Comment fixer la date de son mariage ?

Comment fixer la date de son mariage ?

Etape clé de vos préparatifs, vous ne pouvez commencer la recherche de vos prestataires sans cette donnée fondamentale. Pourquoi ? Parce que la date de votre mariage est la première chose qu’un prestataire vous demandera avant d’accepter de vous recevoir ou pour établir un devis. Voici donc quelques pistes pour choisir votre date de mariage.

Définir l’année de son mariage

Si cela peut paraître fou, un mariage peut se préparer en quelques mois (les préparatifs du mariage de ma sœur ont duré 6 mois à peine) comme s’étendre sur 18 mois voire deux ans. Globalement, on prévoit souvent un an de préparatifs mais cette donnée peut varier en fonction de vos disponibilités ou si vous vous faites accompagner par une wedding planner. De plus, si vous avez une date très précise en tête, commencer deux ans en avance vos préparatifs vous permet de réserver cette date auprès des prestataires clés de votre mariage. (pour en savoir plus, retrouvez mon article sur « pourquoi faut-il un an pour préparer son mariage« ).

Trouver la bonne saison pour se marier

Vous voulez absolument des pivoines pour votre mariage ? Mariez-vous en mai ! Le thème sera « pool party » ? On choisira plutôt une date en juin ou en juillet. Vous budget est serré ? Optez pour du hors-saison (octobre à avril) pour bénéficier de tarifs avantageux… Tous ces éléments sont à prendre en compte dans le choix de votre date de mariage. Si comme 90% des mariés, vous optez pour l’été, pensez à éviter une date entre le 15 juillet et le 15 août au risque de vous retrouver avec beaucoup d’annulations à cause des congés d’été.

Choisir la date en fonction de la mairie

Malheureusement, l’administration publique offre peu de possibilité pour se marier, surtout si vous décidez de réaliser votre fête à la suite de votre signature des registres. Si votre ville est petite, vous devriez pouvoir trouver une solution. Si votre ville est grande, vous aurez rarement le choix sur un horaire qui pourrait vous correspondre. C’est pourquoi, bon nombre de mariés décident de s’unir civilement un autre jour que le jour du mariage laïque ou religieux. Cette année 2022 sera aussi très contraignante en mai à cause des élections présidentielles : en périodes électorales, les salles de mariage sont transformées en bureaux de votes et aucun mariage n’est célébré pendant les dates du 1er et du second tour.

 Opter pour une date symbolique

Une date d’anniversaire de rencontre ? Un événement marquant pour votre famille et votre entourage ? Une date porte-bonheur (des records de mariage ont été enregistrés pour le samedi 7/7/2007)… Toutes les occasions sont bonnes pour choisir une date symbolique pour votre mariage. Le tout étant de bien s’y prendre en avance pour s’assurer de la disponibilité de tous, le temps de cette journée chère à vos yeux.

La présence de la famille et des témoins

Sans témoins, pas de mariage (en tout cas, pour le civil !). Se marier sans sa famille et ses proches est impensable pour la majorité des futurs mariés, il est donc primordial de prendre en compte les contraintes de chacun. Nous parlons ici des disponibilités du noyau dur familial et non de l’agenda de tous les invités, sans quoi, vous n’en finirez pas ! Si vos proches vivent loin de votre lieu de réception, essayez de viser un week-end prolongé. Si vos témoins ont des enfants, tentez pendant les vacances scolaires. Des petites attentions qui vous faciliteront la vie !

Trouver une date pour son mariage n’est pas une chose aisée quand on voit les contraintes à prendre en compte. Pour bénéficier de plus de flexibilité, je vous invite à choisir une date de mariage « principale » et de vous garder une date « secondaire ». Demandez les disponibilités de votre lieu de réception, de votre mairie et de votre lieu de culte sur ces deux dates et tentez de croiser les données pour voir ce qui vous arrange le plus.

Par quoi démarrer les préparatifs de votre mariage ?

Par quoi démarrer les préparatifs de votre mariage ?

Vous voici fiancé(e)s, félicitations ! Après l’effervescence de l’annonce aux proches, vient la dure tâche du démarrage des préparatifs. Par quoi commencer ? La robe, le traiteur, la réservation du DJ ? Tout se mélange dans votre tête, on vous parle de retroplanning mais finalement, il commence où et comment ce retroplanning ? On arrête tout et on respire. Tout débute par une seule chose : un bel apéro avec votre âme sœur pour définir ensemble les bases de votre cérémonie de mariage. Et comment les définir ? En répondant tout simplement aux questions suivantes : Comment ? Où ? Avec qui ? Quand ? Pour combien ? De ces questions découleront toutes les réponses qui vous permettront de démarrer les préparatifs de votre mariage sereinement.

Comment se marier ? Choisir le type de cérémonie

Pour se marier en France, la seule cérémonie officielle est le passage en mairie, souvent expéditif et pas très romantique. C’est pourquoi, vous pouvez en complément, opter pour une cérémonie religieuse ou une cérémonie laïque. Votre choix aura un impact direct sur le « où », le « quand » et le « combien » de votre mariage.

  • En mairie : officiellement, vous ne pouvez vous marier qu’à la mairie de votre lieu de résidence, ce qui restreint clairement les possibilités géographiques (« où »).
  • La cérémonie laïque : vous devrez orienter votre recherche de lieux de réception vers des domaines pouvant célébrer des cérémonies de ce type (et proposer une alternative en cas de mauvais temps). Ces domaines sont donc un peu plus chers (« pour combien »).
  • La cérémonie religieuse : dans le cadre d’une cérémonie catholique, vous devrez suivre une préparation au mariage qui peut prendre du temps et pourra donc avoir un impact sur votre « quand » (il existe aussi des préparations au mariage laïque, je vous en parle ici).

Il n’y a pas de mauvais choix. Il faut juste choisir ce qui vous correspond le mieux en fonction de vos envies et vos convictions.

Où se marier ? Choisir le lieu géographique de son mariage

En France ou à l’étranger ? Près de chez soi ou de sa région natale ? Dans une destination de cœur ou une région pratique à mi-chemin pour tous les invités ? Les questions sont nombreuses et la seule bonne réponse sera celle de votre cœur.

Sachez néanmoins que si la cérémonie laïque peut se célébrer partout, vous aurez moins de choix si vous optez pour une cérémonie civile (mairie) ou une cérémonie religieuse. Pour ces deux dernières cérémonies, il faudra justifier d’un attachement familial à la commune, c’est pourquoi bon nombre de mariage sont célébrés dans les régions natales des mariés.

Avec qui ? Commencer une première liste d’invités

L’idée n’est pas de connaître précisément les noms des personnes à mettre sur le plan de table, mais d’obtenir une quantité approximative du nombre d’invités. Plutôt petit comité ou grande célébration ? 50, 100 ou 200 invités ? Sachez que le nombre d’invités grimpe très vite dès qu’on inclut compagnon et enfants de chaque convive et les surprises peuvent être au rendez-vous ! Connaître le nombre d’invités vous permettra ainsi d’établir votre budget (plus vous serez nombreux, plus votre mariage vous coûtera cher) mais aussi de choisir votre lieu de réception en fonction de sa capacité d’accueil.

Quand ? Définir une date (ou plusieurs) pour votre mariage

C’est simple, vous ne pouvez pas commencer la recherche de vos prestataires sans avoir cette donnée fondamentale en tête. Tout simplement parce que c’est la première chose que les prestataires vont vous demander lorsque vous les appellerez. Définissez d’abord une date principale, puis, retenez également une seconde date de « secours » des fois que votre prestataire de rêve serait indisponible à la première mais libre à la seconde. Définir la date de son mariage est une tâche assez complexe, que je vous détaille dans cet article dédié : « comment choisir la date de son mariage ».

Pour combien ? Définir le budget de son mariage

Le budget d’un mariage, c’est comme l’achat d’une voiture, c’est une question de choix et de moyens. Vous pouvez opter pour une petite citadine d’occasion avec 150 000 km au compteur comme pour une berline allemande neuve avec sièges en cuir qui vaut un an de salaire pour le français moyen. Ce n’est pas pour rien qu’en France, les budgets pour un mariage oscillent entre 5 000 et 30 000 euros (pour votre information, les mariages que je publie sur le blog avoisinent globalement les 30 000 euros). Le montant, ce sera à vous de le fixer en fonction de vos envies et de vos moyens, évidement. Ce que vous avez envie de mettre et ce que vous êtes capables de mettre. Un équilibre qui n’est pas facile à trouver surtout lorsque les préparatifs sont souvent ponctués d’imprévus qui peuvent alourdir la note.

Voici quelques chiffres qui pourront vous aider :

  • Le traiteur représente en moyenne entre 30 et 40% du budget global
  • Le budget moyen d’un mariage en France s’élève à 12 000 euros en moyenne (chiffres avant crise COVID)

Une fois que vous aurez défini les « Comment », « où », « avec qui », « quand » et « pour combien », vous avez désormais les bases pour vous lancer dans la recherche de vos prestataires. Le premier sera votre lieu de réception, sans quoi, vous ne pourrez vous projeter sur les autres postes (vous trouverez d’ailleurs un article sur « Comment choisir le lieu de réception de son mariage » ici). Le second sera votre mairie, puis le lieu de culte, avant tout pour réserver la date que vous aurez fixé avec votre lieu de réception.


>> Retrouvez nos lieux de réception coups de cœur dans le Carnet d’adresses du blog

Pourquoi faut-il 1 an pour préparer son mariage ?

Pourquoi faut-il 1 an pour préparer son mariage ?

pourquoi-faut-il-un-an-preparatifs-mariage

Vous venez de vous fiancer et vous avez déjà hâte de vous dire «oui » ! Sauf que la réalité reprend vite le dessus lorsque vous voyez la montagne de préparatifs qui vous attend. Encore pire, vous constatez que les futures mariées comme vous s’organisent 1 voire 2 ans avant le jour de la cérémonie ! Un mariage prend-t-il autant de temps à préparer ? Devez-vous dire adieu à vos week-ends et vos soirées pour vivre et respirer mariage ? Je vous réponds ici !
(suite…)

Comment choisir le thème de son mariage ?

Comment choisir le thème de son mariage ?

Apéritif dans des Mason Jar

Alors inconnu chez nos aînés, le mariage à thème se développe de plus en plus. Au point que certains mariés ne s’imaginent pas organiser leur mariage sans thème ! Or, avoir un thème à son mariage n’est absolument pas une obligation, loin de là ! Opter pour un thème à son mariage résulte avant tout d’une envie : celle de personnaliser son mariage, de le rendre unique et de faire en sorte qu’il vous ressemble. Pour y parvenir, voici quelques conseils qui vous aideront à choisir le thème de votre mariage.

(suite…)