Un mariage enneigé au sommet du Mont-Blanc

Un mariage enneigé au sommet du Mont-Blanc

Avis aux non-frileux et passionnés de sport de glisse, les images qui vont suivre risque de vous plaire ! C’est blotti entre le massif du Mont Blanc et la chaîne des Aravis, à 1650 m d’altitude, que nos mariés du jour se sont dits « oui ». Dans l’intimité d’un chalet et en petit comité, la célébration de cette union nous prouve qu’un mariage à la montagne n’a rien de glacial !

Un mariage chaleureux à la montagne

Exit les flocons et les cristaux, ici, la chaleur et la bonne humeur sont de mises. Dans l’intimité d’un chalet, témoins et futurs mariés se retrouvent dans un décor hors du temps entourés de plaids tout doux. L’ambiance y est douillette et l’environnement féérique est une invitation à vivre pleinement cet instant précieux.

Comme le dit Manon, wedding planner pour Les Moments M et organisatrice du shooting : « En cette période de crise sanitaire, il est important de montrer que les mariages intimistes sont tout autant magiques ».

Le reste de la décoration s’articule autour de la couleur « bleu canard » qui s’associe parfaitement aux matières en bois et jaillit de la neige environnante. Une couleur réconfortante et chaleureuse qui apporte une nouvelle fois ce côté « cocooning » à l’ambiance du mariage.

La vidéo

Les prestataires d’un mariage enneigé au Mont-Blanc

Le Day After d’Anne-Laure et Pierre dans les montagnes

Le Day After d’Anne-Laure et Pierre dans les montagnes

day-after-mariage-savoie

Anne-Laure et Pierre se sont dit « oui » le temps d’une cérémonie laïque entre les vieilles pierres de la Ferme du Château à Draillant. Emotion, douceur et plaisir partagé jaillissent de ce très beau mariage, célébré au milieu des montagnes de la Haute-Savoie. Passionnés de voyages et de nature, nos amoureux se sont offerts un moment à deux, hors du temps, loin des préparatifs et de leurs invités pour se retrouver, les yeux dans les yeux, joue contre épaule et main dans la main.

Racontez-nous votre histoire…

C’est en prépa d’école d’ingénieur que nous nous sommes rencontrés, il y a bientôt 10 ans. Nous avons vécu les premières années de notre histoire à distance, lui étant à Toulouse et moi à Grenoble. Nous nous sommes retrouvés une fois nos études achevées et c’est alors que nous sommes partis vivre en Suisse. En mai 2017, il m’emmène pour mon anniversaire en week-end surprise à Cinque Terre en Italie. Alors que nous savourions du vin italien sur la terrasse de notre location, il a fait sa demande !

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour votre mariage ?

Passionnés de nature et de randonnée, nous voulions une décoration naturelle et simple en adéquation avec le lieu du mariage. L’idée était de mettre en valeur ce petit cocon déjà magnifique, c’est pourquoi nous avons opté pour des couleurs vert jade, blanc et cuivre.

Pourquoi avoir réalisé une séance photo « day after », le lendemain du mariage ?

La séance « Day After » permet, d’une part, de davantage profiter du jour J et d’autre part de se retrouver en toute décompression le lendemain. Je pense que cela donne des photos sincères et naturelles.

Avez-vous subi le fameux « wedding blues » ?

Nous avons décidé de partir en très long voyage de noces : 7 mois en Nouvelle Zélande, Amérique du Sud et Islande. Dès la fin du mariage, même si cela a été très difficile de quitter nos proches, l’organisation du voyage nous a occupé l’esprit à temps plein, évitant ainsi le fameux wedding blues ! D’ailleurs, vous pouvez suivre nos aventures sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/annelaureetpierrebiard/

day-after-mariage-savoie

Découvrez le mariage d’Anne-Laure et Pierre ainsi que leur témoignage sur le blog !

Photographie par Stéphane Joly

Le mariage d’Anne-Laure et Pierre en Haute-Savoie

Le mariage d’Anne-Laure et Pierre en Haute-Savoie

first-look-mariage

Anne-Laure et Pierre sont des amoureux comme on les aime… Tendres, passionnés. Grands voyageurs, ils ont décidés de s’engager dans la plus grande des aventures : celle du mariage ! Une cérémonie laïque a leur image, simple et naturelle, dans le décor magnifique des montagnes de Haute-Savoie.

Racontez-nous votre histoire…

Tous les deux originaires des Hauts-de-France, nous nous sommes rencontrés en prépa il y a 9 ans. Nous avons vécus 5 ans à distance, le temps de l’école d’ingénieur (à Toulouse pour lui et à Grenoble pour moi), et du premier job. Nous avons emménagé en Suisse il y a 4 ans, dans la cité horlogère de La Chaux-de-Fonds, entre lac et montagnes…
En mai 2017, Pierre a décidé de m’emmener en weekend surprise aux Cinque Terre pour mon anniversaire. En route, il s’est convaincu que c’était le bon moment pour la demande en mariage. Alors que nous venions de faire deux journées splendides de randonnée et que nous savourions un verre de vin italien en terrasse de notre petite location, il s’est lancé ! Il avait depuis 15 ans un bracelet et nous nous étions dit en rigolant : le jour où il se brise, ce sera le moment de la demande. Alors, ce soir là, il a pris le couteau de randonnée et me l’a tendu en s’agenouillant et en me demandant de rompre le bracelet. J’ai évidemment fondu en larmes de joie et littéralement déchiré le bracelet !

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour votre mariage ?

Nous adorons tous les deux la nature et la randonnée. Le thème du mariage est donc venu naturellement. Les couleurs blanc, vert jade et cuivre ont été choisies pour mettre en valeur le cocon déjà magnifique et naturel du lieu de mariage : la ferme du château à Draillant. Je me suis bien inspirée sur Pinterest des idées de décoration et de compositions florales. Nadine Cousin, la créatrice florale a vraiment réalisé ce que j’imaginais. Ça a été merveilleux de découvrir les lieux le matin du mariage, comme dans mes rêves…

Ma grande sœur a réalisé toute la papeterie (faire-parts, plan des tables, menus etc…). Architecte, elle a directement cerné notre envie et a créé de toute pièce le thème graphique et les dessins.

Avez-vous une anecdote de vos préparatifs à nous partager?

Nous avions réservé un gîte de groupe à Habère Poche pour que les invités qui venaient tous de très loin puissent profiter du weekend complet en commençant par un barbecue le vendredi soir et en terminant par un brunch le dimanche. Les propriétaires du lieu se sont révélés odieux et les défaillances techniques du gîte étaient flagrantes. Malgré cela, nous avons passé un excellent moment car nous étions tous réunis et c’était cela l’important. De plus, les prestataires du lieu de mariage, tant le propriétaire, que la maîtresse d’hôtel et le chef cuisinier, ont été tellement aux petits oignons qu’ils nous ont fait oublier les autres propriétaires !

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le moment le plus riche en émotion de cette journée ?

Pierre a décidé d’interpréter en surprise au piano « Nuvole Bianche » de Ludovico Einaudi, en l’honneur de sa maman décédée. Le moment a été d’une intensité émotionnelle dingue. Ça a été clairement le moment le plus émouvant de la journée. Nous avions choisi une cérémonie laïque. C’était une première pour nous et pour la majorité des invités. Deux amis ont mené cela pour nous en toute sincérité et sobriété. Les invités ont été touchés. Un vrai moment de bonheur intense partagé.

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ? 

L’organisation de mariage a été un moment de partage et d’échange avec Pierre. Le choix du lieu, des invités, la création de la décoration et l’organisation du weekend complet ont vraiment participé au mariage en lui-même. Nous n’avons pas fait de préparation de mariage comme cela se fait lors de mariage dans un lieu de culte mais nous nous sommes posés pour réfléchir à la signification du mariage et cela a été très enrichissant.

Qu’avez-vous le moins aimé ?

Nous avons choisi de faire une chorégraphie de mariage et avons démarré les entraînements tôt. C’était un vrai challenge car la chorégraphie n’était pas simple. Nous avons passé de très bonnes soirées à s’entraîner !

Et si c’était à refaire, que changeriez-vous ?

Si je pouvais revenir en arrière, je changerai juste le lieu de logement.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ?

  • Bien porter les chaussures quelques soirées un mois avant la date clé (valable pour ces messieurs et ces dames). Ça nous a permis avec Pierre de les porter jusqu’au bout de la nuit !
  • Pour le choix de la robe, c’est important de se sentir à l’aise et confortable. J’ai choisi une robe fluide pour pouvoir être proche de mes invités et danser sans m’en soucier.
  • Pour le maquillage, soyez vous-même !
  • Pour la cérémonie, ne succombez pas à la pression familiale, choisissez le type de cérémonie qui vous ressemble. Vos proches vous reconnaîtront dans ce que vous aurez choisi.
arche-ronde-ceremonie-laique

Quels ont été vos prestataires ?

Le lieu de réception : Nous avons eu un coup de cœur pour la Ferme du Château à Draillant dès le moment où nous sommes entrés dans la cour de pierre. C’est un véritable cocon parfaitement dimensionné pour un mariage jusqu’à 110 personnes. L’équipe est d’un professionnalisme incroyable et très rassurante depuis la première rencontre jusqu’au lendemain du mariage.

Le traiteur : Nous avons choisi L’agape qui est le traiteur de la salle. Le chef nous a reçus pour travailler le menu à partir d’une proposition qu’il nous avait faite en fonction de la saison et des produits locaux disponibles. Il a été très à l’écoute de nos besoins et en particulier des allergies et intolérances alimentaires. Le cocktail, le repas et le dessert ont été excellents et les convives ont été ravis.

Le photographe: Nous avons d’abord cherché un photographe local car nous nous disions qu’il fallait qu’il connaisse le coin. Puis un jour, ma petite sœur nous a indiqué le site de Stéphane Joly. Son travail nous a touchés et nous avons organisé un repas à Lille pour le rencontrer ainsi que Sylvain B., son collègue et ami vidéaste. Nous avons accroché directement. Stéphane a été extraordinaire à tout point de vue. Tellement discret qu’il s’est fait oublier. La qualité de la préparation nous met en confiance pour le jour J. Et c’est indispensable car alors, en sachant que ses photos seront là pour nous rappeler l’émotion et le bonheur ressenti, on peut pleinement profiter du moment présent. La qualité du travail se perçoit jusqu’au coffret en bois qui contient le souvenir de cette journée qu’il rend inoubliable.

Le vidéaste : Sylvain B. a été tout aussi stupéfiant. À la découverte de la vidéo courte, nous avons été submergés par l’émotion. Stéphane et Sylvain forment un duo de talents incontestable !

La robe de mariée : La robe, je l’ai choisie à Lille chez Promesse, près de ma famille et de mon amie d’enfance car c’était important qu’ils soient présents. Lorsque j’ai enfilé ma robe Rembo Styling (Modèle Bjorg), on a tous été convaincu que c’était la bonne. Pour ne pas avoir de regrets, j’en ai enfilé une bonne quinzaine de tous styles dans cette boutique  mais rien à faire, c’est celle-là que j’avais en tête. Constance, la vendeuse qui s’est occupée de moi était douce, discrète et de bons conseils. J’ai adoré ce moment chez eux.

Les alliances, nous les avons choisies chez un joaillier indépendant à Besançon : Rémy Joaillier. Nous avons opté pour une alliance en or gris, demi-sertis, qui se marie parfaitement avec la bague de fiançailles.

Pour les boucles et le bracelet, j’ai par hasard découvert chez Etabli 65 à Annecy la créatrice Endé Création, des bijoux finement montagnards fabriqués à la main à Thonon-Les-Bains. J’ai choisi les Boucles d’oreilles Pointe de follys et le Bracelet semi-rigide Silhouette de cime. J’adore cette créatrice et son univers, j’ai aussi acheté un collier que j’ai emporté avec moi pour le voyage de noces.

Pour les chaussures, j’ai choisi des escarpins La Promise en champagne de chez Bobbies. Je les ai portés 3 ou 4 soirées un mois avant le mariage. Résultat : je les ai gardés au pied jusqu’à la fin de la soirée !

Le costume : c’est dans une petite boutique de Thonon-les-Bains que nous l’avons trouvé.  La vendeuse et son assistante couture ont été aux petits soins et de bon conseil. C’est sur un modèle 2 pièces Hugo Boss en laine vierge naturellement strech (hyper confortable selon Pierre) que nous avons flashé.

Les accessoires : nœuds papillons, bracelets, pochons surprise des témoins et mouchoirs ont été cousus main avec le tissu de mon choix par Le Petit Marché de Mache. C’est tellement mieux quand c’est personnalisé et réalisé à la main !

Maquilleuse-coiffeuse : J’ai fait l’essai chez Dessange à Thonon-Les-Bains. Je cherchais un chignon qui change du chignon flou sur le côté qu’on a beaucoup vu lors des derniers mariages. Avec le dos-nu de la robe et le côté « géométrique », il fallait quelque chose d’assez dynamique tout en restant champêtre. J’ai été ravie du résultat. La mise en beauté s’est faite sur place par l’esthéticienne. Je voulais que ce soit discret car mon mari n’aime pas trop le maquillage. Il m’a dit « parfait » en me découvrant. Ouf, pari réussi ! Le salon Dessange a été aux petits oignons avec mes proches et témoins. C’était très rassurant en ce début de journée exceptionnelle.

Fleuriste : Pour la décoration florale, on a choisi Nadine Cousin. Elle a absolument tout compris à l’ambiance qu’on cherchait, tout en utilisant des fleurs de saison. Une des pièces maîtresses de la déco était l’arche de cérémonie laïque puis pour les photos. Nadine Cousin est une crème, elle a réalisé à la perfection ce qu’on avait en tête. Nous sommes allés au rendez-vous avec un tableau Pinterest pour partager les modèles et thèmes recherchés. Pour le jour J, elle m’a préparé des fleurs fraîches sur pique et des couronnes pour les témoins. Pour le lendemain, je lui avais demandé une couronne de fleurs à porter sur cheveux détachés pour les photos de couple en pleine nature.

Le Trash The Dress de Sandy et Tony

Le Trash The Dress de Sandy et Tony

trash-the-dress-lac-montagne

En mai dernier, je vous partageai le joli jour de Sandy et Anthony, un mariage rétro au Manoir-du-Prince en Haute-Garonne. Un très beau mariage avec une décoration élégante et dorée, sublimée par une arrivée des mariés dans une sublime Jaguar… Un mariage chic et élégant comme je les aime. Aujourd’hui, nous retrouvons nos amoureux pour une séance « Trash The Dress » auprès d’un lac de montagne. Toujours accompagnés par la photographe de leur mariage, Christelle Lacour, nos deux tourtereaux nous racontent leur « après-mariage ». (suite…)

Shooting d’un mariage sous la neige des Pyrénées

Shooting d’un mariage sous la neige des Pyrénées

Mariage à la montagne

Pour les grands chanceux qui ont pu chausser leur paire de ski pendant ces congés d’hiver, je vous propose de prolonger les vacances avec ce très beau mariage réalisé à la montagne ! C’est sous la neige d’Ax Bonascre avec une vue magnifique sur les Pyrénées que nous partons à la découverte d’un couple d’amoureux et de leur témoins. Les perturbations météorologiques et les chutes de neige n’ont pas altéré la bonne humeur de l’équipe qui nous propose un mariage romantique et festif !

(suite…)

Un mariage hipster dans la neige de Haute-Savoie

Un mariage hipster dans la neige de Haute-Savoie

mariage-hipster-neige-la-clusaz-loovera-lasoeurdelamariee-blog-mariage

Ce que j’aime les mariages en hiver ! Encore plus quand ils ont lieu dans les plaines enneigées de Haute-Savoie ! Aujourd’hui, je vous emmène à La Clusaz pour une love session pas comme les autres. Vrai couple à la ville, Pauline et Bryan ont joué le jeu des jeunes mariés, le temps d’un shooting avec Laura de Loovera Photographie. Ce qui donne un résultat plein de fun, de tendresse et d’amour !! (suite…)

Se marier un 31 décembre, Ludivine & Frédéric l’ont fait !

Se marier un 31 décembre, Ludivine & Frédéric l’ont fait !

 

se marier un 31 décembre
Les longues journées d’hiver approchent à grand pas avec le retour des températures glaciales, un soleil qui disparaît de plus en plus tôt et des soirées à se blottir devant la TV avec une bonne soupe ou un thé… Cependant, c’est aussi l’arrivée du bonheur des fêtes, des premiers flocons de neige et du cap d’une nouvelle année qui commence !

Passionnés de montagnes et de sports d’hiver, Ludivine et Frédéric ont décidé de mettre le ski et la neige au cœur de leur thème de mariage. Mais encore mieux, de célébrer leur union un 31 décembre ! Pourquoi cette date ? Quels en sont les avantages? et les inconvénients ? Ludivine m’a raconté son joli jour… (suite…)