astuces-pour-reduire-budget-mariage

Au-delà de la jolie fête qui se prépare et de l’émotion de la cérémonie, le mariage représente aussi un investissement financier. Même si nous sommes tentés de dépenser sans compter pour avoir un mariage à la hauteur de nos espérances, il est cependant difficile de ne pas tenir un budget et il est nécessaire de bien répartir les postes de dépenses.
Voici quelques idées qui pourront vous aider à faire quelques économies non négligeables sans faire l’impasse sur certaines prestations :

1. Robes de mariée et costume : opter pour le demi-mesure

De plus en plus de créateurs proposent leurs collections à des tarifs plus attractifs grâce au demi-mesure. Les robes et costumes sont déjà créés et seront ajustés à votre taille (je vous explique tout dans cet article). Ainsi, cela vous permet de bénéficier des services d’un créateur à un prix beaucoup plus doux que du sur-mesure. Où trouver des robes demi-mesures ? Dans les ventes privées des créateurs, pendant les fins de collection ou dans les collections « outlet » des show-rooms de robes de mariée.

Mes adresses à Nantes : Félicité Mariage (spécialiste de la robe de mariée outlet) et l’Adresse Coeur (showroom mariage avec quelques pièces outlet de grands créateurs).

Mes adresses à Paris : Le Dressing Club et Rusées Les Mariées

Si vous avez un petit budget, vous pouvez aussi vous orienter vers les enseignes de prêt-à-porter (La Redoute, Asos, #collectionIRL par Showroom Privé, Devred) dont le choix demeure cependant limité. Dernière astuce si vous avez une idée précise du modèle de votre robe : acheter votre tissu au marché et faite confectionner votre robe par une couturière.

2. Tenue, chaussures et alliances : profitez des soldes !

Les soldes existent aussi pour le mariage ! Vous pouvez ainsi profiter des promotions sur une pluralité d’objets comme la décoration, vos bijoux, vos chaussures, les alliances, les robes de demoiselles d’honneur… Les soldes du mariage se tiennent en même temps que les soldes nationales, donc à vos agendas !

3. Réaliser vos faire-part en ligne

Parce que tout le monde n’a pas le budget pour s’offrir les talents d’un graphiste ou d’un calligraphe, de nombreux sites internet existent pour concevoir vos faire-part en ligne. Les prix varient en fonction de la qualité du papier et des options choisies. Pour vous donner quelques idées, vous pouvez retrouver mes tests de Carteland, Faire-Part Elégant, Monfairepart.com et Popcarte. Vous préférez imprimer vos faire-part chez vous ou les envoyer par mail (solution eco-friendly et geek) ? Canva est un site gratuit qui vous permettra de créer votre propre faire-part et d’en faire ce que vous voulez par la suite.

4. Faire un mariage en petit comité

Vous vous en rendrez compte très rapidement, le budget de votre mariage augmentera aussi vite que votre nombre d’invités. Que ce soit sur le nombre de couverts, la quantité de boissons à servir, la capacité de votre salle ou le nombre de faire-part à imprimer…  Plus le nombre d’invités augmente plus la facture s’alourdira. Faites donc bien le choix entre les personnes que vous souhaitez impérativement voir à votre mariage et ceux que vous invitez par politesse. Cette petite infographie signée WedZem vous aidera à faire rapidement le tri dans vos convives !

5. Economiser sur le lieu de réception : se marier hors saison

La saison forte des mariages est concentrée sur les samedis d’été. Les lieux de réception le savent bien et pratiquent des tarifs à la hausse pour cette période très demandée (comme les locations de vacances). Les prix deviennent tout de suite plus attractifs dès que vous sortez de la période estivale, saison creuse pour les lieux de réception. Vous pouvez ainsi opter pour un mariage d’automne ou d’hiver qui réserve beaucoup de charme… (comme le mariage de Ludivine et Frédéric, célébré un 31 décembre ou encore celui d’Anne-Lise et Alexandre pendant la période de Noël)

6. La décoration : en location ou d’occasion

Beaucoup de mariées se débarrassent de leur décoration après leur mariage. Furetez les petites annonces sur Le Bon Coin ou sur les groupes d’échanges sur Facebook, vous trouverez une pluralité de petits objets qui vous seront utiles ! Pour la décoration en nombre ou volumineuse (valise, machine à écrire, candy bar, vaisselle vintage, bonbonne cocktail) optez pour la location ! Vous aurez tous vos accessoires pour une décoration parfaite à moindre coût et avec la garantie de ne pas vous retrouver avec tout le stock sur les bras, une fois votre mariage célébré ! Je vous parle de tous les avantages de louer sa décoration dans cet article.

7. Le fleuriste : choisir des fleurs de saison

Comme les fruits, la disponibilité des fleurs varie en fonction des saisons. Plus cette dernière sera rare selon la période de votre mariage plus vous la paierez chère ! Demandez à votre fleuriste de réaliser des compositions en fonction de votre date de mariage. Pour vous orienter, voici un petit calendrier des fleurs réalisé par la mariée aux pieds nus.

8. Le DIY, mais pas trop !

Faire soi-même sa décoration et sa papeterie peut être une belle source d’économie. À la condition d’avoir beaucoup de temps et beaucoup de patience ! Comme le dit notre jolie mariée Laurie, le DIY est une activité très chronophage qui peut vous prendre un temps fou à la veille du mariage pour un effet finalement pas si utile (découvrez son témoignage et les photos de ses DIY dans cet article). Faites bien le tri entre ce qui est très nécessaire et optionnel avant de vous lancer dans des heures de couture, de collage et de pliage.

9. Choisissez vos prestataires proches de votre lieu de réception

Chaque prestataire vous facturera ses frais de déplacement : votre fleuriste, votre décorateur, votre DJ, votre traiteur, votre photographe etc… avec un prix moyen à 0,5 euros le km, essayez de trouver tous vos prestataires dans le département où sera célébré votre mariage. Vous vous prémunirez également des risques de retard si votre prestataire a une trop longue distance à parcourir.

10. La récup’ : votre astuce budget

Avant de vous lancer dans des achats fastidieux, faites le tour de vos proches et surtout de vos grands-mères qui peuvent déjà avoir l’objet de vos convoitises : un vélo vintage, des plateaux d’argent, de vieux cadres en bois à repeindre pour le photobooth. Croyez également aux talents de vos proches : une calligraphe sommeille peut-être chez votre sœur qui pourra ainsi personnaliser votre livre d’or, tandis que votre nièce se découvrira une passion pour les origamis. Enfin, essayez d’investir dans des objets réutilisables : vos chaussures, vos sous-vêtements, la ceinture ou la chemise de votre mari pourront être reportés à d’autres occasions.

 

J’espère que ces petites astuces vous auront aidé à respecter votre budget que l’on dépasse si facilement ! Un mariage coûte cher, on se demande souvent pourquoi (je vous en parle dans cet article) donc les bons plans sont toujours les bienvenus, n’est-ce pas ?

Je vous souhaite de très bons préparatifs et à très bientôt !