absolument tout compris à l’ambiance qu’on cherchait, tout en utilisant des fleurs de saison. Une des pièces maîtresses de la déco était l’arche de cérémonie laïque puis pour les photos. Nadine Cousin est une crème, elle a réalisé à la perfection ce qu’on avait en tête. Nous sommes allés au rendez-vous avec un tableau Pinterest pour partager les modèles et thèmes recherchés. Pour le jour J, elle m’a préparé des fleurs fraîches sur pique et des couronnes pour les témoins. Pour le lendemain, je lui avais demandé une couronne de fleurs à porter sur cheveux détachés pour les photos de couple en pleine nature.