Inspirations et conseils pour une demande en mariage à la plage

Inspirations et conseils pour une demande en mariage à la plage

L’été approche et pour certains, l’envie de faire sa demande en mariage. Quoi de mieux qu’une plage dans une destination exotique ou encore dans l’intimité d’une plage des côtes françaises pour faire une demande en mariage chic et romantique ? L’équipe du jour a imaginé une demande en mariage dans un cadre élégant et moderne. Elle nous dévoile ici de belles images qui font rêver mais aussi nous livre ses précieux conseils pour une demande en mariage réussie.

Trouver la plage parfaite

La première étape pour une demande en mariage réussie sur la plage est de choisir l’endroit idéal. Il n’y a pas de vérité générale quant au lieu parfait, il vous faudra opter pour la plage qui vous ressemble le plus. 

Si une plage en particulier fait écho à votre histoire d’amour, celle où vous êtes allés à votre premier rendez-vous, cela peut être un bon choix. 

Vous pouvez choisir entre une plage très accessible où il sera facile de se garer et d’installer la décoration ; ou bien à l’opposé, une plage plus sauvage dans une crique. Pensez aussi au fait que certaines plages sont en galets et d’autres recouvertes de sable. 

Si vous souhaitez un moment très intimiste, la date de la demande doit être choisie judicieusement afin de ne pas se retrouver sur une plage, entourés de centaines de touristes occupés à lézarder sous leurs parasols. Pour finir, si vous pensez à prendre un photographe pour la demande, l’environnement autour de la plage aura son importance. Des montagnes en fond lors de la golden hour, de la végétation ou bien des dunes apporteront plein de charme à vos photos. 

Immortaliser le moment

Votre demande en mariage, vous vous en souviendrez toute votre vie. Pour immortaliser ce moment rempli d’amour, pourquoi ne pas engager un photographe afin de capturer les étoiles dans les yeux, le grand OUI et le premier baiser après celui-ci. Cette séance peut être aussi l’occasion d’avoir de belles photos pour vos save the date ou pour annoncer vos fiançailles. N’hésitez pas à choisir une tenue aux couleurs neutres et douces dans laquelle vous êtes à l’aise, vous pouvez aussi choisir une nouvelle tenue pour la personne que vous demandez en mariage et lui demander de la porter ce jour-là. Si vous voulez encore plus de souvenirs de ce moment-là, un vidéaste peut être complémentaire aux photos. Vous pourriez même avoir des plans de vous vus du ciel avec le drone lors de la demande. 

Soigner la décoration et les détails

Pour une demande en mariage inoubliable, vous pouvez soigner la décoration pour augmenter l’effet waou lors de la découverte de la plage par votre amoureux/se. Une allée de fleurs ou de bougies qui mène jusqu’à l’endroit où vous l’attendrez, une arche de fleurs au sol devant laquelle vous vous mettrez à genoux ou bien des lanternes dispersées dans le sable, les idées ne manquent pas. Vous pouvez aussi commander un bouquet pour l’offrir au moment où elle vous rejoint, il fera un joli souvenir à votre retour à la maison, la tête pleine de rêves et les yeux remplis d’amour. Vous pouvez louer la décoration et engager une wedding planner afin de vous faciliter les choses. En effet, elle pourra s’occuper de contacter les prestataires, installer la décoration, s’assurer que personne ne pose sa serviette trop près de l’endroit prévu… Bref : vous n’aurez qu’à vous concentrer sur votre demande en tant que telle. 

Faire durer l’instant

Le Oui a été prononcé, il est temps de profiter de l’instant. En plus de faire une petite séance photo, vous pouvez faire durer un moment avec un pique-nique romantique sur la plage. On peut simplement disposer une nappe ou une fouta sur le sable. Mais il est aussi possible d’installer une table, avec de la vraie vaisselle, des coussins au sol pour le confort, des bougies pour illuminer la table lorsque la lumière décline. Vous pouvez recréer une vraie table romantique pour vous deux, un cadre idéal pour discuter de vos envies pour le futur mariage, parler des coulisses de la demande etc…

N’hésitez pas à fleurir la table avec ses fleurs préférées et à apporter une enceinte avec une playlist de vos chansons à vous. Rien de tel pour accentuer le cadre romantique de la plage en se lovant l’un contre l’autre dans un plaid. Pour le repas, un pique-nique préparé maison est une option mais vous pouvez aussi commander une box apéritive auprès d’un traiteur spécialisé dans les box et grazing-tables. Pour le dessert, commandez un bento cake que vous ferez personnaliser avec vos prénoms, vos mots d’amour préférés ou bien un « elle a dit oui ». Un gâteau à partager avec deux cuillères et deux coupes pour trinquer. Il faut que ce moment qui est le vôtre vous ressemble absolument, il n’y a aucune règle à respecter, le principal c’est d’être authentique. 

Une déclinaison pour les amoureux de la mer

Vous êtes des amoureux de la mer ? Pourquoi ne pas privatiser un bateau pour une balade en mer et faire la demande à bord ? 

Prétextez cette sortie et au moment de trinquer, la surprise sera totale. Assurez-vous toutefois d’être sûr qu’aucun de vous deux ne souffre du mal de mer au risque de passer un très mauvais moment. Vous pouvez à la suite de la balade continuer à profiter en ayant fait installer un coin cocooning sur le sable. Petit conseil pour les lève-tôt ou si vous avez peur de la foule, vous pouvez prévoir la balade pour le lever du soleil et partager un brunch ou un petit déjeuner sur la plage au retour. 

Les prestataires de la demande en mariage à la plage :

Un mariage intime au détour de l’île

Un mariage intime au détour de l’île

Qui n’a jamais rêvé de se marier au bord de la mer ? Les pieds dans le sable avec un panorama à couper le souffle ? Néanmoins, se marier sur une plage peut vite devenir compliqué : cohabiter avec les autres promeneurs ou baigneurs, les marées, le vent, les difficultés d’accès peuvent vite rendre la fête difficile à organiser… Sauf si on opte pour un lieu de réception privé, qui possède sa propre plage. C’est le cas du mariage que je vous présente ici, organisé dans un gîte d’exception “Au détour de l’île”. 

Au détour de l’île, lieu d’exception pour un mariage intime  

Situé aux portes de Nantes, “Au détour de l’île” est un gîte d’exception qui vous permet d’accueillir jusqu’à 70 personnes. Un mariage en petit comité donc, mais qui propose un panorama sublime ! Le lieu possède une plage privée artificielle, avec transats et parasols, vous permettant de créer votre mariage de rêve les pieds dans le sable ! Une piscine chauffée est aussi disponible. 

Le cadre naturel et la plage vous permettent de créer une réception comme si vous étiez au bord de l’océan, sans en subir les complications ou désagréments. Entre terre et mer, le lieu est parfait pour organiser votre cérémonie laïque et votre repas directement sur le sable ! 

Un mariage bohème aux tons rouges 

Se marier sur une plage n’impose pas une décoration exotique ! Bien au contraire, c’est l’occasion de profiter de la beauté du cadre pour sublimer une couleur vive par exemple. Dans ces images, le rouge bordeaux est à l’honneur avec toutes ses nuances. L’association aux teintes cuivrés et beige se marient parfaitement avec le sable, pour une décoration romantique, douce et chaleureuse à la fois. 

La vidéo 

Les prestataires 

Le mariage de Marion et Cédrick aux Iles Chausey 

Le mariage de Marion et Cédrick aux Iles Chausey 

mariage iles chausey normandie

Le jour de leur mariage, Marion et Cédrick voulaient réaliser leur rêve : se marier dans la mairie de Granville, ville d’origine du marié, prendre le cocktail sur un bateau et emmener tous leurs proches faire la fête sur les Iles Chausey. D’un pari qui semblait fou, leur mariage est devenu une réalité. Du marque-place en forme de planches de surf à la privation d’un bateau, les mariés ont tout organisé eux-mêmes, sans wedding planner. Ils peuvent être fiers d’eux et vous pouvez vous inspirer de leur témoignage. 

Votre histoire 

Nous, c’est Cédrick et Marion, nous habitons à Granville en Normandie ! Cela fait maintenant presque 9 ans que nous sommes ensemble. Notre rencontre n’est pas très romantique et assez banale mais plein de coups de pouce du destin ! On s’est rencontrés en Février 2013 sur notre lieu de job étudiant, à l’Aquaboulevard de Paris. Cédrick y était maître-nageur en extra et moi photographe. Un soir à la fermeture du bassin, il n’y avait pas grand monde à surveiller ni à prendre en photo et nous avons discuté. Le feeling est bien passé mais rien de plus. Je suis restée 5 mois au total dans cette entreprise et je n’ai jamais revu Cédrick durant cette période. Il avait arrêté ses extras pour se concentrer sur son diplôme. J’avais alors décidé d’arrêter également cet emploi car cumuler stage-école-job étudiant devenait lourd. Le dernier jour de mon boulot, je suis descendue dans le bassin et je tombe sur Cédrick qui était là pour un dernier extra imprévu. On re-discute et les beaux jours étant là, on décide de passer la fête de la musique ensemble et avec un copain en commun. La soirée arrive et notre ami en commun arrive avec 2h30 de retard et du coup nous avons discuté devant le café tous les deux en l’attendant. La soirée se passe et on ne s’est plus quitté. Cédrick avait obtenu son diplôme et quittait Paris pour retourner à Rennes ou à Granville là où il est né et où il a grandi. Donc en vrai, on se connaissait à peine, on ne s’était pas vu beaucoup mais on a décidé de commencer une relation à distance et on verrait bien où ça allait nous mener. Pour ma part, j’ai fini mon BTS à Paris (il me restait une année) et j’ai décidé de quitter Paris pour poursuivre mes études à Rennes et me rapprocher de Cédrick par la même occasion. De fil en aiguille, j’ai trouvé des alternances et job de plus en plus proches de Granville où il s’est installé professionnellement. Et nous voilà établit dans cette ville de bord de mer !  

La demande en mariage 

Concernant la demande en mariage, elle fût très originale et surprenante ! Déjà nous n’étions pas forcément d’accord sur le timing concernant le mariage. De mon point de vue, il était important pour moi de me marier avant d’avoir des enfants pour porter le même nom et pour pouvoir leur dire dans 15 ans ou 30 ans « Avec Papa, ça fait 30 ans que l’on est mariés ». Cédrick pensait plus à faire des enfants avant et se marier dans 20 ans avec nos enfants pour concrétiser la construction de la famille. Les opposés ahah. Du coup, comment dire que je ne m’attendais pas du tout du tout à cette demande et encore moins dans ce contexte. Pour remettre les choses dans leur contexte justement, ça faisait 15 ans que je rêvais d’aller à New York. Mon père a réalisé ce rêve pour mes 25 ans en 2019, au cours d’un week-end “père-fille”. Nous sommes partis tous les deux. Les 4 jours se sont très bien déroulés et comme je sais que Cédrick est plein de surprise, je vous avoue que je m’attendais à ce qu’il nous retrouve le jour de mon anniversaire. Mais personne… Mon père souhaitait finir le séjour par Central Park. Le matin du dernier jour, on se balade dans Central Park tous les deux avec les superbes couleurs d’automne et je m’arrête sur un pont, le « Bow Bridge », pour prendre une photo. Dans mon dos, je sens le parfum de Cédrick. Je me retourne complètement surprise et déroutée. Et dans ma tête 5 000 pensées… « Qu’est-ce qu’il fait là ? Mon anniversaire, c’était hier ? Il a raté son avion (il faut dire qu’il est souvent en retard.) » et il me dit :  

– Cédrick : « j’avais quelque chose à te demander »  
– Moi : « Mais je rentre demain … ? Ça ne pouvait pas attendre ? »  

Je ne comprenais vraiment plus rien ! Et là, il s’est mis à genoux pour me demander en mariage. Inutile de préciser que mon père était de mèche et qu’ils avaient tout préparé ensemble. Complètement dans ma bulle, je n’ai même pas fait attention qu’il avait fait venir une guitariste et chanteuse pour nous accompagner dans ce moment. Elle chantait donc pour nous avec sa guitare. Quel moment ! Vous pouvez la trouver sur Instagram @marisolbergmusic ou même Spotify, elle a fait The Voice en Norvège et elle était à New-York pour la musique !  Le plus étonnant dans tout ça c’est que Cédrick n’est vraiment pas très bon en anglais … Je ne sais pas comment il s’est débrouillé pour organiser tout ça ! Mais c’était un super moment. Il en avait parlé à personne de notre entourage à part quelques amis très proches et mon papa.  

Vos préparatifs 

 Concernant les préparatifs, je disais souvent à Cédrick sur le ton de l’humour, si un jour on se marie on fera ça à la mairie de Granville puis le vin d’honneur sur un bateau dans le port et après on embarquera tout le monde à Chausey (île en face de Granville) pour le reste du week-end ! Projet un peu fou, je dois l’admettre, mais qui me faisait vraiment rêver. Un mariage les pieds dans le sable dans un lieu très atypique et pas du tout destiné au mariage à la base. Une fois de retour à Granville, on s’est renseigné sur la faisabilité de ce projet. Au fur et à mesure, on s’est rendu compte que c’était possible, il fallait trouver les bons prestataires, demander des autorisations pour la tente, bien préparer et anticiper avec les marées, prévoir une grosse logistique. Donc compliqué mais réalisable. Le projet était en route ! Le plus compliqué -je pense- a été de trouver le prestataire qui allait nous suivre dans le montage de la tente de 150 m² sur l’île pour le repas. Le tout n’était pas de la monter mais bien de l’emmener. Le prestataire, avant de s’engager, voulait voir le terrain et l’accès à ce dernier. Nous avions donc prévu un aller-retour express à Chausey un samedi pour qu’il puisse voir l’île et le terrain. Le bateau était prévu à 12h00 et le retour à 15h00. 3 jours avant la date, le bateau de midi est annulé faute de remplissage. Le temps était pourri, beaucoup de vents et de mer. Le bateau de 10h00 était maintenu mais le prestataire ne pouvait pas être présent à cette heure-ci. Il nous a clairement fait comprendre qu’il avait d’autre demande sur notre date et que s’il ne pouvait pas voir le terrain ce week-end, il nous lâchait … Grosse pression pour nous car nous avions fait des comparaisons de devis et ça allait du simple au triple. C’était le seul à vouloir nous suivre dans des budgets raisonnables et avec la tente que l’on souhaitait (pieds bambou etc.) Du coup, décision de dernière minute, nous avons loué un gros Zodiac pour faire la traversée nous-même (Cédrick a son permis bateau depuis longtemps et était pompier sur les plages l’été – un peu rassurant). On s’est retrouvé à 8 sur le bateau, nous deux, une de mes témoins, le prestataire des tentes et sa femme, le fleuriste qui voulait voir les lieux avant également et les parents de Cédrick. Autant vous dire qu’on est arrivés trempés de la tête au pied. Même ma culotte était trempée. Tout ça pour rester 20 minutes sur place et qu’il nous dise « Oui, ok c’est possible, parfait ! ». Le retour était encore plus sport que l’aller ! Mais honnêtement, c’était un super souvenir et on peut dire que ça a créée des liens entre nous et les prestataires.  

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ?  

Il y a deux parties que j’ai beaucoup aimé, la première concernant la partie, décoration et « déroulement » de la journée. Comment on allait mettre en avant le plan de table, le nom des tables etc. Le plan des gites, tous ces petits détails qui sont très importants pour moi et pour la cohérence globale de la journée. J’ai pris le temps de réfléchir à tout, de trouver les bonnes personnes qui allaient concrétiser mes idées. Je voulais que ça nous ressemble et que ce soit en lien avait ce que l’on aime et qui on est (par exemple, notre plan de table était une planche de surf gravée avec des îles, chaque table était une île, les marque place étaient en forme de petit surf en bois avec le nom des personnes gravé dessus, le cadeau d’invités était une fiole de rhum qui venait de La Réunion grâce à un voyage de monsieur 2 mois avant… et des petites graines de fleurs sauvages à planter. Il y a beaucoup de choses que j’ai faite moi-même.  

L’autre partie que j’ai beaucoup apprécié tourne autour des essayages de la robe et de la tenue. Ce n’est pas forcément les essayages en soit mais plus le fait de partager ces moments avec mes témoins. De se faire des week-ends entre filles à Paris ou ailleurs pour partager ces étapes. 

 Qu’avez-vous le moins aimé ?  

Ce que j’ai le moins aimé c’est le côté « pression sociale ». Je m’explique, nous avions envie de nous marier, de faire partager à nos proches ce moment à nos côtés. Je pense que dans ce genre de moment le plus important est de se faire plaisir et d’être en adéquation avec ses envies et ses choix. Je n’avais aucune envie d’inviter des gens par convention ou pour faire plaisir aux autres. Ou bien de choisir une personne plutôt qu’une autre en tant que témoin pour faire plaisir à mes parents par exemple… C’est ce côté un peu “obligation” que je voulais absolument éviter dans nos choix, ce qui n’est pas toujours évident. Par exemple, nous avions envie d’inviter une personne mais qui n’était pas trop la bienvenue vis-à-vis d’autres personnes proches de nous. Nous ne l’avons pas fait pour favoriser une bonne ambiance mais ces contraintes ne sont pas toujours faciles à gérer.  

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour la décoration de votre mariage ?  

Concernant la décoration, nous nous sommes beaucoup inspirés de Pinterest. Mais au final, le lieu et la tente avec les pieds en bambou se suffisaient presque à eux-mêmes. Nous avons simplement choisi le fleuriste parce que nous aimions beaucoup ce qu’il faisait et il avait vraiment sa pâte. Il nous a alors proposé un prototype des centres de tables. Nous avons beaucoup aimé cette proposition et il nous a expliqué ce qu’il comptait faire sur les pieds de bambou de la tente dans le même esprit que le prototype. Pour la suite, on lui a fait confiance sur tout le reste. Ce qui était super, c’est que la tente a été montée le mardi d’avant, nous avons tout installer (tables, chaises etc.), le fleuriste a alors travaillé et tout installé le vendredi soir (veille du mariage), nous étions déjà rentrés à Granville. Nous avons donc eu la surprise en rentrant sous la tente le samedi en arrivant sur l’île. Il avait également prévu un chemin de bougies pour arriver à la tente, une décoration avec un voile blanc et des bougies suspendues sur le petit pont menant à la tente. La surprise était totale et c’était incroyable de découvrir tout ça en même temps que les invités.  

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?  

Mon mari et moi sommes unanimes à ce sujet. Le meilleur moment pour nous a été la traversée vers Chausey. Nous avions alors privatisé le bateau à la suite du vin d’honneur et nous nous sommes retrouvés uniquement avec les invités qui venaient avec nous à Chausey. Pour information, nous étions 180 personnes au vin d’honneur et 120 à Chausey. On était du coup en plus petit comité, on avait gardé du champagne en stock pour la traversée et nous n’avions plus rien à gérer à ce moment-là. On s’est complètement laissé porter vers les îles Chausey avec nos proches. C’était un peu un moment suspendu ! Et au final, je trouve que dans cette journée qui passe à une allure folle c’est bien d’avoir des moments off où on n’a rien prévu sauf d’être ensemble.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ?  

Le conseil le plus important que je donnerai est le suivant : faites les choses pour vous ! Pensez à vous. Si c’est bien une journée où on doit se faire plaisir, c’est ce jour-là. Ne pensez pas aux avis des autres et soyez un peu égoïstes. Si la journée est à la hauteur de vos attentes et qu’elle vous ressemble alors vous serez heureux du résultat et les invités seront encore plus heureux de vous voir satisfait. Deuxième conseil plus classique mais autant important : profitez de chaque moment ça passe tellement vite ! on nous l’avait dit. Mais c’est vrai ! L’organisation a duré 2 ans, nous avons été présents la semaine d’avant et la semaine d’après sur l’île pour l’organisation mais on a eu le sentiment que les deux jours du mariage ont durés 2 heures.  

2 ans d’organisation = ressenti 2 ans,  

2 semaines de préparation avant le jour J = ressenti 1 mois,  

2 jours de fête = ressenti 2 heures. ☺  

Quel était le budget de votre mariage ?  

Ahhh le budget, gros sujet. Honnêtement, ça été l’une de mes premières inquiétudes quand Cédrick m’a demandé en mariage. Comment on va faire ? Je connaissais le projet et je me suis dit ça va être chaud. On a commencé par se fixer un budget de base – environ 18 000 € – en listant tous les postes de dépenses de façon approximative. On a tous les deux de l’argent de côté et on s’est dit 9 000 chacun c’est déjà bien ! Si on savait … Au fur à mesure que l’organisation avance, on a des idées, des envies, et on se dit la machine est en marche … on est plus à ça près… Et on se marie qu’une seule fois (normalement ;)). Par exemple, pour moi les alliances c’était très important, un symbole que l’on garde toute sa vie et je ne voulais pas du tout mettre de l’agent dans de l’or « classique ». Nous avons fait le choix de prendre nos alliances chez Courbet (Paris) en Or recyclé et diamant de laboratoire. Donc forcément, c’est un peu plus cher. On a demandé une participation à nos invités pour la nuit sur l’île et nos parents nous ont aidé. Mon père m’a offert ma tenue, la mère de Cédrick son costume. Ma grand-mère a financé le vin d’honneur et les parents de Cédrick le repas du soir. Globalement, nous avons fait fois presque 3 x sur le budget final. Au total, tout compris, le mariage a couté environ 53 000 €. Et de notre poche, nous avons dû sortir 30 000 €. En déduisant les aides de la famille et la participation des invités au logement. Soit 15 000 € chacun ! Mais aucun regret. On a qu’une vie et on était plus que content du résultat de cette journée. Le prix comprend les deux semaines de 2 gites la semaine avant et la semaine après qui était un peu comme des mini vacances ou lune de miel pour la semaine après ^^.  

Les prestataires du mariage de Manon et Cédrick sur les Iles Chausey

Découvrez tous les autres témoignages de mariés sur le blog en cliquant ici.

Un mariage sur la plage à Wissant

Un mariage sur la plage à Wissant

mariage-plage-wissant-pas-de-calais

Saviez vous que plus de la moitié de nos frontières sont constituées de côtes ? Soit un peu plus de 3000 km de plage ? Donc près de 3000 possibilités de se marier en bord de mer ? Pourtant, bons nombres de futurs mariés se limiteront aux côtes méditerranéennes ou aux plages du bassin d’Arcachon pour célébrer leur union sur la plage. C’est de ce constat que notre équipe du jour a voulu créer ce shooting d’inspiration. Leur idée ? Prouver qu’il est possible de se marier sur une plage au Pas-de-Calais, avec du fun et surtout beaucoup d’amour.

Une cérémonie laïque sur la plage

C’est entre les poteaux de pêche que nos mariés se découvrent avant de se dire « oui » sur la plage. La cérémonie se veut intime, entre amis et proches, rythmée par le son des vagues. La fête continue dans un bar sur la digue puis dans un restaurant de Wissant, avec rires et gourmandises.

Le texte de la cérémonie laïque

Si vous aussi, vous rêvez d’un mariage sur le thème de la mer et de ses plages, je vous partage ici le texte de Laurence, officiante de cérémonies pour Les Créateurs de cérémonies.

L’océan a le don de nous rappeler combien nous sommes petits. Depuis l’origine du monde, les poètes, les contemplatifs, les esprits libres et les coureurs d’écume répondent à son appel sauvage et tentent de percer ses mystères…
Oui, on est tout petits, devant cette immensité, puissante et indomptable. Et pourtant, rien n’est plus grisant que l’appel de l’océan. 
Partir à la découverte de sites secrets et de leurs trésors cachés.
Attendre la vague parfaite. La sienne. Celle que l’on espère depuis toujours.

Entrer dans l’eau et nager vers l’inconnu…

Accueillir les décharges d’adrénaline. Sonder ses profondeurs. Tester ses limites. Affronter ses peurs. Vivre l’instant, intensément. Savoir qu’il faudra d’abord se perdre dans les abysses de cet aimant bleu, pour atteindre véritablement son cœur. Et puis un jour, passer la barre. Faire corps avec la vague. Danser, en symbiose avec la houle. Savourer sa chance de flirter avec le grand frisson. Se sentir libre ; plus vivant que jamais… 

On est tout petits, face à la vague. Elle nous cueille et nous emporte loin de nos repères rassurants. On cherche l’équilibre sur ses courbes imprévisibles. 

Elle nous fait peur parfois. Mais elle dessine aussi d’autres frontières, nous hisse sur des sommets insoupçonnés, et on se souvient soudain qu’on a raison d’y croire. Alors pour elle, on décide de faire face, de se battre, de puiser la force et l’audace qu’il faut pour garder la tête hors de l’eau. On relève les défis qu’elle nous lance…

Pour elle, on apprend l’humilité, le respect, la constance ; on l’aime de toutes nos forces, et comme un merci rendu à l’univers, on saisit sa chance de dire oui au ride ultime, à cette déferlante qu’on était prêts à attendre toute une vie.

Un Oui comme un hommage à la vie, aux armures qui tombent, aux cœurs qui s’apprivoisent, aux lumières qui jaillissent dans la nuit.

Le Oui qui sonne comme le point culminant d’un équilibre précieux.

Un Oui salé comme la peau des jours de vacances, ou une promesse à l’océan.

Son immensité et sa force vous célèbrent aujourd’hui, témoin sacré de vos amours passionnées et de votre grand débordement.

Alors à vous ! les amoureux, les audacieux, les chasseurs d’absolu, les philosophes indociles, les amants cosmiques. A cette vague d’amour et d’espoir qui nous emporte avec vous, jusqu’à l’origine du monde. 

Les prestataires du shooting

Inspirations pour un mariage sur la plage

Inspirations pour un mariage sur la plage

Giulia et Eros se sont dits « oui » il y a 5 ans. Pour célébrer leurs noces de bois, ils ont décidé de renouveler leurs vœux devant leurs amis, sur une belle plage du Sud de la France. L’occasion pour Provence Emoi, Evident et leur équipe de réaliser un shooting d’inspirations qui place le bois et les éléments marins au cœur d’une décoration subtile et délicate.

Une cérémonie laïque sur une plage du Sud

Pauline de Provence Emoi nous raconte :

« Pour cette occasion si particulière, une cérémonie laïque a été organisée sur la plage de Cassis, en bord de mer, les pieds dans le sable… En écoutant l’officiante raconter l’histoire d’amour de Giulia et d’Eros, les invités ont rempli une fiole de sable qu’ils ont ramenée chez eux comme souvenir de ce moment si précieux. Pour remplacer les alliances, les mariés se sont échangés des bracelets assortis avec le symbole de l’arbre de vie. Ces derniers ont été amenés sur un rondin de bois en guise de porte-alliances, symbole de leurs noces de bois. À la fin de la cérémonie, les invités ont formé une haie d’honneur et ont organisé un lâcher de papillons – en papier, ndlr– pour répandre l’amour de Giulia et Eros ».

Avec le bruit des vagues comme seule musique, ils se sont de nouveau promis de s’aimer jusqu’à la fin des temps…

L’élément du bois est présent du début à la fin de l’événement, dans les moindres détails pour toujours rappeler leurs noces de bois et symboliser la solidité de leur amour : le porte-alliance, les bracelets avec le symbole de l’arbre de vie, le bois brut de la table qui contraste avec le bois travaillé des chaises, et enfin le nœud papillon du marié, chaque élément et chaque détail ont été pensés pour créer une harmonie parfaite ».

Les prestataires :

Organisation | Evident et Provence Emoi
Photographe | Audrey Carnoy Photographies
Vidéaste | TDG Photography
Coiffeur | Cathy Coiffure à domicile
MUA | Mary France
Officiante de cérémonie laïque | Ceremony by Domie
Mobilier | Be Lounge
Vaisselle | Les Dépareillées
Fleuriste | Laurie Lavaud
Textile | Marseille Textiles
Traiteur | Maison Nans
Pâtissier | L’atelier de Magali
Graphiste | Mia’s creations
Robe de mariée | Quiqui Lamothe
Tenue du marié | Igilles Aix-en-Provence
Bijoux cérémonie | Tous Azimuts
Accessoires de la mariée | Mon truc en bulle
Accessoires du marié | Môsieur Gaston
Sortie de cérémonie (lâcher de papillons) | Le Papillon magique

La love session de Natacha et Pierre à Pornic

La love session de Natacha et Pierre à Pornic

seance-couple-love-pornic-plage-nantes

Natacha et Pierre sont deux nantais amoureux. Pour leur anniversaire de rencontre, ils ont voulu immortaliser leur amour, le temps d’une séance photo les pieds dans le sable. Mathieu Dété, leur photographe, les a retrouvés un soir à La Bernerie-en-Retz, aux pieds des carrelets et sous le soleil couchant. Une séance réalisée sous les rires de nos amoureux, mettant sur papier glacé une complicité qui semble inaltérable ! Même aux pouvoirs des vagues !

Racontez-nous votre histoire…

Nous nous sommes rencontrés au cours d’une soirée. Il y a eu des jeux de regards, de la séduction de sa part mais je n’ai pas répondu aux avances tout simplement parce que je ne m’en étais pas rendu compte ! À la suite de cette soirée, nous nous sommes mutuellement recherchés sur les photos, sans succès… Je me suis dit « tant pis ». Puis, le destin s’en est mêlé ! Nous nous sommes retrouvés par pur hasard sur Tinder ! Nous avons commencé à discuter et puis nous avons fixé un rendez-vous le soir même !

seance-couple-love-pornic-plage-pecheur-nantes

Pourquoi avoir réalisé cette love session ?

Nous voulions immortaliser un moment de notre complicité et de notre amour. Ce qui nous a plu avec le shooting proposé par Mathieu, c’est que tout était naturel. C’était réellement comme si nous n’étions que tous les deux sur cette plage. De temps en temps, Mathieu nous orientait en nous donnant des idées de postures. Nous ne sommes pas des mannequins et le fait de ne pas se prendre au sérieux a rendu cette séance photo agréable.

Lorsque l’on a reçu les photos, nous étions émerveillés ! Cette séance reflète totalement le couple que nous sommes… jusqu’à nous taquiner dans les vagues !

seance-couple-love-pornic-baiser-plage-nantes

Le mariage, c’est pour bientôt ?

Non, ce n’est pas encore au programme (ou du moins, je ne suis pas encore au courant). Nous venons d’acheter un appartement ensemble et venons de nous y installer. Nous verrons en temps voulu chaque étape.

seance-couple-love-pornic-mer-nantes

Photographe : Mathieu Dété
Lieu : Plage de la Bernerie-en-Retz (44) – Loire Atlantique

Le Trash the dress de Gaëlle et Fabien à Quiberon

Le Trash the dress de Gaëlle et Fabien à Quiberon

Mariage à Quiberon BretagneEn cette nouvelle année 2019, j’inaugure mon premier article de l’année en vous emmenant au large des côtes bretonnes, à Quiberon. Sur cette jolie plage, nous retrouvons Gaëlle et Fabien, le temps d’une séance intime sur la plage. Un « trash the dress » élégant et romantique, les pieds dans l’eau, pour un moment tendre et complice après l’effervescence de cette si grande journée qu’est le mariage. (suite…)

Shooting Les noces de coton à Saint-Nazaire

Shooting Les noces de coton à Saint-Nazaire

shooting-noces-de-coton-saint-nazaire-plage-bretagne
Les 24 et 25 novembre prochains se tiendra  le salon du mariage alternatif « Les Noces de Coton » à Saint-Nazaire. Un salon comme je les aime, jouant sur la proximité et l’esprit créatif de ses exposants pour dévoiler tout ce qui vous attend pour un mariage dans l’Ouest. À cette occasion, l’équipe organisatrice à créer un shooting d’inspiration où la mer, puissante et sauvage, est à l’honneur. C’est entre grains de sables et embruns bretons que je vous laisse découvrir les belles images d’Anne Tournel.
(suite…)

Comment se marier sur une plage ?

Comment se marier sur une plage ?

comment-se-marier-sur-une-plage
Le grand engouement pour les cérémonies laïques a fait naître –enfin- la possibilité de se marier dans des lieux insolites, magnifiques ou très romantiques. Et parmi eux, nous avons bien entendu le rêve de toute jeune mariée : dire « oui » à l’amour de sa vie les pieds dans le sable, les cheveux dans le vent et l’horizon marin à perte de vue… Vous avez bien compris : se marier sur une plage !
Depuis la création du blog, j’ai eu l’opportunité de vous partager de très belles cérémonies laïques célébrées sur les plus belles plages de France (comme cette cérémonie à Saint Malo, à Arcachon ou encore au Cap Ferret). Et à chaque publication, plusieurs lecteurs sont venus me demander comment pouvaient-ils eux aussi se marier sur une plage ? Je vous réponds ici. (suite…)