Imaginari Design, votre décoratrice de mariage en Provence et Camargue

Imaginari Design, votre décoratrice de mariage en Provence et Camargue

imaginari-design-decoration-et-location-table-mariage-provence-©intoomyeyes
Décoration par Imaginari Design – ©intoomyeyes

Pour son mariage, nous avons tous de grandes exigences en matière de décoration et de scénographie. C’est d’ailleurs l’ADN de ce blog mariage de vous proposer le maximum d’inspirations et d’idées. La plupart d’entre elles sont le fruit de l’imagination de wedding designers talentueuses comme Mégane d’ Imaginari Design. J’ai eu le plaisir de la rencontrer à différents événements auxquels j’ai assisté et j’ai eu un vrai coup de cœur pour son style moderne, sa démarche éco-responsable et sa personnalité bienveillante. Découvrez son portrait.

Une prestation complète de wedding design

Mégane, c’est un peu le couteau suisse du mariage. Si vous la suivez sur Instagram, son quotidien n’est que moodboard, ponçage et peinture. Elle imagine pour vous la décoration totale de votre mariage à travers un accompagnement personnalisé et la création sur-mesure de vos éléments de décor. Panneau de bienvenue, plan de table géant, petite signalétique pour sublimer un cocktail ou vos centres de table, Mégane vous accompagne pas à pas dans la création de votre décoration de mariage, dans un style moderne et minimaliste.

Un service de location de décoration de mariage en Provence

Pour l’accompagner dans la création de vos décors dans le cadre d’une prestation de wedding design ou bien parce que vous souhaitez réaliser vous-mêmes la décoration de votre mariage, Imaginari Design est aussi un service de location de décoration de mariage en Provence.

Du mobilier (banc, chaises, banquettes et fauteuils), aux arches en passant par les soliflores ou les petits accessoires de décoration comme les numéros de table, la catalogue est riche de plus d’une centaine de références, toutes issues de la seconde main et d’Europe afin de répondre aux valeurs éco-responsables d’Imaginari Design.

Une décoratrice de mariage éco-responsable

L’une des valeurs fondamentales de Mégane est l’éco-responsabilité. Son envie est de pouvoir proposer aux mariés une belle façon de se marier sans pour autant prôner le gaspillage ou la sur-consommation. Ainsi, pour la création de ses designs, Mégane privilégie les fleurs de saison, les matières naturelles et organiques ainsi que la réutilisation. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle a créé sa prestation de location de décoration de mariage, un service pratique et responsable. Enfin, elle fait le maximum pour se faire accompagner par des partenaires engagés et locaux, qui œuvrent également à un meilleur respect de l’environnement.

En savoir plus sur Imaginari Design

Imaginari Design vous accompagne sur la création et décoration de votre mariage ou événement en Provence et Camargue : Avignon, Arles, Nîmes, Salon-de-Provence, Aix-en-Provence, Cavaillon…

megane-imaginari-design-decoration-et-location-mariage-provence-©mathieubonnaric
©mathieubonnaric
logo-imaginari-design-decoration-et-location-mariage-provence
Son site internet

Je vous invite à découvrir son travail publié sur le blog grâce à deux inspirations de mariage incroyables :

Pour son style, ses valeurs, sa décoration moderne et éco-responsable, Imaginari Design intègre les pépites du carnet d’adresses du blog.

Cet article permet au blog de continuer à vivre.

Un mariage provençal au Domaine le Grand Belly dans le Gard

Un mariage provençal au Domaine le Grand Belly dans le Gard

mariage en Provence domaine le Grand Belly

Faite le plein de soleil en découvrant le reportage du mariage de Cécilia et Edouard, qui ont quitté la grisaille du Nord pour se marier en Provence. Mas provençal perdu au milieu des champs de lavande, le Domaine le Grand Belly accueille les amoureux dans une ambiance authentique du Sud de la France. À voir les sublimes photos de Brune Photographie, on sentirait presque la chaleur des pierres sous nos pieds, on entendrait le chant des cigales et le clapotis de l’eau de la piscine à débordement. Un vrai voyage pour tous les sens !

Votre histoire

Nous sommes Cécilia et Edouard, nous habitons tout près de Lille, nous y avons pour l’instant toujours vécu. Nous nous sommes rencontrés au détour d’un couloir des urgences où nous débutions nos années d’étude en médecine. C’était il y a déjà 10 ans !
La demande en mariage s’est déroulée au coucher de soleil sur l’île de San Giorgio Maggiore qui est une île située à Venise, en face du palais des Doges. C’était en plein cœur de l’hiver avec Venise illuminée et sans personne sur l’île. Magnifique !
Nous avons souhaité nous marier en Provence qui est notre région de cœur depuis plusieurs années, nous nous y rendons plusieurs fois par an car les parents d’Edouard y habitent. C’est un lieu particulièrement apaisant et ressourçant pour nous, c’était une évidence de se marier là-bas.

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ? 

Nous avons aimé visiter plein de domaines avant de tomber sur notre coup de cœur.

Nous avons également aimé (plus particulièrement Cécilia) penser à toute la papeterie et toutes les idées décorations du jour J pour avoir un décor fabuleux qui ravirait nos invités.

Nous avons également aimé les moments privilégiés avec nos prestataires lors des différents échanges et les moments partagés avec nos familles (surtout pour le choix des vins, élément indispensable du mariage en Provence !!)

Qu’avez-vous le moins aimé ?

Il est vrai que l’organisation d’un mariage procure un certain stress, qui nécessite d’être vécu avec beaucoup de recul car il faut garder en tête que la préparation et le jour J restent parmi les plus beaux souvenirs de notre vie.

Si l’on doit garder un “mauvais” souvenir c’est la gestion des annulations de dernière minute et toutes les formalités administratives ou pratiques avec le traiteur etc concernant ces modifications. Ça demande beaucoup de temps personnel mais ça reste globalement tout à fait gérable !

Comment avez-vous trouvé vos prestataires ?

Principalement sur Instagram et un petit peu sur les différents blogs de mariage.

Racontez-nous, en quelques lignes, vos essayages et la quête de LA robe de votre grand jour.

Pour choisir ma robe de mariée, j’étais accompagnée de 3 de mes témoins qui sont mes amies les plus proches. J’avais besoin d’elles car je savais qu’elles seraient parfaitement honnêtes et bienveillantes. Effectivement, on arrive souvent avec une idée bien précise de robe en tête qui ne va pas toujours avec notre morphologie ou qui finalement nous plaît moins une fois portée. Elles ont su me guider vers LA robe et je ne les remercierai jamais assez de m’avoir accompagnée en ce moment.

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour la décoration de votre mariage ? 

Nous avons eu la chance de pouvoir passer un week-end entier dans le Domaine le Grand Belly pour notre mariage. On peut déjà dire que ce domaine se suffit à lui-même en termes de décoration avec son mas en pierre, son champ de lavande, ses oliviers, sa piscine à débordement magnifique, sa pergola… Nous avons surtout pensé à la décoration de la salle de réception en restant très simples avec notamment des couleurs chaudes, des petits oliviers en milieu de table. La salle toute en pierre avec ses guirlandes lumineuses était déjà splendide et il ne suffisait pas d’énormément de choses en plus pour la sublimer.
Pour le plan de table, nous avions récupéré des bouteilles de vin de la région que nous avions goûté pour le jour J en y ajoutant des étiquettes avec les noms de nos invités.
Notre décoration était comme nous l’avions souhaitée : sobre, élégante et chaleureuse !

Quelles animations aviez-vous prévues pour vos invités ?

Nous n’avions pas prévu d’animations particulières en dehors d’un bar à vinyles qui a beaucoup plu à nos invités.
Nous avions acheté à chacun de nos invités un petit savon produit de manière artisanale près de la maison familiale, aux parfums de Provence (lavande et huile d’olive).

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?

Clairement, nous sommes tous les deux d’accord pour dire que c’est notre entrée dans la salle de réception.

Il y avait une ambiance de folie, tous nos potes ont joué le jeu, ça s’est terminé par une énorme chenille sur notre chanson préférée.

Une ambiance comme ça, remplie de bienveillance et de bonne humeur, on ne l’oubliera jamais.

Avez-vous une anecdote du Jour J à nous partager ?

Je pense qu’unanimement on peut dire que c’est le verre de vin ROUGE renversé sur ma robe (merci Virginie si tu me lis ahahah). Heureusement c’était juste avant la soirée et pas au tout début du vin d’honneur. Sur le coup on se dit mince, j’ai beaucoup investi dans cette robe que ce soit en termes de temps ou financièrement mais avec du recul ça me fait beaucoup rire.

Avec le recul, feriez-vous les choses différemment ?

Absolument pas !!!!

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés/futures mariées ?

Prendre du plaisir, que ce soit des préparatifs les plus chiants jusqu’au jour J.

Vous allez vivre le plus beau jour de votre vie, entouré de gens qui ne vous veulent que du bien et qui vous aiment. Ça ne vaut absolument pas la peine de s’angoisser ou de se prendre la tête, il y aura forcément une ou deux choses dans le mariage qui ne se passeront pas comme prévu et c’est aussi ça la magie du mariage et qui vous feront sourire par la suite.

Et enfin, profitez de chaque seconde, ça n’est pas un mythe que tout passe à une vitesse folle !!

Quel était le budget de votre mariage au Domaine le Grand Belly ?

Je pense que pour la totalité du mariage (traiteur, location du domaine, fleurs, alcool vins, prestataires, décoration etc) on est à peu près à 60 000 euros.

Quels ont été vos prestataires ?

Le mariage chic de A+Y aux Domaines de Patras

Le mariage chic de A+Y aux Domaines de Patras

Aurélie m’a contacté sur Instagram quand elle a vu sur mon compte ce fameux « Ring for Champagne », un mur végétal d’où sort une flûte dès qu’un invité sonne la clochette. De là, on a pu discuter de ses prestataires, de son mariage étendu sur 4 célébrations (un mariage civil plutôt convivial et authentique, un welcome diner bohème au bord d’un lac, un jour J chic et élégant, et enfin un brunch du lendemain sur le thème dolce vita). 4 décorations, 5 robes de mariée, on peut dire que nos amoureux ont vu les choses en grand ! Pour notre plus grand plaisir, retrouvez ici leur témoignage et les sublimes photographies de Yoris Photographe pour leur mariage aux Domaines de Patras.

Votre histoire

Aurélie : Je viens de Monaco – Born and raised, sportive et voyageuse, j’ai étudié en Irlande et à Paris. Je suis italienne, j’ai grandi dans une culture italo-monégasque – une vraie épicurienne amoureuse du soleil.

Yvonnick : Je viens de Cholet, petit dernier d’une fratrie de 4 enfants, le sport m’a amené à étudier entre Nantes, Rennes et Paris. Bon vivant, curieux d’apprendre et de découvrir de nouveaux pays, j’adore voyager. Très carré, j’aime quand les choses sont bien organisées et bien faites. Et Aurélie est la reine de l’organisation.

Nous nous sommes rencontrés grâce à nos meilleurs amis respectifs qui sont en couple et vont se marier en Juin 2024. Selon eux nous étions le “perfect match”, il fallait absolument qu’on se rencontre. Nous avions tous deux fait du judo, nous étions tous deux dans la finance et avions tous deux vécu à Paris – nous étions donc fait l’un pour l’autre. Yvonnick est venu passer un week-end à Monaco post covid pour voir Adrien son meilleur ami et profiter ainsi du soleil et des restaurants qui étaient déjà réouverts ici mais réservés aux résidents et travailleurs.
Afin de lui permettre de profiter avec nous, j’ai rédigé un papier indiquant qu’il s’agissait de mon compagnon et qu’il résidait à mon adresse. Nous nous connaissions à peine que nous jouions déjà le rôle du petit couple pour qu’il puisse déjeuner en terrasse.

Pour la demande en mariage, Yvonnick a organisé un pique-nique chic avec PicNice qui est une société organisatrice de pique-nique chic sur mesure dans des endroits insolites avec des restaurateurs de renom. Nous avons surplombé Saint-Jean-Cap-Ferrat le temps d’un déjeuner entre terre et mer. Il y a mis tout son cœur : le choix des couleurs, les fleurs, le menu… C’était parfait. Il n’y a pas eu le fameux “genou à terre” nous étions assis en tailleurs sur des gros coussins. C’était tout de même très romantique.

Vous avez organisé un mariage civil à la mairie, un welcome diner, un jour J à l’église et enfin un brunch pour le lendemain. Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ?

Ce qui nous a le plus fait vibrer lors de l’organisation du mariage, ce sont les rencontres que nous avons faites. Nos recherches de prestataires nous ont guidé vers des personnes fabuleuses et à notre image. C’est parler 10 minutes avec quelqu’un et se dire : oui j’ai confiance à 100% je lui délègue une partie de mon mariage. Chercher, assembler, trouver, parfois revenir en arrière, remettre en question pour arriver au résultat que nous voulions a été une vraie aventure. La rencontre humaine reste notre meilleur souvenir.

Comment avez-vous trouvé vos prestataires ?

Pour trouver les prestataires, nous avons utilisé plusieurs moyens : les réseaux, la liste de recommandation du domaine (qui nous a surtout beaucoup conforté dans les choix déjà faits) et les rencontres passées ou l’entourage : notre fleuriste Samiha est une très bonne amie de la maman d’Aurélie, Aurélie connaissait déjà très bien Marine de Maison Philomène et nous avions rencontré nos vidéastes lors d’un shooting en vacances.
Nous avons délégué la recherche du DJ à Morgane notre wedding planner car nous savions qu’elle avait les armes pour cela et ce n’était pas du tout notre domaine. C’est compliqué de choisir sur playlist donc nous avons expliqué ce que nous voulions à Morgane et elle nous a proposé une pépite.

Racontez-nous, en quelques lignes, vos essayages et la quête de LA robe de votre grand jour (en l’occurrence LES robes) ?

Oulala, plusieurs histoires pour cette quête.

J’ai tout de suite su (en 10 minutes) que les boutiques multimarques n’étaient pas faites pour moi. Je suis imperméable aux faux charmes et faux compliments des vendeuses haha.

Concernant la robe que je portais à l’église, c’est une histoire d’amour. Une rencontre avec la douce Camille Recolin qui a une vision romantique et moderne que j’adore. J’ai commencé à la suivre sur les réseaux il y a très longtemps, je sortais tout juste de la fac et une amie allait se marier. Je suis tombée sur ses créations et je me suis dit qu’un jour, je porterais une de ses robes. Nous avons beaucoup échangé et nous avons conçu ma robe ensemble car c’est du 100% sur mesure. Camille a beaucoup d’idées originales et sait exactement comment vous mettre en valeur. Même si je savais qu’à la fin du process de création, j’aurais une petite pépite sur moi, je ne vous cache pas que c’est assez stressant de ne pas du tout avoir de contrôle ou de visuel précis de ce à quoi vous allez ressembler.

J’ai beaucoup stressé, remis mon choix en question et me suis même demandé si je cherchais un plan B. Mais Camille sait vous rassurer et aujourd’hui je peux vous dire que si c’était à refaire je ne changerai rien. En effet, ces étapes de créations sont aussi des moments magiques et mémorables dans l’organisation de votre mariage, car à chaque rendez-vous, vous êtes surprise.

Alors il n’y a pas les larmes tant attendues dont tout le monde vous parle car vous passez de plusieurs modèles d’essais, à une toile simple puis à la construction d’une robe. Mais l’émotion est tout de même bien présente. Après je pense aussi ne pas être assez émotive pour cela :).

J’ai aussi connu Meryl (Suissa) et son travail sur les réseaux. J’ai tout de suite aimé son style moderne, classe et scintillant. J’ai pris rdv pour un essayage au showroom en Octobre 2022, j’ai adoré cette expérience. Meryl est une personne généreuse, touchante et adorable. Elle sait vraiment guider ses mariées et j’ai craqué sur mon ensemble de mariage civil tellement chic et moderne que je voyais déjà avec un serre-tête Maison Philomène. Serre-Tête qui a été créé sur mesure pour l’occasion avec le même tissu que mon bustier. La robe pour le dîner n’était pas du tout prévue dans ma tête ou dans mon budget mais je voulais absolument l’essayer, elle était sur ma liste. Méga coup de Cœur pour cette robe absolument incroyable !

Et enfin j’ai choisi un bustier complémentaire pour le brunch. J’ai adoré la devise de Meryl tout le long des essayages qui permet de déculpabiliser la Bride to be quand elle n’est pas certaine « s’il y a un doute, il n’y a pas de doute » ajoutons à cela « The Bride is always right » et c’est une expérience 100% réussie. Pour le welcome diner, j’ai beaucoup cherché et fait pas mal d’essayages. Un jour où j’étais au bureau j’ai reçu un e-mail pour des soldes chez Rime (Arodaky). Je me souviens m’être dit : Je suis allée au showroom pour des essayages mais tout ce que j’ai essayé était « trop » pour un welcome diner, ça ne sert à rien que je regarde. Puis en partant le soir la curiosité l’a emportée, j’ai vu cette magnifique robe à paillette à un prix défiant toute concurrence et avec une réduction incroyable. J’étais au parking, assise sur mon scooter, refusant tous les appels entrants et mitraillant mes témoins de messages pour leurs avis avant que l’objet du désir ne soit acheté par quelqu’un d’autre – car il n’y avait que 2 pièces en vente. J’ai commandé un 40 et je l’ai fait retoucher (l’autre taille était un 36 et peur que ce soit trop petit). Je suis rentrée en me disant c’est bon je peux me marier l’esprit tranquille j’ai un dressing mariage digne d’un défilé de mode !

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour la décoration de votre mariage ? ou plutôt LES décorations puisque vous avez un univers différent pour chaque célébration.

Pour la mairie : nous voulions quelque chose de simple, de familial et de moderne le lieu ne nécessite pas beaucoup de décoration, on voulait juste quelque chose de chaleureux et festif.

Pour le welcome diner : le lac du domaine nous a tout de suite inspiré un côté bohème, berbère, nature. On voyait quelque chose de très naturel : pampa, terracotta, là pareil on voulait un esprit décontracté : créer une ambiance et une osmose entre les convives des deux côtés qui ne se connaissaient pas, pour que le lendemain se soit fluide chaleureux. On rêvait de fauteuils Emmanuelle c’était l’endroit parfait pour cela avec la tente nomade le lac d’un côté et les ânes de l’autre, un paysage splendide.

Pour le Jour J : on voulait vraiment quelque chose de chic, de doux mais de marquant. On faisait que répéter on veut du “Waow”. La salle nous a beaucoup inspiré, le Domaine de Patras en général nous a inspiré dès notre première visite. On a aimé pour le Jour J le chic de la cour intérieur qui donne envie de boire du champagne en se baladant bras dessus bras dessous.

Notre Ring for Champagne a été le clou du spectacle. Le brut de la pierre de la salle de diner avec ce plafond de lumière qui fait ciel étoilé. On voulait amplifier ce jeu de lumière et la faire se refléter au maximum. On a beaucoup regardé Pinterest et des blogs de mariage. On était à l’affût de nouveauté, on adore sortir de l’ordinaire tout en restant dans le rang.

Pour le Brunch : on a voulu faire un clin d’œil aux origines d’Aurélie, à l’Italie qui est si proche de chez nous et où on adore aller. A ce style de vie qu’est la dolce vita. Les grands-parents maternels d’Aurélie viennent d’un village situé à 1 h de Naples, la vie là-bas c’est la dolce vita, c’est Capri, c’est le soleil, c’est la Vespa. C’est coloré, chantant, chaud avec du style et de la bonne nourriture. Parfait pour un brunch en plein mois d’août par 43 degrés. Pour ça, on a envoyé à notre fleuriste des photos des villages d’Italie du sud, on lui a dit qu’on voulait des citrons et se sentir en vacances. (ndlr : il n’y a pas de photos du brunch mais vous en trouverez sur le copte Instagram de la mariée, dans ses stories en Une : @a.u.r.e_baby_be)

On a choisi chez options des verres verts diamantés et des serviettes toile de Jouy, elle s’est inspirée de nos sélections et des photos de famille pour le reste. On a voulu que nos cadeaux invités soient dans ce thème pour que les invités puissent les porter au brunch et tous l’été. Un cadeau personnalisé et ensoleillé.

En fait, on a fait un mariage à notre image révélant un peu toutes les facettes de nos personnalités (assez similaires) : on sait être très simples, dans l’aventure et dans le naturel, et en même temps on a un peu ce côté glamour, on aime mettre des paillettes et des étoiles dans la vie des gens. Aurélie a aussi un petit côté fou, c’est la party girl.

Aurélie : j’adore les thèmes ! Au début mes amis me maudissaient, tous les ans mon anniversaire à un thème, aujourd’hui ils attendent tous la révélation du thème. C’était pareil pour le mariage ils s’attendaient à du merveilleux et ils ont vraiment été conquis.

Quelles animations aviez-vous prévues pour vos invités ?

Pour le mariage civil : chariot à glace, Saxophoniste live, concours de pétanque (le Sud) et de palet vendéen (la Vendée).

Pour le Welcome diner : jeu des duos pour mixer les invités et garçons chic en strolling.

Pour le Jour J : Ring for Champagne, bar à vinyle, livre d’or audio (Après le Bip), lancer de bouquet pour les hommes, entrée des témoins en dansant – challenge donné 5 minutes avant l’entrée sur une musique pas du tout dansante, pièce montée de meringues.

Aurélie : J’ai tanné tout le monde pendant un an avec mon Ring For Champagne si bien que c’est devenu aussi une obsession pour Yvonnick, Morgane et Samiha. J’avais vu une vidéo sur Instagram d’un mariage américain plus d’un an avant et je me suis « Il nous faut ça (ndlr : vous la retrouverez d’ailleurs ici sur mon compte Instagram). Cette vidéo est ensuite devenue un peu plus virale et on s’est dit « mince tout le monde va l’avoir cette année » et finalement non, nous étions vraiment heureux d’avoir réussi à garder le secret jusqu’au bout et à avoir cette animation originale qui a beaucoup plus à tout le monde. Je pense que la cloche a retenti non stop de l’ouverture du cocktail au diner. Même ceux qui ne buvaient pas ont sonné. Je pense que cela restera dans la mémoire de tous, nos invités nous en parlent encore.

Comment avez-vous réalisé le plan de table ?

On était plutôt fier de nous, c’est allé assez vite. On connaît bien nos invités donc on a essayé de faire par affinités et de savoir quels seraient les sujets de conversation que pourraient avoir les gens pour mixer au mieux. Pari réussi, c’était vraiment super de voir les tables s’animer. On cherchait là aussi une idée originale et Morgane notre wedding planner nous a proposé cette idée de petit mot personnalisé pour chacun de nos invités. On a adoré ce concept et le fait que ce soit si personnel. C’était notre manière de leur faire part de notre amour en retour du leur.

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?

Yvonnick : La découverte d’Aurélie en robe de marié à l’église – sans même devoir réfléchir. Aurélie : L’émotion ressentie en sortant de l’église en se disant ça y est on est mari et femme. Je pense que pour tous les deux la fin de la première danse a aussi été un beau souvenir. On l’a travaillé, répété, on n’a pas bu jusque-là pour que ce soit parfait. La pression est retombée d’un coup après le dernier mouvement et on s’est dit « c’est bon ça, c’est fait ! Champagne please ! ».

Avez-vous une anecdote du Jour J à nous partager ?

Aurélie : Hahaha j’en ai pas mal mais : Finir les petits mots personnalisés du plan de table sur la route pour aller à l’église, voir mon frère en difficulté pour fermer les boutons de ma robe car il était témoin et les témoins filles étaient déjà parties, être tellement détendue que j’allais partir à l’église sans bijoux et sans parfum, ma grand-mère qui avec la chaleur a perdu un peu le fil et voulait faire la vaisselle à la place du traiteur, se retrouver sans Clim dans le noir avec mes 2 témoins pour un changement de robe surprise – ressembler à rien et voir une photo de Yoris qui rend le moment magique; une belle surprise : la chanson de ma cousine à l’église

Yvonnick : J’ai reçu un cadeau de mon filleul au moment de la préparation qui m’a beaucoup touché et lors du diner j’ai eu une vidéo de mon meilleur ami du Canada qui ne pouvait pas se déplacer. Moment de solitude le midi du jour J, les prestataires et les témoins ont déjeuné avec nous j’ai dû m’exiler avec mon sandwich pour finir mes petits mots alors que ça rigolait bien à côté. On en a quelques-unes aussi de la mairie qui resteront bien gravées.

Avec le recul, feriez-vous les choses différemment ?

On aurait pris nos vidéastes à la mairie et gardé Yoris, notre photographe, pour le Brunch. Sinon tout était parfait.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés/futures mariées ?

Profitez de chaque instant, ne laissez personne de votre entourage vous dire quoi faire. En revanche, écoutez vos prestataires : ils savent. S’il y a un problème, il n’y a pas de problème, c’est votre journée. Prenez du temps pour vous, à deux, les gens sont venus pour vous mais vous vivez cet instant pour vous deux, vos invités comprendront que vous vous écartiez et profitez du spectacle. Choisissez vos prestataires au feeling – si le courant passe, tout sera parfait et la confiance sera là. Sincèrement nous avons choisi nos prestataires comme ça et on ne regrette rien ! Au contraire, on est prêt à recommencer avec notre team du love. Tellement de bienveillance de toute notre équipe !

Quel était le budget de votre mariage ?

En tout et pour tout avec tous les faux frais, il faut compter environ 115’000 EUR pour un mariage comme le nôtre.

La vidéo :

Quels ont été vos prestataires ?

Le mariage civil :

  • Tenue Yvonnick :

Pour le Welcome Dîner :

  • Lieu : Les domaines de Patras @lesdomainesdepatras
  • Wedding planner : Morgane MC2 Mon Amour Lubéron @mc2monamour_luberon
  • Animation Musicale : Garçons chics @garconschics
  • Traiteur : Domaines des Patras @lesdomainesdepatras
  • Fleuriste/Déco : Samiha Sellier @samiha_sellier
  • Déco : MC2 Mon Amour Lubéron
  • Photographe : Yoris Photographer
  • Robe : Rime Arodaky
  • Costume Yvonnick : Octobre Edition
  • Photobooth : Josepho

Jour J :

  • Lieu : Les domaines de Patras / Eglise : Collégiale de Grignan
  • Wedding planner : Morgane MC2 Mon Amour Lubéron
  • Animation Musicale : DJ 33 Tours
  • Traiteur : Brunet Frères
  • Pâtissier : Maison Jouvaud
  • Fleuriste/Déco : Samiha Sellier
  • Déco : MC2 Mon Amour Lubéron
  • Photographe : Yoris Photographe
  • Vidéastes : Juliette & Léonie
  • Robe église : Camille Recolin et chaussure Jimmy Choo
  • Robe soirée : Meryl Suissa et chaussures Jimmy Choo
  • Robe première danse : Maison Guillemette et chaussures Aniele
  • Costume Yvonnick : Louis Purple et chaussures Paraboot
  • MUA : Audrey Denjean
  • Hair : Les ciseaux de Marie
  • Boucles d’oreille : Maison Sabben
  • Couronne : La Chambre Blanche
  • Ring for Champagne : Samiha Sellier
  • Livre Audio : Après le Bip
  • Photobooth : Josepho
  • Cadeaux invités : Maison Philomene
  • Baby sitter : Quenotte et petons
  • Navette invités : Provence Rêverie

Brunch :

  • Lieu : Les domaines de Patras
  • Traiteur : Brunet Frères
  • Fleuriste et déco : Samiha Sellier
  • Haut Meryl Suissa
  • Serre-Tête assorti aux cadeaux invités : Maison Philomene
  • Art de la table Option Nice : Options Nice

Manon, la cuvée d’exception des Côtes de Provence pour votre mariage

Manon, la cuvée d’exception des Côtes de Provence pour votre mariage

Le jour de votre mariage, tout l’art de recevoir est mis à l’honneur. On choisit le menu avec soin, on met les petits plats dans les grands puis enfin, on choisit les vins. Pour le vin d’honneur, le cocktail, le dîner mais aussi pour le retour ou le brunch du lendemain, les vins sont un indispensable de votre journée. J’ai eu le plaisir de tester pour vous Manon, une cuvée d’exception des Côtes de Provence qui se décline en une sélection de rosé et de vin blanc pour apporter soleil et saveur à votre mariage.

La Provence en bouteille

C’est au milieu des oliviers, entre mer et terre que la cuvée Manon est née. Portant son nom d’un célèbre personnage provençal (Manon des Sources de Marcel Pagnol), la cuvée est issue d’une sélection des meilleures parcelles de l’appellation « Côte de Provence », situées au milieu des paysages méditerranéens.

Côté dégustation, le rosé Manon incarne tout ce terroir avec des saveurs du Sud, à la fois provençales et méditerranéennes : arômes fleuris et fruités, il reste en bouche une sensation de fraîcheur et de soleil, idéale pour une dégustation entre amis au bord d’une piscine le lendemain du mariage.
Depuis 2023, la cuvée Manon se décline aussi en vin blanc, avec des notes d’agrumes (citron, pamplemousse) qui en fait le compagnon idéal d’un bar à huitres, tartares et autres carpaccio qui seront servis à l’apéritif ou votre vin d’honneur.

Un vin de Provence pour sublimer vos tables de mariage

Dessinée en 1996 par un grand couturier du verre italien, Manon s’exprime au travers d’une silhouette féminine singulière et élancée (à l’image du fameux personnage incarnée par Emmanuelle Béart). Cette bouteille unique offre une identité et un caractère représentatif du terroir de prédilection d’où elle tire ses raisins.

Le rosé Manon se caractérise par sa pâleur, qui est une particularité des rosés de Provence : seuls les premiers jus de goutte sont sélectionnés à la sortie du pressoir (les raisins sont pressés directement à froid après avoir été récoltés dans la fraîcheur de la nuit – cliquez ici pour en savoir plus sur la vinification).

Pour ce savoir-faire reconnu et parce que toutes les étapes de la fabrication de ces vins sont en Provence, la cuvée Manon possède l’appellation Côtes de Provence (ou AOP – Appellation d’Origine Protégée). Il s’agit de l’appellation la plus grande et la plus connue de la région.

En savoir plus sur Manon, Côtes de Provence

logo Manon Côtes de Provence

Pour vous faire une idée précise de la richesse des arômes et du plaisir en bouche offert par la cuvée Manon, le mieux est de faire comme moi : la déguster !

Manon est disponible dans les espaces vins des principales enseignes françaises ainsi qu’en vente unitaire sur le site internet de la Maison. Vous en trouverez également à l’étranger (contacter la marque pour connaître le nom des distributeurs).

MANON rosé pour mariage

Boutique en ligne ManonRoséVin BlancPrix : autour de 10€ la bouteille

Pour prolonger l’expérience Manon, vous pouvez aussi offrir ou vous faire offrir vasques, sceau et verres à l’image de la marque.

*l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Cet article permet au blog de continuer à vivre.

Un mariage hivernal au Domaine de Blanche Fleur en Provence

Un mariage hivernal au Domaine de Blanche Fleur en Provence

mariage hivernal en Provence

Les mariages en hiver ont un charme fou. Et si la Provence est plutôt réputée pour être une région magique pour se marier en été (comme en atteste les images de ce mariage bleu en Provence), il n’en demeure pas moins que l’hiver est une saison superbe pour se dire oui. La preuve en images avec ce mariage hivernal tout en douceur.

Une cérémonie laïque en hiver

Pour une célébration en hiver, on privilégiera une cérémonie laïque en intérieur. Ici, on adore la verrière qui accueille nos mariés : l’ensemble est très lumineux avec une vue imprenable sur les extérieurs. On en oublierait presque les températures hivernales ! Justement, pour réchauffer les cœurs, l’union de nos amoureux est scellée par le rituel du Glogg, un cocktail doux et sucré servi chaud.

Le rituel du Glogg, un vin chaud pour célébrer l’amour

Cette recette hivernale a été choisie pour faire trinquer les mariés à leur amour, à leur vie à deux. En buvant cet élixir, ils ressentent chacun la chaleur que procure le breuvage, comme la chaleur de l’autre qui sera toujours là.

La recette :

  • 12 amandes
  • 12 graines de cardamome
  • 6 clous de girofle entiers
  • 1 bâton de cannelle
  • 1/3 paquet de raisins secs sans pépins
  • 1 zeste d’orange
  • 1 litre de vin de Porto
  • 1 tasse de sucre
  • 1/5 bouteille de seigle ou bourbon
  1. Placez vos épices dans un carré de tissu fin et attachez le tout, placez votre pochon dans une casserole de taille moyenne.
  2. Ajoutez les raisins secs et l’écorce d’orange et couvrir d’eau. Mettez le couvercle sur la casserole et portez à ébullition.
  3. Faites bouillir jusqu’à ce que tous les ingrédients soient tendres. Ajoutez ensuite le Porto et le sucre. Portez de nouveau à ébullition et retirez rapidement du feu.
  4. Ajoutez le whisky et remuez. Filtrer le mélange et réchauffer avant de servir, mais ne faites pas bouillir pour ne pas brûler l’alcool.

Les prestataires de ce mariage en Provence :

Le mariage intime de Priscille et Jan en Provence

Le mariage intime de Priscille et Jan en Provence

mariage-intime-et-brut-en-Provence-anastasia-bremond-photographie

Le chant des cigales se mêle aux rires des invités et au tintement des verres qui s’entrechoquent. Dans l’air, une odeur de pierre chaude se fait sentir au milieu des senteurs qui émanent du bois vieilli des tables ou des bouquets glanés ici et là. C’est au cœur d’une Provence brute et pleine de charme que Priscille et Jan ont décidé de s’unir pour la vie, le temps d’un mariage intime et intemporel. Dans un cadre qui nous fait penser aux paysages uniques de la célèbre œuvre Manon des Sources, retrouvez le témoignage de nos mariés du jour.

Racontez-nous votre histoire…

Je suis du Sud de la France et Jan est Néerlandais. Nous sommes tous deux architectes et nous nous sommes rencontrés à Londres, il y a six ans. Je commençai un nouveau travail dans l’agence où Jan travaillait. Une collègue, qui m’avait aperçue, avait dit à Jan : « tu vas bien aimer la Française ». Effectivement, nous avons tout de suite été séduits ! J’ai adoré son sens de l’écoute, notre entente naturelle, la suite était inévitable !

Quelques années plus tard, une envie de fonder une famille émerge. En 2020, nous déménageons aux Pays-Bas et notre petit Claude voit le jour.

Jan me demande en mariage le 27 décembre 2021 sur un Mont Ventoux tout enneigé, nous avons même vu deux biches, ce fût un moment magique.

Les préparatifs de votre mariage en Provence

Pendant un an et demi de préparatifs, tout roulait au fil de mes fichiers Excel et des nombreux briefings et plannings. Puis le dernier mois, ce ne fût que péripéties en péripéties, mais toutes ont bien tournées. Peut-être que la plus stressante a été celle du mariage à l’église.  

Une semaine avant notre départ pour la France, j’appelle le prêtre qui doit nous marier. Il me parle du dossier qui aurait dû arriver un mois avant le mariage, or, c’est la première fois que j’en entends parler. Le diacre qui nous prépare aux Pays-Bas ne l’a jamais évoqué et le prêtre est très clair :  pas de dossier = pas de mariage. L’hyperactivité du prêtre me montre l’urgence du problème. Il nous faut rassembler tous les originaux de France et de Hollande et les faire envoyer par le diacre en passant par deux autres intermédiaires. Nous arrivons à nous marier in extremis ! 

Je passe sur les accidents de vélo, la météo, les frayeurs de livraison et les désistements de dernière minute…

Enfin, une surprise positive, les fleurs ! Nous avons fait appel à un grossiste du marché local, nous avons sélectionné les fleurs à J-5 et elles donnaient exactement l’effet de bouquet de fleurs glanées que je recherchais à un prix plus que compétitif. (ndlr : si vous aussi, vous souhaitez trouver vous-mêmes les fleurs de votre mariage, n’hésitez pas à consulter notre calendrier des fleurs).

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ? 

Tout.

Nous avons préparé le mariage dans le Sud de la France depuis les Pays-Bas, donc je devais beaucoup planifier pour rendre notre temps sur place aussi efficace que possible. J’ai beaucoup aimé imaginer un univers, remonter à l’origine du « Pourquoi Jan et moi ? qu’aimons-nous ? qu’elles sont nos valeurs communes ? ». De ces réflexions ont découlé l’idée d’un mariage intime, hors du temps, hédoniste, fait maison, et qui invite à la découverte des routes vertes.

Qu’avez-vous le moins aimé ?

Nous voulions un petit mariage qui nous ressemble, et vis-à-vis des proches il était dur de faire comprendre la nécessité de casser les codes. Par exemple, pour le choix du lieu de réception, qui était un gite, ou encore le nombre limité de personnes ou le style de faire-part.

L’ambiance et la décoration de votre mariage intimiste en Provence

J’ai beaucoup aimé imaginer l’atmosphère que nous voulions, j’ai été très inspirée par le tableau « Un repas de noces à Yport » d’Albert Fourié. Nous souhaitions un esprit de noces à la campagne, intime, un moment suspendu, puis une atmosphère de fête à la maison pour la soirée.

Nous n’avions pas de thème mais plus une « check list » du mariage idéal. Intime, dans un lieu naturel et vrai, de la bonne bouffe, un esprit convivial, un peu poétique et pas trop stressant.

Originaire de Haute-Provence, nous avions d’abord jeté notre dévolu sur les Cévennes car nous voulions une atmosphère de vacances où nos invités pourraient dormir sur place pendant plusieurs jours. Puis, nous nous sommes rendu compte que là-bas les lieux de mariages n’étaient pas forcément plus bruts qu’ailleurs et que ce serait plus compliqué logistiquement.

En revanche, trouver un lieu brut et traditionnel en Provence est très dur, tous les lieux sont ultras manucurés et ça ne nous ressemblait vraiment pas. Puis sur le site « grands gites.com » nous avons trouvé le gite de Chaloux et nous avons eu un vrai coup de cœur ! En plus, près de 35 personnes pouvaient dormir sur place.

Pour les tenues, j’ai adoré ma robe et la tenue de mon mari. Ma robe a été conçue par Maison Maëlie, je voulais quelque chose de poétique, minimaliste et intemporel avec de beaux matériaux. Toutefois, il y avait aussi une petite touche d’humour, puisque j’ai fait brodé mon voile sur-mesure par Manon Ponson avec la phrase « Forever my Lovely », « lovely » étant le surnom que nous nous donnions avec Jan lorsque nous nous parlions qu’en anglais. Bien que nous ayons fait une transition de langue, le surnom est resté.

Le costume de Jan a été réalisé à Utrecht, il voulait un costume moderne et une coupe qui l’élance, il était magnifique.

On voit beaucoup de DIY, avez-vous fait tous vous-mêmes ?

Oui ! Les assiettes, les petits vases en terre cuite, les nappes, les serviettes, les fleurs, les fleurs séchées, les accessoires de cheveux et boutonnières, la papeterie… J’ai adoré, et j’adorerais le faire pour d’autres. J’ai commencé avec les assiettes avant d’avoir trouvé un lieu car ma belle-mère a un four à céramique. C’était aussi très sympa de faire participer Claude, notre fils, à son petit niveau. Mais au final il n’y avait pas beaucoup de décoration, le lieu se suffisait à lui-même, j’ai juste fait les basiques moi-même.

Quelles animations étaient prévues ?

Nous avions prévu un glacier après la sortie de l’église, et comme il faisait un bon 36°C, ce fut un réel succès. Nous n’avions pas prévu de Photobooth, Jan était un peu contre, il pensait que ça pourrait être une distraction pour les invités.  Nous avions un instax, et nous avons eu l’idée de dernière minute de conduire l’Autobianchi jusqu’ au centre de l’espace de réception et ça a beaucoup plu ! donc au final nous avions un très joli Photobooth !

Pour les cadeaux, je voulais quelque chose de traditionnel, minimaliste et fait maison. J’ai donc appliqué mon savoir-faire en céramique que j’avais gagné avec mes assiettes à la confection de pots de dragées.

Mes beaux-parents nous ont aussi fait une surprise très drôle, un petit magazine de vacances sur Jan et moi avec des questions à choix multiples. Le repas a été ponctué par les interventions de nos témoins. Je retiens particulièrement celle très touchante – bilingue ! –  et très drôle de mes sœurs.

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?

Pour Priscille :  La journée a été parfaite, donc c’est une très dure question. Mais, pour ne choisir qu’un moment très fort, c’était de sortir de l’église sur « God only knows » des Beach Boys sous une pluie de fleurs séchées.

Pour Jan : C’est le début du cocktail. J’ai beaucoup aimé faire notre arrivée au volant et découvrir le lieu transformé comme nous l’avions imaginé ainsi que nos invités tous très contents d’être là.

Regrettez-vous les changements (si il y en a eu) à cause de la COVID ?

Non, nous avons eu 10 désistements au dernier moment, nous étions donc finalement 55 mais c’était un nombre parfait pour une noce intime.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ?

Les préparatifs font partie du mariage donc profitez-en ! Par exemple, nous avons adoré nos voyages à Lyon pour la robe de mariée ou notre tour des vins ! Autre conseil, rentrez et sortez du mariage en douceur. Nous avons pu faire un week-end au spa deux semaines avant le mariage, puis la semaine précédant le mariage était bien remplie mais pas stressante car très préparée et nous sommes partis en lune de miel directement après le mariage. Et dernier conseil, (désolé ça fait trois), si vous avez des enfants, prenez un vrai babysitter ! C’était incroyable !

Quel était le budget de votre mariage en Provence ?

Nous avions un budget de 18 000€ pour une noce de deux jours avec 65 invités. Nous avons fini à 25 000 euros sans la robe de mariée qui a été offerte par ma mère. Je ne pense pas que nous ayons fait de grosses folies mais une chose en entraine toujours une autre. Premièrement, les prix sont plus élevés en Provence. Le lieu n’étant pas un lieu de mariage, il était abordable mais il fallait louer des tables et des chaises en supplément. Et comme j’avais une idée bien particulière de ce que je voulais (chaises dépareillées, couverts et verres anciens), la location est revenue à un peu plus chère. Aussi, nous voulions bien manger et bien boire. Au niveau du DJ, nous avons pris un très bon prestataire sachant que le lieu était atypique et que les invités venaient du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de France, je ne voulais pas avoir à stresser pour que l’ambiance soit assurée. Et c’était parfait.

Vos prestataires

Un mariage minimaliste et minéral en Provence

Un mariage minimaliste et minéral en Provence

N’avez-vous jamais rêvé d’un lieu atypique pour célébrer votre mariage ? Les cérémonies laïques permettent aujourd’hui de se dirent “oui” dans tous les endroits, même les plus originaux. C’est au détour d’une balade en pleine nature que notre équipe du jour est tombée sur les ruines de cette vieille bâtisse provençale. Un lieu intime, ancestral, sublimé par la matière, les pierres apparentes et la nature environnante. Un écrin de verdure pour un mariage romantique et poétique, empreint de douceur. 

Une cérémonie laïque minérale et minimaliste 

C’est donc dans ce pavillon d’époque, caché dans les massifs du Talagard à Salon de Provence que la cérémonie laïque se tiendra. Inspirée par les pierres anciennes de la bâtisse, l’équipe décide de sublimer cette matière pour un résultat minimaliste, simple et authentique. Des voilages à la couleur nude décorent le bâtiment pour offrir légèreté et poésie. Le blanc, couleur dominante de la décoration, se détache par sa pureté et sa beauté minimaliste. Travertin et pierre naturelle accessoirisent les tables pour une ambiance minérale et apaisante. 

Le rituel de la cérémonie laïque 

La cérémonie laïque créée par Coralie, Narratrice de Vie, suit ce même fil conducteur avec la symbolique du blanc, et de la simplicité avec des matériaux naturels et bruts. Le rituel, appelé « Voie lactée » propose la création d’un bain, composé d’ingrédients blancs : cristaux de sel, grain de riz, fleur de coton et lait d’ânesse, dans lequel sont plongées les alliances avant l’échange des vœux des mariés. 

Si cette symbolique du blanc vous est cher, si ce rituel a du sens pour votre couple et représente bien votre histoire, voici quelques détails : 

S’il y avait un élixir de l’amour qui conserve les étoiles dans les yeux, le vôtre serait pur, teinté de blanc, entre douceur et magie :   

De l’eau car sans elle il n’y aurait pas de vie.   

Du lait, il représente la fertilité, le miracle de donner la vie et l’enfance. Nous avons tous été enfant un jour et peut être ensemble vous aussi donnerez la vie.   

Des cristaux de sel d’Himalaya. Leur transparence, rappelle la fidélité et l’honnêteté que vous vous promettez, l’un envers l’autre. Il s’agit d’une matière naturelle éclatante qui cristallise au soleil, pour nous aujourd’hui, elle sera une pincée d’étoile dans ce bain de lait, ce bain lacté.  

Ces fleurs de cotons, comme des nuages, symbole de douceur, d’élégance naturelle et de la simplicité qui vous caractérisent.   

– Enfin ces grains de riz, espoir d’abondance, nourriture du corps, du cœur et de l’esprit.   

Cet élixir est une eau lactée, poétiquement nous la nommerons voie lactée, espace de pureté et d’infini où se reflètent les étoiles dans vos yeux. 

Extrait de la cérémonie laïque créée par Coralie, Narratrice de vie 

La vidéo 

Les prestataires du mariage minimaliste et minéral en Provence 

Un mariage bohème au Mas des Costes

Un mariage bohème au Mas des Costes

Entre les branches des oliviers de la Provence, apparaissent de jolis rayons de soleil flamboyants. C’est inspiré par les couleurs chaudes et chaleureuses d’un coucher de soleil d’été que ces belles images ont été réalisées. On entend déjà au loin le chant des cigales et on ressent la chaleur émanant de la pierre chaude du Mas des Costes. Un mariage où la chaleur est partout et surtout dans nos cœurs !

Une cérémonie et un dîner en plein air

Après deux années confinées, les tendances des mariages en 2022 se confirment (même à l’étranger), le mariage se fera dehors ! De la cérémonie laïque au milieu des champs d’oliviers, à la soirée en extérieur sous son tapis de lumière, la magie réside dans le plein air. Et ce que l’on aime cette ambiance conviviale ! Pour parfaire cette soirée, l’animation est assurée par un Apéro Truck qui fait office de bar itinérant.

Le rituel de la cérémonie laïque

Les cérémonies laïques permettent de symboliser l’amour et l’engagement de 1000 façons. Ici, le couple a choisi d’utiliser le rituel du sable mélangé : chaque marié déverse du sable sur un panneau. Du mélange naît un symbole, cher à leur union. Ici, il s’agit d’une clé. La clé de leur cœur.

Une décoration bohème pour un mariage en Provence

 On admire la décoration bohème que l’on retrouve sous toutes ses formes avec un brin de vintage : le plan de table est présenté sur de l’ancien mobilier en rotin et la signalétique se veut géométrique. Le wedding cake aborde des nuages terracotta tandis que la décoration florale se veut douce tout en ayant des couleurs vives.

Les prestataires d’un mariage bohème en Provence

Le mariage intimiste d’Eva et Julien en Provence

Le mariage intimiste d’Eva et Julien en Provence

C’est dans la chaleur d’un jardin privé en Provence qu’Eva et Julien se sont dits « Oui ». Un mariage intimiste en petit comité qui a rassemblé le temps d’une journée tous les êtres chers de ce couple solaire. La cérémonie laïque s’est déroulée dans une ambiance bohème et conviviale, suivie d’un repas à la vaisselle éco-responsable. Un mariage simple à l’image des mariés du jour.

Votre histoire…

Nous nous sommes rencontrés le 13 novembre 2017, une semaine après mon arrivée dans l’entreprise où nous travaillons. Nous sommes tombés nez à nez dans un couloir, à environ 5 mètres l’un de l’autre, prêts à entrer dans nos bureaux respectifs. Nos regards se sont croisés pendant un court instant, puis nous avons continué à poursuivre chacun nos activités. Je ne suis en général pas très douée pour repérer les signes quand je plais à quelqu’un, mais là il s’était clairement passé quelque chose pendant ce regard, je l’ai senti et lui aussi. Aujourd’hui, quand on parle ensemble de notre rencontre, on parle de notre coup de foudre ! Les matins qui ont suivi, Julien a été aidé par des collègues à lui pour tenter de m’aborder et commencer à discuter avec moi. Pour tout dire, nous aimions passer du temps ensemble. On a commencé à aller au sport ensemble, à discuter sur le tchat interne de la boite, à manger ensemble le midi, … Grâce à Julien, j’ai de nouveau appris à rire. Nous nous sommes mis ensemble le 24 décembre. Quel merveilleux cadeau. Nous disons souvent que nous avons eu notre propre téléfilm de Noël.

La demande en mariage

On était le 13 octobre 2018, la veille de l’anniversaire de Julien. Il faisait beau, le ciel bleu était au rendez-vous. Avec Julien, nous étions partis faire des courses en ville et il m’a fait croire à une étape dans nos courses pour laquelle on devait prendre la voiture. Je m’en souviendrai toujours, il était tout bizarre et ne voulait pas m’en dire plus. Mon imagination commençait à foisonner en me laissant croire à tous les scénarios. La voiture garée, je découvre que nous étions devant notre future maison. C’est là que Julien a commencé à me parler de notre amour, à quel point il m’aimait. Il a sorti un étui de sa veste. Je n’arrivais pas à y croire, j’étais tellement nerveuse et heureuse à la fois que je me suis mise à rire ! Je l’ai serré tellement fort dans mes bras qu’il n’a même pas eu le temps de mettre un genou à terre comme le veut la tradition des demandes en mariage. Une multitude d’émotions fusait dans mon cœur. Ce moment magique nous appartiendra toujours ! Julien m’aura fait sa demande le 13 octobre 2018, la veille de ses 26 ans et devant notre future maison. Un moment fort en symbolique et en amour.

Les préparatifs de votre mariage intimiste

Nous voulions surtout faire un mariage simple et qui nous ressemble, où le partage et l’amour seraient les valeurs premières.
Nous voulions éviter tous les moments qui peuvent être déstabilisant lors d’un mariage, du coup, nous avons pris les décisions suivantes : pas de plan de table, les invités pouvaient s’asseoir où et avec qui ils le souhaitaient ; nous avons organisé un repas partagé, chacun était chargé d’apporter entrée, plat ou apéritif pour le buffet.
Nous avons aussi voulu avoir une démarche éco-responsable pour tout notre mariage en utilisant des éléments recyclables ou réutilisables. Tout a été pensé dans ce sens pour limiter les pertes et les dépenses inutiles. Nous avons aussi privilégié et travaillé avec des prestataires et des fournisseurs locaux, ou au moins français.

En ce qui concerne le style de notre mariage intimiste, nous avons alimenté notre inspiration avec Instagram, Pinterest ou des sites comme ZankYou ou Mariages.net. Et pour beaucoup aussi ma créativité, graphiste de métier, j’ai eu pas mal d’idées pour notre mariage.

Avez-vous une anecdote de vos préparatifs à nous partager ?

  • Les bretelles de Julien se sont cassées juste avant la mairie. Sa maman est allée lui en racheter juste avant la cérémonie laïque.
  • Une amie habitant au Canada a réussi à venir pour notre mariage.
  • Nous avons commandé la météo et avons eu la chance d’avoir une parenthèse de soleil le samedi et le dimanche !

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ? 

Prévoir toutes les petites surprises et attentions pour notre famille et nos invités, et bien sûr le suspens grandissant de se découvrir.

Qu’avez-vous le moins aimé ?

Seulement le fait de faire partie des mariages où le port du masque était obligatoire (en mairie surtout) et de les voir sur les photos.

Avez-vous été contraints de réaliser des changements à cause de la crise sanitaire ? Si oui, lesquels ?

Nous avons dû contrôler le pass sanitaire de tout le monde à l’arrivée sur le lieu et distribuer des masques.

Regrettez-vous ces changements ou au contraire, vous avez apprécié ce nouveau format ?

Nous ne regrettons pas car nous n’avons pas subi de réel changement d’organisation dû à la covid, nous avions déjà prévu d’inviter un nombre limité de personnes.

Quel a été, pour l’une et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?

Pour moi (Eva), mon plus beau souvenir est le moment où l’on s’est découvert avec Julien, nous avons eu droit à un moment privilégié, une bulle intimiste hors du temps.

Pour moi (Julien), le plus beau souvenir est également le moment où l’on s’est découvert. De voir ma future femme a provoqué un déluge d’émotion, les larmes ont envahi mes yeux. Mais aussi, ses vœux. J’ai ressenti tout son amour et toute la force de notre histoire. 

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ?

Je donnerai un conseil que l’on nous a donné : “profiter de chaque instant, car la journée passe à une vitesse éclair”, auquel je rajouterai “profiter de ses amis c’est bien, et pensez aussi à profiter de vos parents et de votre famille, car en effet la journée passe vite :)”

Le budget

Le budget de notre mariage intimiste était aux alentours de 13 000€.

Vos prestataires