Un mariage franco-japonais au Château de Roquelune

Un mariage franco-japonais au Château de Roquelune

mariage-franco-japonais-chateau-de-roquelune-frankryckewaertphotographe

Elégance et tradition se retrouvent dans les belles images du mariage franco-japonais de Maryam et Keitaro. Tout y est raffiné et élégant pour un moment suspendu hors du temps. On adore la cérémonie laïque au pied d’une ancienne fontaine, qui apporte un cadre intimiste à cette cérémonie en petit comité. Une quarantaine d’invités ont parcouru le monde pour assister à l’union de nos amoureux. Maryam nous raconte son mariage.

Votre histoire

Je suis née et ai grandi à Paris. Mon mari est originaire de la ville de Fukuoka, située dans le sud du Japon. Nous nous sommes rencontrés via Tinder – comme quoi on peut avoir de belles surprises sur cette application – alors que nous vivions tous les deux à Tokyo. Après trois rendez-vous, nous officialisions notre relation et moins de six mois après, nous emménagions ensemble !

La demande en mariage

Mon mari avait réservé une table dans un petit restaurant intimiste que nous adorons tous les deux : Tudore Tranquility, situé dans le quartier de Yoyogi-Uehara à Tokyo. À la sortie de ce dernier, une de mes voitures préférées nous attendait : une Rolls Royce Phantom qui nous a conduits au Ritz Carlton de Tokyo où il avait réservé une suite pour la nuit. Même si je m’attendais à avoir cette demande car nous avions essayé des bagues ensemble, je n’ai pas pu retenir mes larmes d’émotion.

Avez-vous une anecdote de vos préparatifs à nous partager ?

  • À une semaine du mariage, mon mari a soudainement réalisé qu’il n’avait ni chaussures, ni chaussettes qui allaient avec son costume ! En panique, il est allé faire le tour de tous les magasins de Londres, en vain, avant de trouver exactement ce qu’il lui fallait à Paris.
  • Mon mari a dû aider son petit frère à se coiffer à 30 minutes du début de la cérémonie.
  • Après avoir voyagé dans plusieurs pays, ma robe de mariée était un peu froissée et il a fallu s’y mettre à deux, avec ma belle cousine, pour la rendre parfaite.
  • Au moment de retirer ma robe de mariée pour enfiler ma robe de soirée, je me suis rendu compte que la fermeture éclair de ma sous-robe s’était coincée dans une couture ; impossible de la retirer malgré les efforts de ma demoiselle d’honneur et de mes amies. Le temps pressant, nous n’avons pas eu le choix que de faire sauter la couture. Fort heureusement, c’est réparable.

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ?

  • Les rencontres avec les prestataires. Ils/elles ont été d’un support incroyable lors des deux reports de mariage et ce fut toujours réel un plaisir de discuter avec.
  • Dessiner et faire réaliser ma robe sur mesure par une créatrice de robes de mariée japonaise : Nuance Dress. Très à l’écoute et incroyablement talentueuse, elle a su créer la robe qui me correspond, jusque dans les détails.

Qu’avez-vous le moins aimé ?

  • Le caractère imprévisible du mariage, surtout en temps de pandémie, devient assez anxiogène vu les sommes engagées.
  • J’ai été très triste que de très bonnes amies, habitant à l’étranger, ne puissent pas venir à cause de divers contre-temps. Idem pour certains membres de nos familles respectives, qui n’ont pas pu être présents.

On constate qu’il y a beaucoup de références à la culture japonaise, pourriez vous nous en dire plus ?

Lors de la cérémonie de mariage shinto, les époux boivent deux coupes de saké (appelé nihonshu au Japon, sake étant un mot qui désigne les boissons alcoolisées en général) en guise de vœux de mariage. Nous souhaitions y faire un clin d’œil et mes beaux-parents ont donc sélectionné et rapporté une bouteille d’un saké local de Fukuoka nommé Shigemasu. Nous avons également bu dans des coupes carrées en bois, différentes de celles utilisées traditionnellement pour les mariages, mais plus faciles à transporter.

J’ai également fait réaliser une tresse celtique entremêlée d’un fil rouge. Ce dernier, symbole des âmes sœurs selon une légende chinoise, est également très répandu au Japon. J’y ai fixé deux grues, synonymes quant à elles d’un mariage heureux.

Mon beau-père nous a fait la très belle surprise de nous chanter un chant traditionnel de Hakata (Fukuoka) : Iwai Medeta.

Nous avions également prévu pour nos invités qui n’étaient pas venus du Japon, des mini figurines de maneki-neko (chats porte-bonheur) qui contenaient à l’intérieur des omikuji (petits rouleaux de papier qui prédisent la fortune).

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour la décoration de votre mariage franco-japonais ?

Je dois avouer que mon mari n’avait pas vraiment d’envie spécifique pour la décoration et m’a donc laissé carte blanche. J’avais déjà en tête ce que je voulais qu’il s’agisse des couleurs (vert sauge, pêche et vieux rose) ou du type de fleurs. J’ai passé beaucoup de temps sur Pinterest pour trouver des photos qui se rapprochaient de ce que j’imaginais. Je souhaitais une décoration intemporelle qui conjugue un style élaboré et naturel : des menus en papier fait-main et des bougeoirs pour un effet dîner aux chandelles, combinés avec des fleurs atypiques pour casser le côté trop guindé.

Je tenais à avoir une abeille dorée en motif récurent (invitations, menus, nœud papillon du marié) car je trouve cet insecte très élégant et que j’apprécie les nombreuses symboliques qu’on lui a prêtées à travers l’Histoire : persévérance, intelligence, abondance etc.

Quelles animations étaient prévues ?

En guise de cadeaux d’invités, nous avions prévu :

  • des éventails personnalisés pour contrer la chaleur
  • des bouteilles d’huile d’olive de la région avec des sceaux en cire pour tout le monde
  • pour les personnes venues du Japon, des mini bougies et des crèmes pour les mains de chez Durance
  • pour le reste des invités, les maneki-neko cités précédemment

Nos wedding planneuses nous ont surpris avec de très belles serviettes en lin personnalisées pour les invités : leur prénom y était écrit en lettres dorées.

Comme animation, nous avions acheté un appareil photo polaroid spécial selfies pour que les gens puissent se prendre en photo facilement. Nous avions également laissé à disposition des stickers et des feutres métalliques pour qu’ils puissent les décorer et les glisser dans un album dédié. En dehors de cela, nous ne souhaitions pas prévoir d’activité, mais plutôt laisser nos invités faire connaissance et apprécier le repas.

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?

C’est très difficile à dire car tout a été merveilleux. Pour moi, je dirais mon entrée et voir pour la première nos proches et nos amis réunis au même endroit après tant d’années passées séparés à cause de la distance et de la COVID.

Pour lui, me découvrir pour la première fois en mariée.

Regrettez vous les changements à cause de la COVID ?

Oui et non : oui, car j’ai malheureusement perdu ma tante entre temps et j’aurais tellement voulu qu’elle soit présente à nos côtés.

Non, car après deux reports, nous étions moins nombreux et cela nous a permis d’avoir un mariage beaucoup plus intimiste, conformément aux souhaits de mon mari.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ?

  • S’y prendre très à l’avance, surtout si vous souhaitez vous marier au printemps ou en été ! Le Château que nous avions réservé était déjà presque complet à plus d’un an et demi de la date prévue de notre mariage.
  • Ne surtout pas minimiser l’importance du photographe dans le budget !
  • Essayer si possible d’avoir un(e) wedding planner(euse), surtout si vous ne connaissez pas la région. Ce sont les meilleur(e)s pour vous dénicher des prestataires que vous n’arriverez pas à trouver par vous-mêmes.
  • Accepter de ne pas pouvoir tout contrôler ; il est très difficile d’avoir exactement ce que l’on veut car cela dépend de beaucoup de facteurs extérieurs, mais cela contribue à la beauté du jour.

Quel était le budget de votre mariage ?

Environ 40000EUR (si l’on compte les alliances) pour une quarantaine d’invités. Le lieu, le traiteur et les fleurs représentent un peu plus de la moitié du budget.

Quels ont été les prestataires de votre mariage franco-japonais ?

Inspirations pour un mariage boho-chic automnal

Inspirations pour un mariage boho-chic automnal

inspirations-mariage-boho-chic-automne-meriamaugustinphotography

Entre la beauté des fleurs en automne (que nous avons pu voir avec ce mariage réalisé dans une ferme florale) ou encore la magnificence des paysages avec ce mariage célébré dans les Vosges, l’Automne continue encore et toujours de nous séduire ! Pour ce mariage, l’élégance et la grâce sont au rendez-vous. Les inspirations mêlent une ambiance bohème à la couleur terracotta pour un résultat boho-chic automnal.

Une décoration terracotta et élégante pour un mariage boho-chic

La couleur terracotta est omniprésente dans ces images : de la signalétique à la papeterie en passant par le choix des fleurs ou le costume du marié. En plus de suggérer les douceurs de l’automne, cette couleur chatoyante apporte une chaleur douce à l’atmosphère du mariage.

Pour un ensemble chic, le tout est marié avec élégance à des accessoires bruts et vintage. On retrouve des chaises dépareillées en bois, de la vaisselle ancienne, des couverts dorés.

Notre coup de cœur : les bougies flambeaux, elles aussi dépareillées, avec un mélange de blanc et de bordeaux.
On adore aussi les supports de la signalétique (le panneau de bienvenue et les cadeaux d’invités) réalisés à partir de tube de cuivre, pour un rendu moderne et original.

Les prestataires

Ambiance Coachella pour un mariage digne d’un festival

Ambiance Coachella pour un mariage digne d’un festival

Vous adorez l’ambiance bohème et festive des festivals ? Vous souhaitez reproduire un mini Coachella le jour de votre mariage ? Vous êtes au bon endroit ! Entre l’ambiance, les paillettes et le boho-style de la décoration, tous les éléments de ce shooting d’inspiration toulousain vous donnera des envies de vous dire « oui » en plein festival.

Quelle décoration pour un mariage sur le thème Coachella ?

Toute la force de la décoration réside dans les détails : une arche de cérémonie laïque en forme de tipi, une réception en plein air sous une tente ou encore des mignardises présentées dans une roue, à l’image de l’emblématique grande roue de Coachella… Il n’en faut pas plus pour que l’ambiance ait des airs de journées festivalières !
Les couleurs s’inspirent des couchers de soleil californiens, l’ambiance est chaleureuse et enfin la fête est connectée à la nature grâce à l’éco-site du Domaine d’Escapa qui mêle plan d’eau et grands espaces naturels.

Pour finir, le bar à tatouages éphémères et les gobelets personnalisés donneront l’envie à vos invités de vivre cette journée sous le signe de la convivialité, tant appréciée chez les festivaliers !

Pimp Mon Mariage, le festival du mariage à Toulouse

Si vous vous reconnaissez dans les images de ce mariage « Coachella », vous pourrez rencontrer la majorité des prestataires au salon du mariage « Pimp Mon Mariage ». Ce dernier se tiendra à Toulouse au Mas des Canelles le 22 octobre 2022. Retrouvez toutes les informations de cet événement sur leur compte Instagram ou sur la billetterie pour réserver votre place !

Les prestataires

Organiser sa cérémonie laïque en 10 étapes

Organiser sa cérémonie laïque en 10 étapes

Photo : Brune Photographie à retrouver sur le blog « Un mariage les pieds dans le sable à Quiberon« 

La cérémonie laïque fait de plus en plus d’adeptes : sa simplicité, la liberté de son contenu, le caractère non-religieux de l’engagement séduisent de nombreux couples. C’est un événement symbolique très émouvant mais qui n’a rien d’officiel. Par conséquent, elle ne répond à aucune norme et on peut y faire ce que l’on veut ! Or, comment organiser votre cérémonie laïque si elle ne possède aucune règle ? Je vous ai listé ici 10 étapes qui vous guideront dans la réalisation de votre belle journée.

1. Être en accord avec son partenaire

Et oui ! La communication dans un couple est la réussite de votre mariage ! Si vous avez une idée précise de ce que vous voulez avoir et ne pas avoir à votre cérémonie laïque, il est probable que votre compagnon en ait une toute autre idée. La cérémonie laïque étant un concept très libre, beaucoup de futurs mariés s’imaginent de grandes extravagances. Il est important que vous soyez d’accord sur le contenu et le format de votre cérémonie avant de vous y lancer à corps perdu. Pour offrir un cadre à tout cela, je ne peux que vivement vous recommander de suivre une préparation au mariage, qui est -à mon sens- LA première étape indispensable des préparatifs de votre mariage (je vous en parle en détail dans cet article).

2. Choisir un lieu

L’avantage le plus séduisant de la cérémonie laïque est que vous pouvez célébrer votre union n’importe où : au bord d’une plage, au pied d’un chêne centenaire, sur les toits parisiens…
La majorité des couples choisit de célébrer leur mariage en plein air. Si vous souhaitez vous marier dans un domaine public comme une forêt ou une plage, veillez à demander les autorisations au préalable. Le plus simple est de choisir un domaine privé qui répondra à vos attentes (avec sa propre forêt, son jardin ou son lac). Lorsque vous visitez votre lieu de réception, n’oubliez pas de demander s’ils autorisent les célébrations en extérieur. De plus, prévoyez un plan B en cas de mauvais temps : la pluie n’est pas votre seule ennemie, le froid et le mistral du Sud peuvent aussi gâcher la fête.

3. Définir les temps forts de votre cérémonie

Bien que vous soyez libre de créer votre cérémonie comme bon vous semble, la majorité des couples décide de reprendre quelques codes de la cérémonie religieuse traditionnelle à savoir : l’entrée des futurs époux, l’échange des vœux et la sortie des nouveaux mariés. En effet, il est bon de garder quelques codes de la cérémonie classique pour ne pas désorienter vos invités, notamment les plus âgés qui auront du mal à saisir votre démarche.

mariage-boheme-en-mayenne
Photo : Lauren Alix Photographie à retrouver sur le blog « Un mariage bohème chic en Mayenne« 

4. Choisir votre officiant

Votre cérémonie devra être présidée par un officiant, la personne qui sera en charge d’animer votre cérémonie et de veiller à son bon déroulement. Cette personne peut être un proche ou un membre de votre famille. Cette dernière devra être organisée, rigoureuse et bien entendu à l’aise pour une prise de parole en public. Pour se préparer parfaitement, il existe un guide de l’officiant d’un jour très bien expliqué et à tarif très raisonnable. Si vous ne possédez pas cette perle rare dans votre entourage, vous pouvez faire appel à un professionnel : un officiant de cérémonie laïque.

Lorsque vous choisirez votre officiant de cérémonie laïque, il est primordial que la bonne entente règne entre vous et lui, voire même qu’une belle amitié se lie. Vous allez devoir dévoiler vos sentiments les plus purs devant cette personne, il ne faudra pas que sa présence vous gène. Un bon officiant ira d’ailleurs bien au-delà de la simple animation de la cérémonie, comme nous l’explique Magaly, officiante de cérémonie laïque et organisatrice de mariage pour MC2 Mon Amour :

«Afin d’être au plus proche de mes mariés et pour apprendre à les connaître,  je leur fais remplir des questionnaires en ligne sur leurs valeurs, leur passé, leur vie à deux, ce qu’ils attendent du futur… Ensuite,  je contacte tous les intervenants et demande aux mariés de me les décrire afin de les présenter de façon très personnalisée. J’accompagne les mariés et les témoins pour définir le programme de la cérémonie et les prémunir de la page blanche : ainsi, j’aide à l’écriture des vœux, je propose un rituel s’ils souhaitent en réaliser un, nous gérons le timing pour que la cérémonie ne soit ni trop longue, ni trop courte. Le but ultime étant de créer une cérémonie qui leur ressemble vraiment ».

5. Choisir les textes et la musique

Au cours de votre cérémonie, vous pouvez lire ou faire lire des textes. Contrairement aux cérémonies religieuses, ces textes ne sont pas à choisir parmi une sélection. Vous pouvez choisir ce que bon vous semble : votre première lettre d’amour, les paroles d’une chanson, les répliques d’un film, un poème qui vous a touché. Tout ce qui a du sens pour votre histoire.
Si les époux sont de confessions religieuses différentes, chacun peut choisir un texte de sa propre religion. Ces derniers pourront être tous les deux lus en un même lieu.

Il en est de même pour la musique. L‘idée n’est pas de choisir une musique tendance, mais des morceaux qui ont du sens et un pouvoir émotionnel (la musique de votre premier baiser, la chanson de votre couple, celle qui vous faisait rire ou pleurer). Vous pouvez faire venir des musiciens qui pourront interpréter vos chansons préférées sur le lieu de votre cérémonie.

6. Choisir un rituel

En mairie, le rituel est symbolisé par la signature des registres et l’échange des alliances. C’est un acte fort, symbole de votre engagement. Pour votre cérémonie, vous avez le choix d’élire n’importe quel rituel, à partir du moment où il vous ressemble et représente bien l’engagement que vous avez l’un pour l’autre. Aujourd’hui, il existe près d’une centaine de rituels tirés des différentes cultures et des différentes périodes. Ce rituel peut être réalisé entre les époux ou bien avec l’ensemble des invités : un lâcher de colombes, un arbre à vœux, un cordage à enrouler autour des poignets… si aucun des rituels connus ne vous convient, vous pouvez créer le vôtre !

Vous trouverez une multitude de rituels dans les mariages et inspirations publiés sur le blog. N’hésitez pas à les consulter en cliquant ici : les cérémonies laïques du blog.

7. Ecrire vos vœux

Exprimer vos vœux est une partie très délicate lors de votre cérémonie. C’est un moment fort et émouvant attendu par les deux époux. Il est donc important de ne pas le bâcler. N’écrivez pas vos vœux à la dernière minute et dans la précipitation, vous n’en serez que déçu. De plus, écrire ses vœux est une démarche personnelle qu’il faudra accomplir seul. Ne les écrivez pas à deux et dévoilez les que le jour de votre mariage.

8. Impliquer ou non les invités ?

Pendant votre cérémonie laïque, vous serez au cœur de l’attention. Cependant, la valeur de votre engagement n’a de sens que si elle est exprimée en public avec vos proches. À vous de décider si vous souhaitez impliquer vos invités dans la célébration de votre mariage. Cela peut se traduire par la lecture de textes, l’interprétation d’une chanson, un discours, une participation au rituel…

9. Penser à l’équipement technique

Pour une prise de parole en public, qu’elle soit à l’intérieur ou à l’extérieur, un micro s’impose. Prévoyez un premier micro pour votre officiant, un second que le couple pourra se partager et si vous souhaitez faire participer vos invités, un troisième pour l’audience. Bien entendu, une sonorisation et une alimentation électrique seront de mises d’autant plus si vous désirez diffuser de la musique.

Si vous célébrez votre cérémonie laïque en extérieur, l’accès au courant peut s’avérer difficile. Prévoyez des rallonges ou des solutions sans fil. Parlez-en à votre DJ, il pourra certainement vous équiper !

10. Faire une répétition

La répétition n’est pas obligatoire et il est bon de laisser place à l’imprévu pour conserver l’émotion du moment (surtout pour vos vœux, gardez les au chaud jusqu’au Jour J). Cependant, si vous craignez que votre cérémonie soit ennuyeuse, trop longue ou bien que vous êtes trop stressée face à l’improvisation, rien ne vous empêche de faire une mini-répétition sous forme de « fil rouge ». Il n’est pas nécessaire de reproduire votre cérémonie, revoyez juste le programme de votre cérémonie au fond de votre canapé pour vérifier que vous n’avez rien oublié : les accessoires pour le rituel, les rallonges électriques pour le micro et la sono, vos notes pour vos vœux… Vous pouvez également écouter les musiques et lire les textes. C’est l’occasion de se rendre compte qu’une musique est trop longue et mériterai d’être écourtée ou qu’un texte n’est finalement plus aussi beau qu’on se l’était imaginé. Enfin, assurez-vous que votre cérémonie ne dure pas plus de 45 min – 1 heure.

Si vous êtes à la recherche de rituels, de textes ou de musiques pour votre cérémonie laïque, je vous conseille vivement le blog de Nolwenn Marchal : The Ceremonie. Si vous recherchez un guide complet pour vous-même ou à offrir à votre officiant du jour, je vous conseille cette bible : « Préparer la plus belle des cérémonies laïques » par Fabiola Plazanet.

Un mariage minimaliste et minéral en Provence

Un mariage minimaliste et minéral en Provence

N’avez-vous jamais rêvé d’un lieu atypique pour célébrer votre mariage ? Les cérémonies laïques permettent aujourd’hui de se dirent “oui” dans tous les endroits, même les plus originaux. C’est au détour d’une balade en pleine nature que notre équipe du jour est tombée sur les ruines de cette vieille bâtisse provençale. Un lieu intime, ancestral, sublimé par la matière, les pierres apparentes et la nature environnante. Un écrin de verdure pour un mariage romantique et poétique, empreint de douceur. 

Une cérémonie laïque minérale et minimaliste 

C’est donc dans ce pavillon d’époque, caché dans les massifs du Talagard à Salon de Provence que la cérémonie laïque se tiendra. Inspirée par les pierres anciennes de la bâtisse, l’équipe décide de sublimer cette matière pour un résultat minimaliste, simple et authentique. Des voilages à la couleur nude décorent le bâtiment pour offrir légèreté et poésie. Le blanc, couleur dominante de la décoration, se détache par sa pureté et sa beauté minimaliste. Travertin et pierre naturelle accessoirisent les tables pour une ambiance minérale et apaisante. 

Le rituel de la cérémonie laïque 

La cérémonie laïque créée par Coralie, Narratrice de Vie, suit ce même fil conducteur avec la symbolique du blanc, et de la simplicité avec des matériaux naturels et bruts. Le rituel, appelé « Voie lactée » propose la création d’un bain, composé d’ingrédients blancs : cristaux de sel, grain de riz, fleur de coton et lait d’ânesse, dans lequel sont plongées les alliances avant l’échange des vœux des mariés. 

Si cette symbolique du blanc vous est cher, si ce rituel a du sens pour votre couple et représente bien votre histoire, voici quelques détails : 

S’il y avait un élixir de l’amour qui conserve les étoiles dans les yeux, le vôtre serait pur, teinté de blanc, entre douceur et magie :   

De l’eau car sans elle il n’y aurait pas de vie.   

Du lait, il représente la fertilité, le miracle de donner la vie et l’enfance. Nous avons tous été enfant un jour et peut être ensemble vous aussi donnerez la vie.   

Des cristaux de sel d’Himalaya. Leur transparence, rappelle la fidélité et l’honnêteté que vous vous promettez, l’un envers l’autre. Il s’agit d’une matière naturelle éclatante qui cristallise au soleil, pour nous aujourd’hui, elle sera une pincée d’étoile dans ce bain de lait, ce bain lacté.  

Ces fleurs de cotons, comme des nuages, symbole de douceur, d’élégance naturelle et de la simplicité qui vous caractérisent.   

– Enfin ces grains de riz, espoir d’abondance, nourriture du corps, du cœur et de l’esprit.   

Cet élixir est une eau lactée, poétiquement nous la nommerons voie lactée, espace de pureté et d’infini où se reflètent les étoiles dans vos yeux. 

Extrait de la cérémonie laïque créée par Coralie, Narratrice de vie 

La vidéo 

Les prestataires du mariage minimaliste et minéral en Provence 

Un mariage intime au détour de l’île

Un mariage intime au détour de l’île

Qui n’a jamais rêvé de se marier au bord de la mer ? Les pieds dans le sable avec un panorama à couper le souffle ? Néanmoins, se marier sur une plage peut vite devenir compliqué : cohabiter avec les autres promeneurs ou baigneurs, les marées, le vent, les difficultés d’accès peuvent vite rendre la fête difficile à organiser… Sauf si on opte pour un lieu de réception privé, qui possède sa propre plage. C’est le cas du mariage que je vous présente ici, organisé dans un gîte d’exception “Au détour de l’île”. 

Au détour de l’île, lieu d’exception pour un mariage intime  

Situé aux portes de Nantes, “Au détour de l’île” est un gîte d’exception qui vous permet d’accueillir jusqu’à 70 personnes. Un mariage en petit comité donc, mais qui propose un panorama sublime ! Le lieu possède une plage privée artificielle, avec transats et parasols, vous permettant de créer votre mariage de rêve les pieds dans le sable ! Une piscine chauffée est aussi disponible. 

Le cadre naturel et la plage vous permettent de créer une réception comme si vous étiez au bord de l’océan, sans en subir les complications ou désagréments. Entre terre et mer, le lieu est parfait pour organiser votre cérémonie laïque et votre repas directement sur le sable ! 

Un mariage bohème aux tons rouges 

Se marier sur une plage n’impose pas une décoration exotique ! Bien au contraire, c’est l’occasion de profiter de la beauté du cadre pour sublimer une couleur vive par exemple. Dans ces images, le rouge bordeaux est à l’honneur avec toutes ses nuances. L’association aux teintes cuivrés et beige se marient parfaitement avec le sable, pour une décoration romantique, douce et chaleureuse à la fois. 

La vidéo 

Les prestataires 

Un mariage bohème chic en Mayenne

Un mariage bohème chic en Mayenne

Lorsque l’on parle « mariage », on imagine souvent un domaine en Provence, une cérémonie laïque en bord de mer, une cérémonie civile dans une grande ville de France. Et pourtant, se marier ne se résume pas à louer un mas provençal et inviter les cigales à la fête. On peut faire un mariage magnifique, sublime, chic et enivrant en… Mayenne, ce département niché entre la Bretagne, le Perche et la Normandie. Et les images qui suivent vous en convaincront.

Un mariage en extérieur à La Préhouillère

Si le thème champêtre séduit encore et toujours les futurs mariés, notre équipe du jour a imaginé un très beau mariage boho-chic en Mayenne et en extérieur ! La Préhoullière est une jolie ferme qui propose des logements insolites (tonneaux et pod) qui ont servi de lieux des préparatifs des mariés. Le lieu propose des réceptions sous tente nomade pour célébrer l’amour sous un air bohème. Il ne manque plus que les accords d’une guitare acoustique pour profiter pleinement de la journée !

Une équipe locale en Mayenne

Je le répète souvent sur le blog, mais opter pour des prestataires locaux a de nombreux avantages : il permet de réduire la facture sur les frais kilométriques, de diminuer votre empreinte carbone en réduisant les déplacements des équipes pour un mariage plus éco-responsable puis, surtout, de faire équipe avec des prestataires qui se connaissent pour la plupart ! Une bonne coordination et une bonne entente entre prestataires, c’est primordial pour votre journée. Pour ce shooting, tous les prestataires sont en Mayenne ou proches de la Mayenne. 😉

La vidéo

Les prestataires d’un mariage bohème en Mayenne

Le mariage de Prisca et Stephen près d’Angers

Le mariage de Prisca et Stephen près d’Angers

Votre histoire…

Stephen vient de la Mayenne, et moi (Prisca) du Loiret. Nous avions des amis en commun. Entre nous, une relation spéciale s’est tout de suite créée. J’ai tout quitté pour le rejoindre et nous nous sommes installés dans le Maine-et-Loire. Nous avons eu un enfant, né en 2016. Un petit garçon, Sasha. Nous avons construit notre maison et notre petit cocon pour tous les trois. Nous sommes un couple fusionnel et a­ffectueux l’un envers l’autre. On réalise régulièrement des week-ends en amoureux, et lors d’une escapade au Mont-Saint-Michel, Stephen m’a demandée en mariage. Même si j’en avais envie depuis longtemps, il a réussi à me surprendre. Ce détail, on le garde pour nous, mais c’est un moment où j’ai été surprise, lui stressé mais où l’on a beaucoup ri. Un instant qui nous a marqués.

Les préparatifs

Nous avons commencé les préparatifs en début d’année 2020 et ils ont duré un an et demi (ndlr : retrouvez cet article sur « Pourquoi faut-il un an -minimum- pour préparer son mariage ?« ) . J’avais tout de même prospecté les salles en 2019. Et c’est le 1er janvier 2020 que nous avons trouvé et réservé le Domaine de l’Oudon où nous nous sommes mariés. Nous nous sommes dits que l’année commençait bien !

Avez-vous une anecdote à vos préparatifs à nous partager ?

Lors de mes premiers essayages de robes, en juin 2020, j’avais repéré sur un site une robe qui correspondait exactement à ce que je cherchais. J’avais pris rendez-vous dans ce magasin et, accompagnée de mes 2 témoins, j’ai échangé avec la vendeuse. La robe vue sur le site était disponible. J’ai commencé par elle. J’avais une appréhension car je ne savais pas si ce style de robe allait correspondre à ma morphologie. Quand je l’ai passée, et que je me suis vue avancer devant le miroir et devant mes amies, une grande émotion m’a envahie. J’ai eu directement les larmes aux yeux et elles aussi. J’ai tout de suite su que c’était la bonne. Pour ne rien regretter, j’en ai quand même essayé deux autres, mais le coup de cœur était pour la première. J’avais l’impression qu’elle me correspondait. Je l’ai essayée une dernière fois pour le plaisir, et l’émotion est revenue directement. Sans aucun doute, je l’avais trouvée du premier coup !

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ?

Le choix de la musique est la partie que nous avons le plus aimé. Notre souhait le plus cher pour cette journée était qu’avec familles et amis, nous passions un moment dans une superbe ambiance. Trouver un DJ qui correspond à nos attentes était primordial. Quand nous avons eu l’entretien avec Musique et Emotion, nous avons tout de suite été rassurés, c’était une évidence. Leur professionnalisme et leur savoir-faire sont ressortis et nous avions entièrement confiance. La musique fait partie de notre quotidien, alors chercher des musiques pour la cérémonie laïque, l’ouverture de bal…fut un plaisir.

Qu’avez-vous le moins aimé ?

Nous avons été plusieurs semaines dans le doute de savoir si le mariage allait pouvoir se réaliser. Cela a été stressant. Cette ambiance COVID est le point négatif. Mais nous ne l’avons pas repoussé. Nous sommes chanceux. Nous nous sommes mariés le 19 juin. Ce week-end était encore limité par un couvre-feu à 23h, mais tous nos invités ont bien voulu rester sur place, et la majorité n’attendait que cette journée pour pouvoir en profiter.

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour la décoration de votre mariage ?

Pinterest a été notre principale source d’inspiration. Le mariage de nos amies avait été également un moment magique auquel nous nous étions référés.

Quel a été, pour l’une et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?

Pour Stephen : A la mairie, quand je lui ai dit « oui », il m’a confié avoir ressenti beaucoup d’émotion, de la fierté. Il a été aussi ému par le témoignage de ses témoins et nos discours respectifs.

Pour Prisca: La cérémonie laïque, les témoignages de nos proches et nos discours respectifs (qui étaient plutôt des témoignages d’amour).

Pour tous les deux : l’ouverture de bal. Nous avons dansé sur la musique «Indélébile» d’Yseult. Ce moment où nous nous sommes recentrés sur nous-mêmes. Nous avons vécu un moment intime malgré le monde. Beaucoup d’émotions. Puis ce moment a été multiplié quand la musique s’est terminée et que la musique pour ambiancer tout le monde a commencé. Toutes les personnes sont venues et ont rempli la piste de danse. Nous étions trop contents de voir l’enthousiasme de nos invités. Cela a duré jusqu’au petit matin. Nous ne regrettons rien de cette journée. Même pas qu’elle soit finie. Nous avons profité de chaque instant et avons apprécié à 2000% chaque moment.

Votre budget

Budget 15000€

Vos prestataires près d’Angers

Le mariage de M & A au Château de Méridon

Le mariage de M & A au Château de Méridon

Marion et Alexandre ont été séduit par le charme du Château de Méridon, dans les Yvelines et ses jardins. Un lieu magique qui possède de beaux vestiges qui servent de cadre pour une cérémonie laïque en plein air. Découvrez le témoignage de nos mariés ainsi que les belles images de leur union, sous le signe du bonheur et du romantisme.

Racontez-nous votre histoire…

Nous sommes Marion et Alexandre, nous avons tous les deux 29 ans et sommes en couple depuis nos 20 ans. Nous nous sommes rencontrés au cours de nos études en 3ème année d’université à Paris.
Nous vivons à Paris et travaillons tous les deux dans la finance. Nous avons acheté notre premier appartement ensemble en 2017 et nous nous sommes pacsés en 2019. Nous avons décidé de nous marier afin de fonder notre « famille ».

La demande en mariage a eu lieu à Annecy, lors de vacances en amoureux au cours de l’été 2020.
Après un voyage au Japon annulé pour cause de Covid, nous avons décidé de nous faire plaisir pour ces quelques jours à Annecy en réservant un bel hôtel face au lac.
La demande s’est déroulée lors du dernier jour du séjour, lors d’une sortie en bateau sur le lac, le matin très tôt, avec un lac calme, personne à l’horizon et des couleurs magnifiques. Une excellente surprise, je ne m’y attendais pas du tout !

Qu’avez-vous le plus aimé dans vos préparatifs ?

J’ai adoré la relation que nous avons eu avec nos prestataires. Ils se sont montrés à l’écoute et aux petits soins pour que l’on puisse avoir le mariage qui nous corresponde. Je n’avais pas envie de trop me prendre la tête avec la préparation du mariage et j’ai donc décidé de déléguer beaucoup de choses à des prestataires, en particulier pour tout ce qui concerne la décoration qui est, pour moi, un élément très important. J’avais des idées assez précises mais je n’avais ni le temps ni l’envie pour les mettre en place.

Qu’avez-vous le moins aimé ?

La dernière ligne droite ! J’ai adoré préparer mon mariage pendant 1 an et choisir chaque petit détail. Ce que j’ai le moins aimé était de gérer les petits imprévus de la fin (montée de stress instantanée). Les demandes de dernière minute des invités, la peur de la pluie, les derniers petits achats que j’avais repoussés (par exemple, quels bijoux allais-je porter etc.)

Votre décoration

Nous souhaitions un mariage dans des teintes de blanc, nude et vert avec du mobilier en bois brut. Nous avons fait confiance les yeux fermés à notre excellente fleuriste et décoratrice qui a compris nos attentes et a répondu à toutes nos demandes.

Nous souhaitions que le must de la décoration et des fleurs soit au niveau de la cérémonie afin de sublimer la belle arche qui se trouve dans le parc du château. C’était vraiment le moment le plus important à nos yeux. Nous ne nous sommes pas mariés à l’Eglise. Nous avions fait le choix d’une cérémonie laïque. Et notre mariage à la mairie s’est tenu en petit comité (Covid), 3 mois avant notre « vrai » mariage au Château de Méridon.

Nous souhaitions aussi des espaces scénarisés pour les bars à bières et bars à rhums que nous avions installés dans la salle pour la soirée. Ces bars ont d’ailleurs été un franc succès !

Vos plus beaux souvenirs de cette journée

D’abord, il y a la découverte ou « first look » qui a eu lieu dans la salle de préparation de la mariée. Je suis descendue par l’escalier depuis la petite tour. Alex était en bas de dos et attendait le signal pour se retourner et découvrir ma robe. Ce petit moment à 2 avant le lancement officiel du mariage était vraiment un moment magique, hors du temps, et particulièrement émouvant. Merci à notre photographe qui nous a soufflé cette idée ! C’est un moment beaucoup plus intime que de se découvrir lors de la cérémonie devant nos invités.

Ensuite, il y a eu la cérémonie : c’est sur ce moment que nous mettions le plus d’attente et nous n’avons pas été déçus. Que d’émotions pendant l’heure de la cérémonie ! Nous sommes passés du rire aux larmes en un clin d’œil. Le discours de nos parents et de nos témoins, une officiante INCROYABLE (un immense merci à elle), et une déco plus belle que dans mes rêves les plus fous ont participé à faire de cette cérémonie un moment magique.

Néanmoins, ce que je redoutais le plus est arrivé : la cérémonie se tenait à l’extérieur et il s’est mis à pleuvoir un petit peu. Heureusement, il n’a plu que très peu et nous avons pu faire toute la cérémonie dehors. Ma plus grande crainte était qu’il pleuve et qu’on doive tout déménager à l’intérieur. Le cocktail a cependant dû être écourté mais c’est le jeu avec les mariages en extérieur !

Avez-vous dû faire des changements à cause de la crise sanitaire ?

Non. Le mariage était uniquement soumis au pass sanitaire et tous nos invités ont joué le jeu.

Avez-vous un conseil à partager aux futurs mariés ?

La clé demeure dans l’anticipation. Il faut vraiment avoir fixé les gros postes de dépense le plus tôt possible et trouvé les prestataires principaux (je dirais minimum 6 à 9 mois avant la date du mariage) : lieu, traiteur, photographe, DJ, fleuriste. Pour la robe, il ne faut pas trop traîner non plus si on décide de choisir une robe de mariée sur-mesure.

Mon deuxième conseil : déléguer ! Je n’ai pas du tout été stressée le jour de mon mariage (au plus grand étonnement de mes proches qui me trouvaient étrangement zen). Comment j’ai fait ? Donner toute ma charge mentale à mes témoins. Déjà j’avais tout anticipé en donnant à tous nos témoins le déroulé de la journée/soirée et en leur attribuant des petites tâches à chacun (brancher le photobooth, accompagner les invités vers le lieu de la cérémonie, donner le go au DJ pour la première danse etc). Et le jour J, dès que j’avais un petit problème ou un truc à gérer, je mettais une de mes témoins sur le coup. Et j’ai passé une journée extraordinaire, j’ai profité de chaque instant !

Le budget

Budget total de 40 000 € (sans la bague de fiançailles et les alliances)

Les prestataires