Le mariage de Manon et Romain au Château de Vair en Loire-Atlantique

Le mariage de Manon et Romain au Château de Vair en Loire-Atlantique

manon-romain-chateau-de-vair-mariage-loire-atlantique

Manon et Romain prévoyaient de se marier en mai 2020. Mais la crise sanitaire et les restrictions ont totalement bouleversé leur plan. Entre report, mariage en semaine et invité surprise, Manon nous raconte son joli jour !

Votre histoire

Nous sommes Manon & Romain, tous les deux originaires de Nantes. On s’est rencontrés à la fac : entre deux cours, un total inconnu est venu m’aborder pour m’inviter au cinéma… et j’ai (bizarrement) dit oui ! Finalement, 9 ans plus tard il a fait sa demande… Un joli weekend surprise en baie de Somme, et j’ai encore dit oui !

Avant la crise du COVID-19, qu’aviez-vous prévu pour votre mariage ?

Avant la crise COVID, nous avions prévu de nous marier lors du weekend prolongé de l’ascension en 2020 : mariage à la mairie le vendredi 22 mai à Pornic suivi d’un petit cocktail sur le port. Nous avions ensuite prévu une cérémonie laïque puis une soirée le samedi 23 mai au Château de Vair, avec le rebond le dimanche 24 mai. Nous devions partir en mini voyage de noces en Corse la semaine suivante…

Comment les événements se sont déroulés par la suite ?

Les mariages ont été interdits à ces dates, nous étions donc contraints de modifier nos plans ! Nous avons donc fait le choix de reporter de quelques mois, en septembre. Il n’y avait plus aucun week-end disponible avant novembre, et dans notre lieu, les weekends 2021 de haute saison étaient tous déjà pris. Nous n’avions pas envie de nous marier en automne / hiver, nous avons donc fait le choix de nous marier un jour en semaine. C’est nous qui avons pris les devants et avons contacté tous nos prestataires pour d’abord établir un plan B avant que l’interdiction de se marier en mai 2020 soit officielle. Heureusement, ils étaient tous disponibles ! 

Nos proches ont été très compréhensifs au vu du contexte, et nous avons eu l’immense chance de pouvoir nous marier en 2020 dans de bonnes conditions malgré tout.

Quels changements avez-vous dû réaliser ?

Les changements principaux étaient donc la modification de la date et de l’ordre des temps forts du mariage : d’abord la cérémonie laïque et la soirée un jeudi, le rebond le lendemain un vendredi, toujours au Château de Vair. Nous terminions ensuite par le mariage civil à la mairie de Pornic en plus petit comité le samedi, avec buffet traiteur dans le jardin de mes beaux-parents. Nous avons eu une chance folle avec la météo qui a été plus que parfaite ! 

Autre modification : en raison de l’interdiction des tables de plus de 10 personnes, nous avons fait deux tables d’honneur. Avec mon mari, nous passions de l’une à l’autre entre chaque plat…

Mais je n’ai pas tout dit… voyant le COVID s’installer et ne sachant pas avec certitude quand nous pourrions nous marier, nous avons décidé de construire notre famille. Un petit bébé s’est installé et nous avons pu transformer notre date de mariage initiale de mai 2020 en annonce de ma grossesse à nos familles. Ce fut une très belle journée !

Il restait donc un petit challenge : rentrer dans ma robe ou plutôt l’adapter pour mon ventre de 5 mois de grossesse le jour J ! Et bien sûr j’avais déjà prévu ma tenue de mariage civil qui n’était pas du tout adaptée pour un petit ventre rond…

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour la décoration de votre mariage ?

Pour la déco, pas de thème ou code couleur pour nous.

Nous voulions du crème, du bois, du doré, des petites guirlandes fines pour le plafond… On s’est beaucoup inspirés de Pinterest, Instagram, des blogs mariages… 

J’ai dévalisé Monoprix qui a sorti la collaboration avec Laure de Sagazan, où j’ai acheté toutes les cloches et photophores pour les placer en centre de tables avec les fleurs. On souhaitait avoir un peu de peps avec des fleurs jaunes, adoucies par du crème, du rose et de la verdure. La fleuriste a su adapter les fleurs au changement de saison et nous étions ravis !!

Avez-vous une anecdote à nous partager ?

Adapter la robe de mariée au baby bump… La veille du mariage, j’ai paniqué, un peu déçue de l’aspect d’une modification de la robe. Finalement, ce n’était pas grand-chose à modifier et tout s’est arrangé grâce à Marie de l’Adresse Coeur et à ma maman !

Enfin, le jour, nous avons aussi notre wedding cake qui s’est écroulé pendant qu’on versait le champagne ! On était tellement heureux qu’on en a ri tout de suite !

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ?

La première fois, tout ! Penser à chaque détail pendant de longs mois et jusqu’au bout était un vrai plaisir pour nous, et encore plus pour moi (la mariée).

Qu’avez-vous le moins aimé ?

La covid et tout ce qui en découle : l’absence de certains proches bloqués à l’étranger, devoir organiser au mieux une seconde fois, gérer les annulations de dernière minute, faire un plan de table A/B/C au cas où jusqu’au jour J… La gestion de l’incertitude n’est pas toujours évidente et nous avons trouvé cela épuisant. 

Quel a été, pour l’une et pour l’autre, le plus beau souvenir de cette journée ?

Pour lui et moi : la découverte, tous les deux, et le trajet ensemble juste avant la cérémonie laïque. La clôture de la cérémonie était également un merveilleux moment pour nous.

Regrettez-vous les changements à cause du COVID ou au contraire, vous avez apprécié ce nouveau format ?

Pas de regrets, nous savons que nous sommes très chanceux d’avoir pu nous marier en 2020 malgré tout. Bien sûr, certains proches nous ont manqué. Mais la petite diminution du nombre d’invités a permis de mieux profiter de tous ceux qui ont pu être présents, et de diminuer légèrement le budget. Cerise sur le gâteau : la météo était incroyable, meilleure que celle de la date initialement prévue.

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ?

Nous n’avons pas vraiment de conseils à donner, simplement : écoutez vous ! Organisez votre mariage selon ce qui vous tient à cœur. Malgré le contexte particulier, nous avons de merveilleux souvenirs et nos proches aussi ! Nos invités étaient heureux de finalement vivre ce moment avec nous, et cela restera un excellent souvenir de cette drôle d’année 2020 pour tout le monde !

Les prestataires

Le mariage de Laura et Baptiste au Manoir de la Jahotière

Le mariage de Laura et Baptiste au Manoir de la Jahotière

Il y a des histoires que l’on affectionne plus que d’autres ! Il y a quelques temps de cela, Thibault Brémond m’avait fait confiance en lançant un très beau jeu concours sur mon compte Instagram : remporter ses services le temps d’une journée, celle de votre mariage ! Offrir une prestation de photographes était une très grande chance pour moi (quelle confiance, je le remercie encore vivement !) mais aussi pour vous. Et aujourd’hui, j’ai encore une fois la chance de vous partager le témoignage de nos gagnants : Laura et Baptiste.

Votre histoire

Baptiste est originaire de Nantes et est venu faire ses études de kiné en Basse Normandie à Alençon et pour ma part (Laura), je viens de Rouen en Haute Normandie où j’ai choisi de faire mes études de kiné. Ce sont ces études qui nous ont fait nous croiser à plusieurs reprises, mais souvent en soirées étudiantes, pas le meilleur contexte pour tisser des liens… Malgré tout, au fil des années, on s’est aperçu qu’on avait finalement plus de points communs que ce que l’on pensait, Baptiste me faisait aussi beaucoup rire. Des copains nous ont confortés dans l’idée que nous pouvions construire une belle histoire. Alors à nous les allers-retours entre Rouen et Alençon pour débuter notre idylle, et c’était le meilleur choix que l’on ait fait !

La demande

Baptiste m’a demandé en mariage un soir, je ne m’y attendais pas du tout. Il avait passé la journée à l’extérieur et moi j’étais en pyjama dans le salon quand il rentre avec un bouquet de roses. Il me demande d’aller chercher le vase rangé dans la chambre où il avait caché la boite de la bague puis n’a pas pu attendre que je revienne et m’a fait la demande dans la chambre, moi toujours en pyjama. Une demande en toute simplicité et pleine d’amour. Pleine d’émotion aussi, tellement émus tous les deux que les mots avaient du mal à sortir. C’était 1 an et demi avant la date bloquée pour le mariage.

Votre mariage et la COVID

Nous n’avions aucune restriction imposée à cette date. Nous avons décidé de réduire le nombre d’invités à 100 personnes. Ce choix nous a obligé à « désinviter » certaines personnes… Un choix difficile mais tout le monde a été très compréhensif. Nos parents n’ont invité qu’un couple d’amis et nous avons privilégié la famille et nos amis proches.

Finalement, on a apprécié d’être moins nombreux et nos parents aussi !

Vos préparatifs

Nous avons adoré créer notre univers, chiner, récupérer des objets chez nos proches, organiser chaque détail en prenant notre temps, nous laisser guider par nos envies… Une fois tous les prestataires bloqués, ce n’était que du bonheur. Nous n’avons pas regretté non plus notre choix de faire la mairie la veille en petit comité, suivi d’un verre dans notre café préféré avec notre famille et quelques amis, puis pizza le soir. C’était simple et parfait.

Nous avons moins apprécié la recherche des prestataires, la crainte de se tromper et mais aussi la contrainte de respecter notre budget à la fois… Parfois on pense faire simple, or, c’est quand même hors budget, mais on a su s’adapter. Et il faut s’y prendre tellement tôt, parfois un an avant, c’est déjà trop tard.

Votre décoration

Nous nous sommes beaucoup inspirés sur Pinterest, sur les blogs de mariage, Instagram… Adeptes du fait maison, nous avons réalisé beaucoup de choses nous-même.

Votre plus beau souvenir de cette journée

Pour nous deux : la cérémonie laïque en extérieur le samedi avec tous nos proches dans les ruines du domaine. C‘était un instant hors du temps dans un lieu magnifique et le reste de la journée a été parfait ensuite.

Retrouvez la journée en vidéo :

Votre conseil aux futurs mariés

Prenez votre temps pour vous décider, il faut savoir faire des concessions et parfois relativiser sur ce qui est vraiment important. Certains petits détails sont très chronophages et ne sont pas si indispensables parfois quand on prend du recul. N’ayez pas peur de demander de l’aide. Nous avions un planning de la semaine précédente et du jour J avec la description des tâches, le matériel nécessaire et les personnes concernées. Ce qui nous a permis de nous décharger. Surtout le matin avant la cérémonie, nous nous sommes occupés seulement de nous et on avait confiance pour l’installation puisque chacun savait ce qu’il devait faire. Faites des choses vous-même, vous ferez des économies et serez tellement plus fiers.

Votre budget 

Nous avions un budget d’environ 25000€ qui a été presque atteint, nos parents nous ont aidé sur une partie du traiteur.

Vos prestataires

Un mariage d’hiver chaleureux en Bretagne

Un mariage d’hiver chaleureux en Bretagne

En cette période troublée par le Coronavirus, nombreux futurs mariés se verront contraints de repousser leur mariage. Certains même, devront sûrement se marier en automne ou en hiver par manque de disponibilité de leur lieu de réception initial, déjà réservé par d’autres. Mais n’ayez crainte ! Un mariage en hiver peut être tout aussi romantique et chaleureux qu’un mariage estival !

Se marier au milieu des couleurs chaudes de l’hiver

L’hiver ne rime pas forcément avec blanc comme neige et bleu givré. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, se marier en hiver ne signifie ni vaincre le froid, ni l’absence de fleurs et ou encore d’être contraints d’avoir une décoration de Noël en guise de thème de mariage.

L’hiver est une saison très riche, qui peut être conviviale et inspire au bonheur avec un brin de cocooning. C’est à partir de ce constat que notre équipe du jour a décidé d’élaborer ce shooting d’inspiration. Ici, on profite des rayons du soleil filtrant les bais vitrées du manoir de Kerangosker à Pont-Aven tandis que les tables se retrouvent décorées de belles fleurs aux mille senteurs.

Les prestataires

5 conseils pour choisir son alliance

5 conseils pour choisir son alliance

comment-acheter-ses-alliances

L’alliance fait partie de ces symboles forts du mariage qui vous accompagnera au quotidien, bien après la cérémonie. Il est donc important de la choisir avec soin, en fonction de vos envies et de votre budget, tout en gardant bien à l’esprit que ce bijou devra survivre au temps. Face à de telles exigences, il est souvent difficile de choisir son alliance. C’est pourquoi, j’ai rencontré Anaïs, gérante de la boutique Zeina Alliances à Nantes. Elle nous dévoile ici quelques conseils pour choisir votre alliance.

1 # Choisir son alliance en fonction de son style

Au-delà de sa valeur symbolique, votre alliance vous plaira pour son style, son design. Mais attention de ne pas la choisir selon la tendance du moment ! Votre bijou vous accompagnera toute votre vie, il doit survivre au temps et aux modes ! Choisissez son design en fonction de votre personnalité : chic, élégante, romantique, contemporaine, créative, minimaliste, solaire, brillante. A chaque personnalité, vous pouvez y associer un modèle d’alliance.

Vous pouvez aussi créer un lien avec vos alliances en les choisissant coordonnées (voir identiques dans certains cas) avec celle de votre futur époux/épouse ou encore l’accorder avec votre bague de fiançailles, pour les porter ensemble comme un tout. Découvrez les bagues de fiançailles de Zeina Alliances.

je-suis-lamour-zeina-alliances

2# Le choix du bon matériau

Pour une alliance, on s’orientera vers des matériaux nobles, qui survivent au temps, à l’usure et aux tâches quotidiennes. L’or est parfait pour sa résistance, sa brillance et sa personnalisation. Vous pouvez en effet le choisir blanc, jaune, rose et même noir, en fonction de vos envies. Pour les messieurs, vous pouvez aussi opter pour le platine ou le palladium, des matériaux nobles et plus résistants qui ont plusieurs avantages : aucun entretien, moins brillant que l’or (donc plus discret) et surtout moins fragile si vous êtes très bricoleurs ou si vous avez un métier manuel.

3# Avec ou sans pierre ?

L’alliance peut se porter avec ou sans pierre, c’est une question de choix. Traditionnellement, on lui préférera le diamant plutôt qu’une pierre colorée. Ensuite, c’est à vous de choisir le sertissage (la façon dont le diamant est posé sur l’alliance) pour lui donner l’effet désiré. Il existe une pluralité de techniques pour donner à votre alliance un style totalement unique : en rail, en griffe, en rail perlé, en pavage, en barrette…

Si vous n’avez pas le budget pour une alliance avec des diamants, vous pouvez opter pour un ciselage, qui est une gravure dans la masse qui donne l’impression d’avoir un effet « serti de diamants » sans diamants.

zeina-alliances-boutique-nantes

4# Trouver la bonne taille de l’alliance

Parmi les cauchemars de future mariée, il y a le moment redouté de ne plus pouvoir enfiler son alliance, devenue trop petite le jour de la cérémonie. Avec le stress des derniers jours ou la chaleur du jour J, les doigts des futurs mariés ont tendance à gonfler rendant impossible le fameux moment de « se passer la bague au doigt ».  Pour éviter ce moment de solitude, nul besoin de prendre votre alliance plus grande ! Des techniques de grand-mères existent : tremper vos mains dans un bain de glaçon avant la cérémonie, prévoir une crème grasse ou de l’huile à mettre autour de votre doigt… Vous devez choisir la taille de votre alliance pour qu’elle soit le plus confortable possible au quotidien sans être trop serrée ni trop lâche au risque de la perdre. Si vous vous êtes vraiment trompée au moment de la commande de votre alliance, sachez que chez Zeina Alliances il est possible de réajuster jusqu’à trois tailles le mois qui a suivi la commande.

5# Pensez à la personnalisation de votre alliance

La date de votre mariage, de votre rencontre, le prénom de l’autre ou les initiales du couple… Faire graver un message à l’intérieur de votre alliance participe grandement au pouvoir symbolique du bijou. Néanmoins, la gravure n’est possible que si la taille de la bague et le corps du bijou le permettent. Dans la très grande majorité des cas, les modèles d’alliances se prêtent totalement à la gravure. Avant de les choisir, pensez au message que vous souhaitez y inscrire ! Chez Zeina Alliances par exemple, la gravure est gratuite, ce serait dommage de s’en priver.

comment-choisir-ses-alliances

J’espère que ce petit guide du choix de l’alliance vous a éclairé et vous a aidé dans votre recherche. Je vous invite fortement à visiter le site Internet de Zeina Alliances sur lequel vous trouverez tous les modèles disponibles en boutique et surtout leur prix !! (les prix affichés sont les mêmes en magasin). Cela vous permet de faire du repérage parmi les nombreux modèles en fonction de votre budget.

Zeina Alliances vous accueille du mardi au samedi de 11h00 à 19h00.

logo-zeina-alliances

7 rue Contrescarpe
NANTES

Prix des alliances : à partir de 300 euros
Délai 
: 8 semaines pour une alliance avec sertissage, sinon, entre 5 et 6 semaines.

zeina-alliances-nantes

ZEINA Alliances est aussi présent à Paris (Châtelet et Madeleine), Lyon, Lille, Marseille, Strasbourg, Toulouse, Grenoble, Bordeaux et Rennes.

Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat

Un mariage délicat au Château de la Frogerie

Un mariage délicat au Château de la Frogerie

Légèreté et absence de superflu se retrouvent le temps de ce shooting. Entre les vieilles pierres du Château de la Frogerie, nos mariés vivent un moment suspendu pour se dire « oui » pour toujours. La simplicité et l’élégance se retrouvent dans les moindres détails : de la papeterie pure et minimaliste à la décoration de table épurée, en passant par la tenue des mariés, aux tons neutres et intemporels, nous retrouvons ici tout le savoir-faire de prestataires nantais pour un mariage chic et délicat.

Des inspirations naturelles

Imaginé comme une chaude journée d’été, ce shooting laisse place à toute la beauté des extérieurs du Château de la Frogerie. D’une table de mariage à l’ombre des arbres centenaires à la cérémonie laïque célébrée sous le soleil couchant, la nature se dévoile et prend forme. De la simplicité de la décoration jaillit la beauté des fleurs. Belles roses et délicates fougères côtoient avec brio quelques végétaux séchées pour un rendu harmonieux et riche.

Concernant la tenue des mariées, Morgane Ducretot, wedding planner chez My Daydream Wedding nous raconte :

« Notre fabuleuse mariée a été habillée par Félicité Mariage. La robe choisie est épurée et souligne habilement la silhouette de Rebecca. Une robe si belle et qui ne se voit pas si souvent ! 
Une couronne raffinée en céramique, faite main par Rachel Suhubiette, est venue parfaire la tenue de mariée et orner les cheveux de Rebecca.
Jeff portait un costume vert de l’Homme Nantais. La couleur, tout en restant dans la palette chromatique de la scénographie, apporte du changement dans les couleurs de costume de ces dernières années.
Joliment mis en beauté par le savoir-faire de Laëtitia Rivoal, nos mariés adoptent un look moderne, un peu en marge des tenues habituelles… car au fond, chacun est unique et reflète une personnalité qui lui correspond. Et c’est bien ce qui est le plus important lors d’un jour si particulier ». 

Les prestataires :

Photographe : Anne Letournel
Robe : Boutique Félicité Mariage à Nantes – modèle Donatelle Godart Paris
Fleurs : Nuances Florales
Wedding Planner & Wedding Designer : Morgane Ducretot – My Daydream Wedding
Costume : L’Homme Nantais
Lieu : Château de la Frogerie – 49360 Maulevrier
Papeterie : Myne Creation
Maquillage/ Coiffure : Laetitia Rivoal
Accessoires : Rachel Suhubiette

La love session de Geoffrey et Sébastien près de Nantes

La love session de Geoffrey et Sébastien près de Nantes

Dans un paysage lunaire, à mi-chemin entre le rêve et la réalité, Geoffrey et Sébastien se sont donnés rendez-vous, le temps d’un passage amoureux. Entre baisers fougueux et gestes tendres, tout l’amour qui se porte transparaît à travers ces photos un brin vintage, capturées par le talentueux duo nantais Tom&Louis. Au-delà des images, Sébastien et Geoffrey nous livrent leurs cœurs comme très peu de personnes ont pu le faire aujourd’hui sur le blog. Une bouffée d’amour, de la passion mordante, des cœurs qui frémissent à l’unisson. Je vous laisse rencontrer nos amoureux du jour.

Racontez-nous votre rencontre…

Sébastien raconte la rencontre du point de vue de Geoffrey :

« Nouvelle ville, nouvelle vie. Moi, je viens de Nancy, la cité de la place Stan. Et récemment, j’ai tout quitté pour venir m’installer à Nantes. Alors évidemment, c’était un peu effrayant d’arriver comme ça. Je ne connaissais qu’une personne dans toute la ville et je me voyais déjà faire des semaines de 50h et passer des weekends entiers à en oublier le sommeil.

Jusqu’à ce bar où m’avait traîné mon unique connaissance. Ce bar, dans lequel, sur un accès d’ennui, j’ai commencé à envoyer des messages sur une application à un joli garçon proche de moi. Un garçon qui m’a proposé après quelques minutes de le rejoindre à sa table qui n’était en fait qu’à quelques mètres de la mienne. Il paraît que le hasard fait bien les choses. En l’occurrence, ça ne m’arrangeait pas tellement, je suis plutôt timide. Je lui propose un rendez-vous, il me propose un bisou au milieu du bar. M*rde. Qu’est-ce que je fais ? »

Geoffrey raconte la rencontre du point de vue de Sébastien :

« Je suis là, comme d’habitude, une bière sur la table, à discuter dans un bar. La boisson fait du bien après la journée. Mécaniquement, j’ouvre l’application et un inconnu m’envoie un tap. Je saute sur l’occasion. Des échanges timides, quelques photos et hop, je l’invite à me faire la bise. Timide le garçon. Il est à 10 mètres et il n’ose pas venir. Je m’excuse auprès de mon pote et m’éclipse, pas loin de sa table. En passant, nos regards se croisent, lui timide et gêné, moi tout souriant. J’ai compris que je venais de faire un pacte avec un petit diablotin. Mais l’enfer ne m’effraie pas, enfin tant qu’il est là. »

C’est une très belle façon de raconter votre histoire !

« C’est comme cela que l’on s’est connus. Et avant que j’aie le temps d’y penser, je l’emmenais avec moi pour un weekend à Madrid, incapable de me passer de lui, de ses sourires coquins, de ses yeux malicieux. Et j’en ai été incapable tous les jours depuis ce moment. » nous raconte Sébastien.

Pourquoi avoir réalisée une love session ?

L’euphorie nous entrainant, je crois qu’on voulait voir le monde entier tous les deux. Barcelone, Vienne, Avignon, Paris, Madrid… Le shooting s’est fait entre deux voyages, dans la douceur du crépuscule, avec humour, avec amour. On sautait d’un habit à l’autre, couverts de la poussière du terril, s’imaginant ouvriers, officiers, postiers, au début du siècle dernier. Dans cet espace-temps un peu à part, la seule ponctuation que j’ai trouvé, c’est le toucher.

Pourquoi avoir choisi de réaliser votre séance autour de cette ambiance ouvrière ?

Tom & Louis, nos photographes, nous ont proposé de visiter l’atelier de Matthias (une boutique vintage ndlr), et ça nous a beaucoup plus. Nous avons laissé Matthias nous faire la surprise des vêtements qu’il nous proposerait, nous les avons découverts au moment du shooting, une très belle surprise.

Le mariage, c’est pour bientôt ?

Un jour peut-être, nous n’en savons rien, nous laissons le temps filer.

Tom & Louis, vous êtes les photographes de cette séance. Pouvez-vous nous parler de vous ?

Nous sommes un duo complémentaire et créatif. Amis d’enfance, notre complicité est notre principale force. La photographie est pour nous un moyen d’expression, un mode de vie.

Nous aimons la photographie qu’on touche de nos mains, celle qui apparait dans nos cuves chimiques, qui vit à travers le papier. Nous avons à cœur de garder cette philosophie.

C’est pourquoi nous travaillons avec des boitiers numériques et des optiques argentiques des années soixante-dix. L’imperfection est à la base du caractère.

Influencés par la photo artistique mais aussi par l’approche documentaire, c’est la narration qui nous passionne. En effet, nous avons commencé à photographier dans la rue, là où la vie est telle quelle, sans artifices. Là où la discrétion prime et où la pureté est recherchée. Notre approche est cinématographique. Grâce à des cadres différents, nos points de vue complémentaires, le choix de nos teintes de couleurs, nous cherchons des images originales et personnelles.

Nous recherchons avant tout à capturer une émotion.

Voilà notre état d’esprit, nous aimons partager avec le couple un univers, lui faire des surprises et découvrir des lieux inconnus. En plus des photos, c’est un vrai souvenir que nous voulons offrir.

Les prestataires

Photographes : Tom & Louis
Lieu : Terril d’Abbaretz, non loin de Nantes.
Blouses vintage : La Raffinerie Nantaise – 35, rue Léon Jamin 44000 NANTES

Le mariage de Dorine et Florian près de Nantes

Le mariage de Dorine et Florian près de Nantes

Dorine est une jeune fleuriste nantaise dont j’ai pu découvrir les talents en publiant sur le blog une séance photo autour d’un mariage hivernal à Nantes. Le pouvoir des réseaux sociaux a fait que j’ai découvert qu’elle s’était mariée cet été dans notre belle région, entourée par ses proches mais aussi par une très belle équipe de prestataires locaux. Un mariage simple et élégant qui laisse parler le pouvoir des fleurs, mais surtout laisse place à l’amour, celui qui fait briller les yeux et battre les cœurs à l’unisson.

Racontez-nous votre histoire…

Florian vient de Lille, et moi de Saint-Nazaire. À notre adolescence, nous déménageons dans la ville de Guémené-Penfao en Bretagne et faisons connaissance au lycée. De fil en aiguille, une première année passe et l’amitié cède son terrain à l’amour. J’ai alors 16 ans et Florian 17. Nous emménageons à Nantes à mes 18 ans. Quelques années plus tard, nous emménageons à Couëron. Le 11 juillet 2017, le jour de mon anniversaire et après une délicieux dîner à la Civelle de Trentemoult, Florian et moi allons nous promener sur les bords de Loire de Couëron. Nous nous élevons dans le kiosque en fer forgé et Florian commence à me faire danser. Puis, il m’emmène à la balustrade, et me demande de fermer les yeux. Lorsque je les ouvre à nouveau, il est face à moi en contre bas, écrin à la main et me demande si je veux devenir sa femme. Ce fût un grand OUI, et après un baiser, les préparatifs purent commencer ! 

Quelles ont été vos sources d’inspirations pour votre mariage ? 

J’aimais les couleurs profondes telles que le bordeaux, le bleu marine, les bruns et Florian trouvait les couleurs douces d’occasion comme le blanc et le rose poudré. Nous avons donc opté pour un mélange marsala, du bordeaux foncé au rose poudré avec des notes de crème et de vert forêt. Le végétal a tenu une grande place dans notre mariage (rien d’étonnant, sachant que je suis fleuriste !). J’aime le côté rustique du bois, les matières brutes et foncées. 

Avez-vous une anecdote de vos préparatifs à nous partager ? 

L’horreur du stress météo ! (un classique). Le 8 juin 2018, je scrute le ciel, cherchant un signe de ma bonne étoile me confirmant que nous avons choisi la bonne date pour l’année suivante. Ce jour-ci a été le plus pluvieux du mois de juin, juillet et août réuni. Une véritable averse en continue du matin au soir. J’étais dévastée à J-365 jours. Heureusement pour nous, le samedi 8 juin 2019, le soleil était de la partie ! 

Quel a été, pour l’un et pour l’autre, le moment le plus riche en émotion de cette journée ? 

Nous avons ressenti une forte émotion aux mêmes moments, la mairie a été un moment très fort, voir tous nos amis, notre famille, réunis dans la ville de notre adolescence est un symbole fort ! On ne le fait que trop peu souvent, réunir les gens que l’on aime. Et bien sûr, nous avons été très touchés par les discours de nos proches. 

Qu’avez-vous le plus aimé en organisant votre mariage ? Qu’avez-vous le moins aimé ? 

Dorine : J’ai adoré créer les mood-board, travailler en collaboration avec les prestataires, dénicher les talents aux différents salons du mariage à Nantes (la wedding night, l’atelier wedding). Ce fut une véritable révélation pour moi, professionnellement parlant. Je savais dans quel milieu je voulais travailler et m’épanouir. J’ai moins aimé la contrainte du budget ahah 

Florian : Devoir se préoccuper des détails les plus petits et se rendre compte que la to-do-list ne semble jamais finir ! J’ai aimé voir la quantité de personnes présentes pour nous la veille du mariage et travailler tous ensemble pour ce moment. 

Et si c’était à refaire, que changeriez-vous ? 

On s’organiserait mieux pour pouvoir profiter de la dernière soirée à deux en s’offrant un massage et un bon restaurant (à la Civelle de Trentemoult !). 

Avez-vous un conseil à donner aux futurs mariés ? 

DE-LE-GUEZ (mais pas trop) et ne voyez pas trop grand partout. Le mariage, c’est à l’image du couple, cela demande quelques concessions, beaucoup de confiance en l’autre, un peu de frustration et beaucoup d’amour. Offrez-vous quelques prestataires coup de cœur made in Nantes ou France, on regorge de talents incroyables par ici ! 

Les prestataires :

J’ai testé : créer son album photo avec Atelier Rosemood

J’ai testé : créer son album photo avec Atelier Rosemood

album-photo-new-york-atelier-rosemood

Votre EVJF a été fêté dignement et/ou votre mariage a été célébré, et vous vous retrouvez avec de très belles photos pour vous souvenir à jamais de ces belles journées… La prochaine étape est de les compiler dans un très bel album photo ! Pour cela, j’ai été contacté par Atelier Rosemood, un atelier de création nantais spécialiste des faire-part (de mariage et de naissance) et qui propose désormais de créer votre propre album photo. Le marché de créateurs d’albums photos est assez important sur le web, j’étais donc curieuse de découvrir leur nouveau service.

Pour ce test, j’ai décidé d’utiliser les photos de mon séjour à New York. Pour celles qui me suivent depuis peu, j’ai réalisé il y a quelques temps un road trip de plusieurs mois à travers tous les Etats-Unis et le Canada. Je suis revenue avec des Giga de photos et j’essaie à chaque vacance de créer un album photo souvenir de l’une des étapes de ce voyage.

Une interface facile et claire

Pour avoir réalisé plusieurs albums photo sur différentes plateformes de création d’albums photo en ligne, j’ai été agréablement surprise par la simplicité d’utilisation de l’interface. Tout y est intuitif, on a l’impression que cela a été pensé un peu comme les iPhones. Le design est blanc et épuré, ne laissant apparaître que l’essentiel et ce dont vous avez besoin. Ce qui, dans mon cas, est très utile, car cela m’a permis de ne pas me distraire pendant la création. Il n’y a pas de logiciel de création à télécharger, le site ne « mouline » pas pendant des heures pour charger vos photos. Croyez-moi, c’est un vrai plus ! J’en suis à mon 6ème album photo créé sur d’autres sites web, j’ai passé des heures à attendre que mes pages se chargent ou que mes photos apparaissent. Sur le site d’Atelier Rosemood, l’expérience est beaucoup plus simple et rapide. Et quel plaisir !

Album_photo_mariage_Atelier_Rosemood

Des designs élégants et épurés

Les designs de couverture sont très élégants et clairement haut-de-gamme : vous avez le choix entre une couverture en tissu avec le titre doré à chaud ou la couverture souple aux designs variés : paysage, portrait, avec des photos, sans photos, aux différentes couleurs. Pour ma part, j’ai été séduite par le thème « Magazine » qui reprend un peu les codes visuels de la couverture du Milk Decoration. C’est chic, épuré, tendance et de bon goût. J’adore !

album-photo-mariage-2019-atelier-Rosemood

Pour l’intérieur de l’album, il est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de choix de personnalisation. Les feuilles sont blanches, il n’y a pas de thématiques, de décor, de couleurs de texte ou d’illustrations comme d’autres albums. J’aime beaucoup mettre mes photos sur fond noir car je trouve qu’elles sont d’avantage misent en valeur. Ici, ce n’est pas possible. Néanmoins, ce n’est pas sans mal car j’y ai découvert la beauté du minimalisme et l’élégance du blanc. Et lorsque nous sommes sur un album de mariage ou un album d’un EVJF dont les photos ont été prises par un photographe, la beauté des photos se suffisent à elle-même.

Une réalisation très rapide

C’est la création d’album photo la plus rapide que j’ai réalisé tellement c’était simple ! Peut-être aussi parce qu’il n’y a pas beaucoup d’options de personnalisation (les pages sont pré-créées, vous ne pouvez pas créer des blocs texte en plus du « template » ou tricher en rajoutant des photos à la main ou en redimensionnant d’autres photos). Donc forcément, il y avait moins de réflexion à la création. Je trouve cela très pratique si on veut réaliser un album rapidement, pour offrir par exemple. Il y a souvent peu de temps entre l’EVJF et le mariage, donc si on veut offrir à la future mariée l’album photo de son EVJF le jour de ses noces, la création d’album photo par Atelier Rosemood s’y prête totalement ! En plus, c’est aussi la garantie d’avoir un bel album bien construit, sans faute de mauvais goût. En parlant de fautes, Rosemood possède aussi un service de relecture pour vous corriger les petites coquilles et autres vilaines erreurs qui peuvent s’y glisser.

Album_photo_EVJF_Atelier_Rosemood

Pourquoi on aime Atelier Rosemood ?

En plus de leur univers élégant, ce que j’apprécie chez Atelier Rosemood c’est que leur production est locale (ils sont près de Nantes) et leurs produits sont Made in France ! D’ailleurs, vous pouvez découvrir leurs coulisses et leur savoir-faire local grâce au reportage de TéléNantes réalisé à Treillières. La qualité se veut haut-de-gamme mais le tarif demeure raisonnable (mon album m’aurait coûté 32 euros pour 34 pages). Ce qui finalement, est à peine plus cher que mes autres albums qui eux, étaient souvent imprimés depuis les pays de l’Est (ce que je n’ai découvert qu’à la réception, j’ai halluciné par la distance parcourue pour un produit que l’on est capable de produire au même prix mais en France !!).

Album photo mariage couverture tissu Atelier Rosemood

À la réception, j’ai été ravie de la qualité du papier. Les photos sont – vraiment- très belles, la prise en main facile. Par son format simple et son aspect « magazine », c’est une vraie invitation à ouvrir l’album. Il a déjà fait le tour de plusieurs mains et beaucoup sont curieux de savoir si c’est un magazine ou notre album de voyage. Il y a aussi une petite fierté qui se dégage !

Les albums photos d’Atelier Rosemood sont clairement faits pour imprimer vos belles photos de famille, votre EVJF ou les photos de votre mariage. La facilité de réalisation fait que l’on peut très rapidement créer des albums pour tous nos proches et toutes nos amies (en plus, vous bénéficiez de -25% sur le deuxième album identique commandé). C’est une très belle idée pour offrir le même album à ses parents, grands-parents ou à toutes vos amies qui ont participé à votre EVJF.

album-photo-new-york-rosemood

Cet article n’est pas un partenariat. Je n’ai pas été rémunérée pour la rédaction de cet article. L’album réalisé pour ce test m’a cependant été gentiment offert.

Félicité Mariage, outlet de robes de mariée

Félicité Mariage, outlet de robes de mariée

anne-felicite-mariage

Qui : Anne-Félicité
Quoi : outlet de robes de mariée de créateurs
Site internet : www.felicite-mariage.com
Réseaux sociaux : FacebookInstagram

Qui est Félicité Mariage ?

Félicité Mariage est un concept assez novateur, puisque c’est le premier outlet nantais de robes de mariées de créateurs ! Anne-Félicité sélectionne parmi les prototypes, les robes d’essayage, neuves et quelques robes d’occasion des plus grands créateurs français pour vous les proposer jusqu’à -60% du prix d’origine. Parmi les créateurs les plus en vogue, vous retrouverez dans sa sélection : Amarildine, Anne de Lafforest, Céline de Monicault, Clémentine Iacono, Donatelle Godart, Elise Hameau, Elise Martimort, Laure de Sagazan, Mademoiselle de Guise, Maison Floret, Marie Laporte, Rembo Styling, Stéphanie Wolff, Victoire Vermeulen et bien d’autres en arrivages réguliers… Que des grands noms de la Haute Couture française pour vous offrir la robe de votre vie : une alternative canon pour réaliser son rêve sans se ruiner !

Retrouvez également votre tenue courte pour une cérémonie civile et de jolis accessoires : chaussures, voiles, accessoires cheveux… pour finaliser votre look de « bride to be« .

Les tarifs

Les modèles sont proposés entre -20% et -60% de leur prix d’origine : les modèles courts sont à partir de 180€ tandis que les modèles longs sont à partir de 900€ avec une majorité entre 1 200€ et 2 000€.

Pourquoi on aime Félicité Mariage ?

L’achat de sa robe de mariée fait parti des plus grandes préoccupations de la future mariée. On la veut belle, à son image et surtout inoubliable. Or, lorsque l’on voit les tarifs, la déception est souvent là et quelle tristesse de de ne pas avoir la robe de mariée de ses rêves par manque de budget ! Félicité Mariage est l’alternative pour les futures mariées de se marier dans une robe de créateurs en bénéficiant de tarifs préférentiels.

Et si votre budget est inférieur à 1200 euros, vous pouvez aussi vous faire plaisir en trouvant la petite robe blanche de votre cérémonie civile qui fera toute la différence ! Pour moi, Félicité Mariage c’est un peu un passage obligé pour les futures mariées nantaises, ne serait-ce que pour trouver ses accessoires comme les escarpins d’Aymée Paris !

Les modèles sont tous disponibles sur le site internet du show-room, donc n’hésitez pas à repérer les petits précieuses qu’Anne-Félicité vous a trouvé.

On parle de Félicité Mariage sur le blog :

En savoir plus sur Félicité Mariage

Anne-Félicité vous reçoit sur rendez-vous du mardi au samedi de 10h à 19h.

Felicite_logo

Félicité Mariage
10, rue d’Alger
44000 Nantes
contact@felicite-mariage.com
06 28 34 30 40